Espace Formation du Jardinier Bio

Installation en maraîchage Bio

 

Module 9 : observez votre environnement

 

En maraîchage biologique, et à plus forte raison encore si vous choisissez la voie de la permaculture, l’observation de votre environnement est une base indispensable.

Car meilleure sera cette connaissance, meilleure seront vos décisions.

Comment observer votre environnement ?

Le climat

La carte climatique ci-dessous vous présente les grandes zones climatiques en France (si vous habitez un autre pays, vous pouvez trouver ce type de carte en cherchant sur internet).

Cette carte constituera une base pour les périodes d’implantation des cultures (voyez le module 5 de cette formation… et corrigez-y peut-être vos premières notes ou planifications), mais également pour le choix des espèces, voire des variétés.

Mais observez (et notez) aussi par vous-même, au fil des saisons et des ans, les caractéristiques de votre micro-climat (qui peut être assez différent de la grande zone climatique auquel il appartient).

Vous constaterez par exemple peut-être qu’il ne gèle jamais en avril chez vous (vous pourrez alors sans doute avancer vos plantations de tomates ou autres légumes fruits de quelques semaines au printemps) ou au contraire que des gelées sont fréquentes début mai (évitez alors de planter, en extérieur ces mêmes cultures avant la mi-mai… et prévoyez peut-être une plus grande surface de serres…)

Les expositions – pentes, ensoleillement, ombrage

Quelle est l’exposition générale de votre terrain ?

  • Est-il exposé plein sud ? parfait
  • Ou bien au nord ? c’est moins bien, surtout si vous êtes dans un climat plutôt froid (zones montagnardes, océaniques dégradées ou semi-continentales)
  • Y a-t-il plusieurs pentes, donc plusieurs expositions ? ce qui permettra différents types de culture en fonction de ces pentes…

Observez à différentes périodes de l’année

zones pleinement ensoleillées en été à destiner aux légumes fruits

zones ombragées en été pourront être utiles pour cultiver des salades, choux ou même des légumes racines en été

zones ombragées en hiver : à éviter pour des cultures hivernales

Observez à différentes heures de la journée

De même, à cause de la pente du terrain, de bâtiments, de haies ou d’arbres, certaines zones ne reçoivent peut-être le soleil qu’à partir d’une certaine heure, ou sont rapidement à l’ombre dans l’après-midi…

Ces zone seront aussi à éviter pour les légumes fruits…

 

Bon… il est impossible d’envisager ici tous les cas de figure possibles, mais c’est une question de bon sens : les légumes de soleil (d’une manière générale, les légumes « fruits ») apprécieront une situation bien ensoleillée, alors que les légumes « feuilles » ou « racines » pourront se contenter (voire préférer en climats chauds) des zones moins exposées au soleil.

Je suis également bien entendu à votre disposition pour vous aider à prendre les meilleures décisions.

Végétation spontanée

Plantes bio-indicatrices

L’observation des plantes bioindicatrices vous fournira de précieuses informations sur votre terre.

Voici un tableau de plantes bioindicatrices intéressantes :

 

tableau-plantes-bio-indicatrices

 

Pour reconnaitre les plantes, voyez par exemple ici : https://www.tela-botanica.org/identifier-une-plante/

Ou mieux encore, commandez l’ouvrage de référence en la matière « L’encyclopédie des plantes bio indicatrices, alimentaires et médicinales », de Gérard Ducerf  (en 3 volumes, mais le premier est déjà très utile…) :

Vigueur de la végétation

La vigueur générale de la végétation spontanée vous donnera une première idée de la fertilité du sol.

Des herbes denses, bien vertes sont plutôt bon signe !

Arbres et arbustes, haies

Y a t-il des arbres, arbustes et haies sur votre terrain ?

Quelles espèces ?

Des fruitiers ?

Des récoltes sont-elles possibles ? transformation – par exemple mûres, sureau – tisanes…).

Ne serait-il pas opportun de faire quelques plantations (plutôt à l’écart des zones de maraîchage – on en parle ici : https://www.un-jardin-bio.com/jardin-foret-en-permaculture/), dans l’idée de favoriser la biodiversité et d’élargir votre offre sur le marché avec quelques produits « sauvages » (transformés ou non).

 

jardin-forêt

 

Voisinage

Avez-vous des agriculteurs près de chez vous ?

Sont-ils en bio ou non (envisagez alors peut-être de planter une haie dense pour protéger vos cultures de traitements dans le champ voisin…) ?

Ces agriculteurs peuvent-ils vous fournir des matériaux intéressants (fumiers, paille, foin…) ?

Des échanges sont il possibles ? en terme de travail (coups de main réciproques) ou de matériaux (fumiers contre légumes par exemple)

Peuvent-ils vous prêter occasionnellement du matériel ?

Je ne peux ici que vous encourager à nouer connaissance avec vos voisins… qu’ils soient agriculteurs ou pas, en bio ou pas (vous pourrez peut-être les convertir petit à petit… j’ai personnellement quelques conversions, pas gagnées d’avance, à mon actif…), car de bons rapports avec le voisinage sont importants ne serait-ce que pour pouvoir travailler dans un bon état d’esprit…

Et certains de vos voisins seront sans doute parmi vos premiers clients !

Sol

La connaissance de votre terre constitue une base incontournable à votre travail de maraîcher.

La profondeur du sol, sa texture ou le PH sont des données à déterminer au plus vite…

Le module suivant y est entièrement consacré.

Où en êtes-vous ?

Voici les questions à vous poser maintenant :

  • quel est votre climat ?
  • comment votre terrain est-il exposé ?
  • quels sont les premiers enseignements à tirer de l’observation de la végétation ?
  • qu’en est-il du voisinage ?
  • avez-vous déjà quelques indications sur la qualité du sol ?

Je vous encourage à noter tout cela, soit dans un cahier, un document informatique, ou avec le petit pense-bête ci-dessous.

Et, si vous avez déjà établi un premier planning dans le module 5, corrigez-le peut-être en fonction de ce que vous aurez déterminé ici…

Votre pense-bête

En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous pourrez saisir  vos observations…… Vous pourrez par la suite modifier ou ajouter du texte comme bon vous semble…

[notepad]

 

Passons au module suivant consacré à la connaissance de votre sol