Espace Formation du Jardinier Bio

Installation en maraîchage Bio

 

Module 17 : la commercialisation

 

Commençons par revoir les différents modes de commercialisation qui s’offrent à vous :

commercialisation

Alors, bien entendu, il est tout à fait possible, et même souhaitable, d’avoir plusieurs canaux de distribution…

L’important est de vous sentir à l’aise et en accord avec le ou les modes de commercialisation choisis.

Il m’a semblé intéressant de partager ici une réflexion menée sur le sujet par la Ferme de Cagnolle (en Dordogne – je vous recommande d’ailleurs vivement leur chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCdxoKgrL0f8F4OVoC38B4rg), mais évidemment ce n’est pas à prendre « à la lettre » car le contexte est celui décrit en début de vidéo… pas forcément le même que pour vous.

 

Réservez votre emplacement sur un marché

Les places sont rares… ne tardez pas à démarcher les mairies pour obtenir une place sur un marché bien fréquenté et si possible avec une concurrence peu importante en légumes bio… ou alors au contraire sur un marché bio…

Communiquez !

Le bouche à oreille est très efficace… parlez

Un site internet pour vous faire connaitre

Nous sommes à l’ère d’internet.

Les gens, à la recherche d’un producteur de légumes en bio dans leur secteur vont donc taper dans leur moteur de recherche « légumes bio secteur », « maraîchers bio secteur », « producteur bio secteur »… et tomberont naturellement sur votre site… à condition que vous en ayez un et que vous ayez placé ces mots-clés dans le titre de votre site, son URL et évidemment dans le contenu des pages constituant le site…

Il serait donc dommage de vous passer de cet outil de communication très puissant et peu onéreux (en passant pas moi, vous en aurez pour… proposer hébergement vert !).

Établir vos prix de vente

D’une manière générale, je vous invite à observer les prix pratiqués sur les marchés dans votre région, et à vous aligner à peu près sur ces tarifs (si vous pratiquez des tarifs beaucoup plus bas que vos collègues, ils vous en voudront de « casser le marché… et si vous vendez plus cher, vous aurez probablement du mal à écouler votre production).

Sur le lien suivant, vous trouverez les prix de vente moyens des fruits et légumes bio dans les magasins spécialisés : https://rnm.franceagrimer.fr/prix?M3000:MARCHE

Il s’agit de prix de vente aux consommateurs. Pour de la vente directe, vos prix seront bien entendu un peu plus bas que les prix indiqués sur ce documents (vous n’avez pas d’intermédiaire). Et évidemment, si vous vendez en demi-gros à des magasins, la marge du magasin est déduite du prix auquel vous leur vendrez votre production.

Votre pense-bête

En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous pourrez saisir saisir vos réponses au fur et à mesure de vos investigations. Vous pourrez par la suite modifier ou ajouter du texte comme bon vous semble…

[notepad]

 

Vous êtes arrivé au terme de cette formation… mais le plus gros reste à faire ! Démarrer ou continuer à cultiver…

Je vous rappelle que je suis à votre entière disposition pour répondre à vos question via la page Accompagnement.