Espace Formation du Jardinier Bio

Installation en maraîchage Bio

 

Module 6 : financer son projet

 

La grande majorité des agriculteurs est aujourd’hui sur-endettée. Pourquoi ?

  • on les incite à se développer en surface et en productivité, ce qui implique des investissements en conséquence ;
  • on les incite régulièrement à changer de production (l’ovin est en plein boum… foncez !) les obligeant à nouveau à adapter leurs moyens de production et donc à emprunter à nouveau pour financer ces investissements ;
  • la plupart des agriculteurs dépendent des fluctuations du marché mondial, lui-même régulé par… les spéculations boursières ;
  • l’agriculture est un domaine aléatoire. Des intempéries, maladies ou autres nouveaux virus nous le rappellent sans cesse… Une tempête, de la grêle, des froids trop intenses ou un hiver trop
  • doux, la grippe aviaire… et cela peut-être la catastrophe. La production n’est pas là… et pourtant il faut rembourser les emprunts.

Alors, on peut se poser la question : est-il raisonnable de baser une activité ayant par essence des résultats aléatoires sur des emprunts ?

La réponse est évidemment NON. Alors, c’est bien évidemment difficile de faire autrement avec une grosse exploitation, mais c’est possible sur une ferme à taille humaine.

A l’opposé des souhaits et capacité d’auto-financement de la majorité des candidats à l’installation en bio, les organismes officiels (chambres d’agriculture, CIVAM Bio…) vous inciteront à toujours plus de surface et de productivité : demandez la DJA (Dotations aux Jeunes Agriculteurs), acquérez un maximum de surface (« du maraîchage sur 5000 m2, c’est complètement utopique ») et investissez en matériel performant… tel est le credo que l’on vous servira.

Mais qui se retrouvera la tête dans l’eau au moindre aléa climatique ? Eux ou vous ?

Alors, ne les écoutez pas ! Résistez aux sirènes et maintenez le cap sur votre projet d’installation sur petite surface.

Ok, mais alors, comment financer cette installation ?

Les terres

  • Vous êtes déjà propriétaire et disposez de terre ? La question est donc réglée.
  • Vous pouvez évidemment envisager un emprunt immobilier pour votre habitation et les terres qui vont avec… (l’emprunt ne concerne pas alors l’activité agricole proprement dite)
  • Vous pouvez louer des terre avec garantie de pouvoir les travailler pendant un certain laps de temps (bail agricole ou à défaut prêt à usage dûment établi pour une durée déterminée renouvelable)
  • Vous pouvez monter un projet visant au financement de l’achat par Terre de Liens (la fondation achète les terres, ou la ferme, et vous loue tout le temps que durera votre activité…) ;
  • Certaines communes ou associations de consommateurs engagés sont prêtes à accueillir de nouveaux installés sur des terres libres… reste à trouver ces opportunités !

http://www.jeminstallepaysan.org/trouver-du-foncier

Le matériel et le fond de roulement (avance de trésorerie)

Les investissements matériels pour du maraîchage sur petites surface demeurent raisonnables (j’ai personnellement démarré avec 8000 € à défaut des 15 000 initialement prévus – certains investissements ont donc simplement été reportés)… Vous pouvez avoir recours à diverses sources de financement:

  • les apports personnels,
  • les emprunts privés (famille ou amis soutenant votre projet) qui ne vous mettront pas le couteau sous la gorge en cas de pépin…
  • les appels à financement participatif : de plus en plus de candidats à l’installation financent leur projet à l’aide d’une plate-forme de financement solidaire ( (Ulule, Kiss Bank, Mimosa, Ecobole… les 2 derniers étant plus spécialisés dans le domaine qui nous concerne)
  • les AMAP ou autre système de panier : les consom’acteurs, en payant leurs paniers à l’avance, vous permettent de disposer d’une trésorerie pour les achats de semences ou autres intrants.

Vous le voyez, en dehors des circuits bancaires traditionnels, les possibilités de financements alternatifs existent. En opérant ainsi, vous serez à l’abri du sur-endettement et pourrez vous lancer plus sereinement (tout ce que vous risquez en cas d’échec, c’est de mettre la clé sous la porte…).

https://www.agencebio.org/vos-outils/financer-son-projet/

http://www.jeminstallepaysan.org/page.php?id=23

https://bio-centre.org/index.php/produire-bio/les-aides

Pour avoir plus d’information sur toutes les aides disponibles

Dotation au Jeunes Agriculteurs (DJA)

https://www.deveniragriculteur.fr/sinstaller-en-agriculture/financer-mon-projet/la-dotation-jeunes-agriculteurs/

PPE (indispensable pour demander DJA) : http://www.jeminstallepaysan.org/le-plan-de-professionnalisation-personnalise

 

Le petit tableau ci-dessous est pour une exploitation de 3 ha…  Vous pourriez être tenté(e) de diviser par 3 pour avoir les valeurs pour 1 ha,  par 6 pour 1/2 ha (5000 m²) ou encore par 10 pour 3000m². Ainsi, vous verriez que les besoins financiers de départ s’élèvent par exemple théoriquement à environ 6 600 € pour démarrer une activité sur 3000 m². Mais en réalité, il faudra sans doute compter un peu plus, car certains investissements ne sont pas divisibles… je pense notamment au véhicule. Bref ce tableau n’est là que comme exemple. Vous devez faire une estimation réels des investissement de départ, point par point… et trouver les financements pour les assumer (en évitant autant que possible les emprunts bancaires… synonymes de « couteau sous la gorge » en cas de difficultés financières suite à des intempéries par exemple…

Ce tableau  sera plus facile à consulter dans le bon sens… cliquez sur l’icone de téléchargement en bas du document, puis vous pourrez alors faire basculer la vue.

Guide-installation-maraichage-bio_Annexe5-exemple-plan-financement

 

Vous trouverez dans le document ci-dessous des indications intéressantes, notamment pour le prix d’achat de certains matériels et matériaux

Besoins_Financements_Porteurs_de_Projets_Agricoles

Où en êtes-vous ?

Voici les questions à vous poser maintenant :

  • Av

Votre pense-bête

En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous pourrez saisir  vos remarques personnelles concernant…… Vous pourrez par la suite modifier ou ajouter du texte comme bon vous semble…

[notepad]

 

Passons au module suivant : le faire un budget prévisionnel