Espace Formation du Jardinier Bio

Installation en maraîchage Bio

 

Module 12 : préparation du terrain et fertilisation

 

Ce module n’a pas pour but de vous apprendre le métier… comme nous l’avons vu dans le module 10, pour cela vous devez vous former et surtout acquérir une expérience pratique concrète.

Mais je tiens à vous rappeler ici certains principes importants, pouvant d’ailleurs peut-être remettre en question certaines pratiques apprises dans des formations, notamment s’il s’agit de formation d’état… dont l’objectif premier demeure un certain productivisme… l’aspect écologique ne venant qu’ensuite.

Bien entendu, ce n’est ici que ma façon de voir les choses… libre à vous d’avoir une autre optique.

Disons également que le rapport que je vous ai peut-être déjà remis (si vous ne m’avez pas encore envoyé le questionnaire, je vous invite à le faire) sera plus spécifiquement adapté à votre situation que les lignes qui suivent (forcément plus générales).

Critères à prendre en compte

Que ce soit pour la préparation du terrain ou pour amender la terre, la nature du sol est le premier critère à prendre en compte.

Ensuite, vous devez absolument tenir compte de la météo, et de son incidence sur le sol pour entreprendre des travaux (une terre ne doit ni être détrempée ni gelée pour être travaillée… de même une terre trop sèche ou froide ne doit pas être couverte).

Préparation du sol

Quand dois-je travailler la terre ?

Vous partez peut-être du principe qu’une terre ne doit pas être travaillée… et dans la théorie, vous avez raison.

Pourtant, dans de nombreux cas, il est souhaitable de « donner un coup de main à la Nature »(voir Jardin en Permaculture)

Comment travailler la terre ?

Une terre vivante et fertile

Apports d’amendements et couverture du sol

En jardinage naturel, la priorité est donnée aux amendements.

En effet, les amendements ont pour objectif d’améliorer la fertilité et la vie dans un sol (contrairement aux engrais qui vont nourrir directement les plantes cultivées). Ce doit être là votre objectif, d’une part parce que vos cultures ne s’en porteront que mieux, et d’autre part parce que les engrais coûtent cher…

 

Engrais organiques

Les engrais organiques sont préférables aux engrais minéraux…

Engrais minéraux ou liquides

Patenkali

Purins…

 

Voici un petit tableau du type de fertilisation possible et des rendements moyens pour les différentes cultures légumières :

 

Fertilisation et rendements des cultures légumières

 

Fournisseurs de terreaux, amendements et engrais biologiques

Les terreaux, amendements et engrais, pour pouvoir être utilisés en agriculture biologique doivent porter la mention « Utilisable en Agriculture Biologique ». Dans le cas contraire, vous risquez de perdre votre certification AB.

Dans la mesure du possible, essayez de trouver ces matériaux près de chez vous :

  • Coopérative agricoles près de chez vous
  • Jardineries

Internet, si vous ne trouvez pas près de chez vous :

Votre pense-bête

En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous pourrez saisir saisir vos réponses au fur et à mesure de vos investigations (par exemple : mon sol est argilo-limoneux, PH neutre, nombreux vers de terre, etc…). Ainsi, vous les aurez sous les yeux pour remplir le formulaire ci-dessous lorsque vous serez prêt(e). Vous pourrez par la suite modifier ou ajouter du texte comme bon vous semble…

[notepad]

 

Passons au module suivant : la mise en culture