Comment lutter contre le Frelon Asiatique ?

AVERTISSEMENT : ceci est une information ayant peut-être été relayée un peu hâtivement… L’intérêt de tels piégeages est fortement remis en question par certains. Je conseille donc à chacun de lire les commentaires et plus particulièrement ceux de Romain (avec les liens qu’il fournit) afin de se faire sa propre opinion et d’agir, ou non, en connaissance de cause.

Les frelons asiatiques progressent…

Aucune région ne sera épargnée même au nord de la Loire.

Cela va en empirant chaque année. Ces insectes n’étant pas indigènes à nos régions, ils rencontrent à priori peu de prédateurs.

Leur progression atteint maintenant la Belgique et les Pays Bas.

Ils déciment les populations d’abeilles et sont dangereux pour l’homme.

Lutter contre la prolifération de cette espèce invasive est donc un devoir.

Identification des frelons
frelon-asiatique-europeen

En étudiant le cycle de vie de ce frelon, on s’aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre le fléau.

Les nids construits dans l’année se vident de leurs habitants en hiver. En effet,  l’ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l’hiver et meurent.

Seule les reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs, etc…

Elles n’en sortent que courant février et recommencent à s’alimenter.

C’est à ce moment que nous pouvons agir, en disposant dans nos jardins et en ville sur nos balcons, des pièges pour attraper ces futures fondatrices de nids.

1 reine = 2 000 à 3 000 individus…

Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles plastique d’eau minérale, de percer trois trous, puis de verser à l’intérieur 10 centimètres d’un mélange composé de 1/3 de bière brune, 1/3 de vin blanc (pour repousser les abeilles) et de 1/3 de sirop de cassis.

Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi-février à fin avril.

piege-frelon-asiatique

Vous pouvez bien sûr prolonger l’opération jusqu’à l’arrivée du froid…

Changez la mixture de temps en temps et surtout brûlez les occupants car il ne sont pas toujours morts, sortis du piège, il peuvent se réveiller et repartir.

Merci de votre lecture et à vos pièges !

L’an passé avec 1 seul piège à DAX (40)…72 reines ont été éliminées…

Merci de partager au maximum cet article !

Mais lisez aussi les commentaires… ce n’est peut-être pas aussi simple qu’il n’y parait

58 commentaires au sujet de “Comment lutter contre le Frelon Asiatique ?”

  1. « Tu ne dois pas passer beaucoup de temps avec les abeilles »
    Tu ne dois pas dire cela sur ce ton qui est agressif et donc contre la défense des abeilles. Il ne faut pas dire que c’est une erreur car le mal est fait.
    Personnellement je n’ai pas d’abeilles mais par contre j’ai planté dans mon jardin des lavandes qu’elles viennent butiner.
    En conclusion, il ne faut se faire des ennemis alors de ceux qui veulent se faire ton ami.

    Répondre
  2. Bonjour pour répondre à Romain la piste de l’affaiblissement génétique est tombée à l’eau non frelons asiatique ce porte très bien mieux que jamais.
    Tu ne dois pas passer beaucoup de temps avec les abeilles car quand ils se mettent sur une ruche cela rend agressif nos abeille pas envers eux mais nous.
    De plus la biodiversite parlons en ex les trois quarts des coccinelles viennent d’Asie.
    De plus le frelons détruisent beaucoup d’autres insectes ils n’ont pas toujours des abeilles à se mettre sous les mandibules.
    Et il existe un piège infaillible contre le frelon asiatique qui ne détruit que celui et inventé pas un apiculteur qui à avec remporté le concours l’épine.
    Mais bizarrement personne l’aide à le développer.
    Et il faut aussi nous en prendre aussi à tous ces amateurs d’animaux et insectes exotique qui les font venir en Europe et parfois les relâche dans nature
    Exemple les défenseurs des animaux avec les ragondins, très intelligent ces défenseur de la nature et etc…
    Bonne lecture a tous.

    Répondre
  3. Je constate que dans les forums, on dit tout et son contraire. Par contre tout le monde est d’accord pour dire que les frelons asiatiques tuent les abeilles. Alors ceux qui sont contre le piégeage me disent comment faire. Quel est leur plan B ?

    Répondre
  4. Bonne idée votre piège sans provoquer la noyade des insectes capturés, comme dans la plupart des autres pièges.
    Pour la séance ” écrasage” je conseille un sac plastique transparent, afin de repérer facilement les frelons asiatiques, ne pas écraser les autres insectes, voir les frelons européens…..

    Merci Michelle.

    Répondre
  5. depuis la pose de 2 pièges : 4 frelons , pas d’autre insecte… et plus aucun frelon qui tourne autour et attaque les abeilles…nous avons aussi démonté et nettoyé une ruche qui était totalement infectée de larves (les poules se sont régalées avec les larves… avec les adultes cela parait plus dangereux!)
    pour les piqures de frelon , en homéo : c’est pas Apis melifica, c’est Vespa crabo qui sera plus efficace car le venin est bien plus toxique, ,en 5CH à répéter cela peut éviter une hospitalisation!

    Répondre
  6. excusez moi mais la première fondatrice que j’ai attrapé cette année c’est dans un poulailler sur la planche d’envole d’une ruche. La j’en ai pris 250 depuis fin mars. l’an dernier nous avions 35 ruches il nous en restait 2 à la fin de l’hiver. Moi je met un papier dans le fond des pièges ce qui empêche les insectes de se noyer,ensuite je fait tout ressortir dans un sac plastic écrase les frelons et laisse repartir le reste .Ce qui fait que c’est très sélective.Si chacun en faisait autant nous serions moins envahi et nos abeilles se porterais beaucoup mieux. Sans abeilles plus de pollinisation donc moins de nourriture et plus de bon miel non plus.alors tous à vos pièges .merci pour nos pauvres petites abeilles.

    Répondre
    • bonjour, est ce que vous pourriez faire un dessin car l’idée du papier dans le fond c’est séduisant… mais on fait quoi , on l’imbibe légèrement? on le laisse flotter sur le mélange? L’idée c’est d’attirer les frelons dans un lieu clos, donc on pourrait mettre une grille ou comme un caillebotis au dessus du mélange? merci

      Répondre
      • bonsoir,pas vraiment besoin d’un dessin juste du papier essuie tout ,que je met dans le fond du piège un peu de bière ou du cidre du sirop de fraise ou cassis que je laisse bien couler sur les bords.Au printemps j’ai pris 353 fondatrices jusqu’au 13 juin, aussi avec une épuisette à papillons de ma fabrication , des personnes aux alentours en on piégé aussi dans les 1000 en tout .Cette année j’ai repris le piégeage le 29 juin devant les quelques ruches que nous avons récupéré, en 1 mois j’en ai pris 289 ouvrières, puis avons détruis quelque nids primaires a environ 300 m a vole de frelon en juillet. Après j’ai continué a attraper devant les ruches avec l’épuisette , une dizaine par jour environ,l’an dernier j’ai attrapé 15 en 30 mn au 15 aout .Là la pression sur les ruches est moindre,et j’ai fait d’autres pièges avec une seule bouteille en découpant un L sur le milieu de la bouteille et en relevant le triangle puis mettre le liquide par le goulot plus un peu de sirop sur le petit triangle ,et je pose ces pièges sous la planche d’envole,aujourd’hui j’en avais 7.Nous avons fondé une asso pour la défense de l’abeille et la destruction des frelons.J’espère que cela vous auras éclairé .Bonne chasse

        Répondre
          • pas de quoi tout le monde devrait prendre conscience que c’est un insecte dangereux, un de mes amis c’est fait piquer samedi en désinsectisant un nid une demi heure après à l’hôpital il devenait violet ,avait vomi et perdait connaissance .il est rester 2 jours sous perfusion .Le jardin des plantes à Nantes en est infesté il y a des enfants qui y gambadent et pas un piège .

            Répondre
  7. Un cultivateur a remarqué par hasard que ses poules mangeaient les frelons asiatiques… depuis il laisse ses poules patrouiller dans sa cour avec succès. C est le son qu ils font qui les attirent!

    Répondre
  8. Bonjour, Dans mon jardin, je place des pièges remplis avec un mélange de lessive (une cuillerée), sucre et eau et un peu de vinaigre qui est censé repousser les abeilles. Cela me semble efficace car je n’y trouve jamais d’abeille , je piège beaucoup de frelons et de guêpes.

    Répondre
    • Bonjour,
      Le sujet de cet article était le piégeage des frelons asiatiques, espèce allochtone et envahissante. Les guêpes et les frelons européens font partie de notre biodiversité autochtone, ont leur utilité dans nos écosystèmes et doivent faire face à de multiples menaces. Si en plus les jardiniers commencent à vouloir les tuer, on n’est pas sortit de l’auberge!
      Donc merci pour cette recette, qui ravira tous les gens qui veulent se débarrasser des guêpes, sans se soucier de leur place dans nos écosystèmes! Dans le prochain numéro, ma recette pour éliminer tous les oiseaux (ces chieurs patentés) de votre jardin!

      Je ne crois pas qu’on puisse réellement infléchir la progression du frelon européen par des systèmes de piégeages artisanaux, dont chacun connait soit-disant la meilleure formule. Par ces méthodes, on participe plutôt à la raréfactions de certains insectes.

      Répondre
  9. Romain a tout dit sur ce piège qui est une fausse solution, je n’ai rien d’autre à ajouter. En revanche, il est totalement faux de dire que le frelon asiatique est dangereux pour l’homme. Au minimum, il faudrait retirer cette phrase dans cet article. Le frelon asiatique n’est pas plus dangereux pour l’homme que le frelon européen. Seule les personnes allergiques courent un risque. Mais une simple piqûre d’abeille aura le même effet pour une personne allergique.

    Si la population du frelon asiatique doit être contrôlée, ce n’est ni pour des raisons sanitaires, ni pour des raisons économiques (par principe, tout avis ou toute position en provenance d’un professionnel concerné par le sujet doivent être considérés avec la plus grande prudence. Quand l’argent est en jeu, on devrait tous se méfier), mais pour des raisons environnementales. Et c’est une raison suffisante, pas la peine d’en chercher d’autres.

    Répondre
    • Effectivement le frelon asiatique est un animal pacifique par rapport au frelon européen, qui lui peut se montrer agressif.

      Un européen essaie toujours de faire le mariole pour impressionner, même les êtres humains…

      Par contre prés du nid, même combat.

      Quant à la réflexion, l’asiatique fait-il partie à part entière de notre diversité ?

      Oui. Si dans un jardin, nous devions enlever toutes les espèces importées du Moyen-Orient, de Chine ou d’Amérique du Sud,
      que resterait-il ?

      Rien.

      Répondre

Laissez un commentaire (si c'est pour faire de la pub, ne perdez pas votre temps... je ne publierai pas)