Evénement autour du Compost

L’un de mes tout premiers articles fut consacré au compost.

J’y abordais, de manière assez synthétique, sa composition, sa fabrication et son utilisation.

Mais bien sûr, il n’existe pas un seul type de compost et une  façon unique de procéder, mais une multitude…peut-être autant qu’il y a de jardinier-composteurs ?

Je souhaite donc publier dans les semaines à venir une série d’articles où chacun des participants présentera sa conception du compost. J’en fais donc appel à vous, amis composteurs, maîtres en la matière ou simples composteurs du dimanche, pour partager votre expérience sur le Blog du Jardinier Bio.

Quel type de compost utilisez-vous ?

La composition du compost différera en fonction des matériaux dont on dispose. Ainsi, il existe de nombreux types de compost :

  • le compost de fumier,
  • le compost végétal,
  • le compost mélangé fumier/végétaux,
  • le lombricompost,
  • le compost urbain,
  • le compost de broussailles,
  • etc…

Comment compostez-vous :

De même que la composition d’un compost est extrêmement variée, sa fabrication peut se concevoir de nombreuses façon.

  • le compostage en tas,
  • le compostage en bac, (Voir différents bacs à compost)
  • le compostage mécanique (par exemple avec un composteur rotatif (voir ici)
  • le lombricompostage
  • le compostage avec les préparats biodynamiques (Jean-Toussaint, tu es le bienvenu !)
  • le compostage aérobie (à l’air) ou, au contraire anaérobie
  • etc…

Mais, dans ces grands types de compostage, il existe là encore de grandes diversités dans la façon de faire : retournement ou non, arrosage, activateurs de compost faits maison ou achetés dans le commerce…

Partagez votre expérience du compost !

Je vous invite donc cordialement à partager ici votre propre expérience.

Comment ? En rédigeant un article (joignez si possible des photos) ou vous aborderez par exemple les questions suivantes :

  • Type de compost : quels matériaux utilisez-vous pour la conception de votre compost ?
  • Type de compostage : concrètement, comment procédez-vous ?
  • Comment utilisez-vous votre compost : en couverture du sol, incorporé, dans des trous de plantation…
  • Quels sont les avantages et inconvénients de votre pratique ?
  • Quel matériel utilisez-vous ?
  • etc…

Pour proposer un article, vous devez être contributeur du blog. Si ce n’est déjà fait, inscrivez-vous (c’est gratuit en ça n’engage à rien !) à partir du menu de droite ou en cliquant ici.

Vous pourrez alors vous connecter au Tableau de Bord et y proposer votre article. Celui-ci sera ensuite publié sur le Blog du Jardinier Bio (les propriétaires de site pourront bien sûr en profiter pour y insérer jusqu’à 3 liens vers leur blog ou autre site).

Je me réserve le droit de ne pas publier un article qui ne répondrait pas aux règles de parution (à voir sur le Tableau de Bord) ou parce qu’il ne me semblerait pas digne d’intérêt pour les lecteurs.

 

Je pense que cet échange de connaissances et d’expériences autour du compost peut-être d’une grande richesse pour tout le monde !  Aussi,  je vous espère nombreux à participer…

N’hésitez pas à faire circuler l’information sur les réseaux-sociaux…

 

30 commentaires au sujet de “Evénement autour du Compost”

  1. Bonjour à tous.
    Pour moi, ni plastique, ni bois, et sans tambour… ni trompettes. Je monte (vite fait) mon composteur avec des parpaings, ce qui ne coûte pas cher, ne casse pas et peut être déplacé ou modifié à la demande lorsque c’est nécessaire.
    Bien à vous!

    Répondre
  2. aujourd’hui toujours sur le compostage,j’aimerais savoir qui d’entre vous a déjà utilise le composteur a tambour,”tumbler” dont la photo se trouve plus haut dans les notes de Gilles,savoir si comme le dit la pub,vous avez reussi un compost de qualite en quatorze jours,ou un peu plus meme

    Répondre
  3. bonjour,
    Je fais mon compost depuis des années. J’avais un problème pour le remuer et l’aérer (un peu lourd) mais depuis deux ans j’ai un locataire dans le bac (jamais vu) il fait de beaux tunnels et se charge donc de l’aération et du “remuage” ! Par contre je ne comprends pas la différence entre compostage et lombricompostage, dans la mesure où lorsque je prélève mon terreau celui-ci est archi plein de vers bien gros et gras ! et en quantité ! Je mets les déchets de cuisine qui ne vont pas aux poules (fort difficiles) sauf les écorces d’orange et de pamplemousse qui ne se pourrissent que très difficilement, et dont même mon squatter masqué ne veut pas ! y viennent aussi les crottes des cocottes et des oies mélangées à leur paille de litière et quelques fois les broyats des framboisiers ou autres branches si ils ne vont pas pailler directement le potager. Mon composteur est en plastique je ne recommande pas ce type, fragile, sensible aux Uv même s’il est sous des pruniers, il se casse et s’écarte donc quand je serais obligée d’investir, le prochain sera en bois ! salut à tous et bon jardinage !

    Répondre
    • bonjour Marie Jeanne,pourquoi investir dans du plastique ,meme recycle,des palettes de recup feront tres bien l’affaire.A moins que tu consommes quelques kgs de citrons et agrumes,(sauf en lombricomposteur)cela se composte tres bien.Des personnes qui ne possèdent pas de jardins mais une terrasse ou balcon utilisent le lombri pour nourrir leurs plantes,c’est un moyen comme un autre de participer a l’elimination des déchets fermentescibles.Remuer le compost ne demande pas la force, mais une autre pratique,demontage au croc et le remonter par couches en verifiant l’humidite,je ne connais pas le cubage de ton composteur,qui doit etre un 600 litres,certains ne sont guere pratique mais ca c’est une autre histoire

      Répondre
      • merci pour le conseil, évidemment je n’avais pas pensé aux palettes pour me refaire un composteur, je vais partir à la chasse dès aujourd’hui. Par contre je persiste à dire que mes coques d’oranges et de pamplemousses se désagrègent difficilement, même si je mets des brassées d’orties, matière première dont je dispose à foison ! oui, j’en consomme beaucoup étant donné que je presse mes jus trouvant ceux du commerce infects ! merci pour le tuyau A bientôt je cours ramasser mes tomates et courgettes ! miam miam

        Répondre

Laissez un commentaire (si c'est pour faire de la pub, ne perdez pas votre temps... je ne publierai pas)