Vos suggestions

Bonjour à tous,

Cette page vous est destinée.

Exprimez vos souhaits, vos besoins, vos envies… dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas également à appuyer une demande déjà émise et qui vous intéresse également. Cela me permettra de voir que l’idée concerne du monde…

Je m’appuierai sur vos suggestions pour créer de nouveaux articles ou encore pour mes conseils sur la lettre d’information hebdomadaires.

Je précise que je ne répondrai en général pas directement ici (sauf éventuellement pour vous dire que le sujet a déjà été traité ailleurs); l’objectif est bien de trouver ici de nouvelles idées de sujet à traiter afin de répondre au mieux à vos besoins.

Merci !

Le Blog du Jardinier Bio
Moyenne des Votes:  
 0 avis

63 réflexions au sujet de “Vos suggestions”

  1. que du bonheur pour toi gilles et mon souhait que tout jeune jardinier ou chevronner dans ce beau domaine qui nous relie suit t’a méthode ,et malgré que je n’ai pas ton précieux livre.bref il faut posséder le sol il est en ma possession, second amour et trois capital .et comme j’ai peut d’eau votre sujet ma rendu beaucoup de service et ce que tu écrit ne contient pas un mot inutile et le légume fruit comme tu la dit commence a pousser chez moi un beau cadeau c’est le partage d’une assiette .

    Répondre
  2. Bonsoir Gilles,
    Super site et beaucoup d’informations.
    2 points me posent questions
    Les fourmis attirent elles les pucerons ou est ce le contraire. Je lis tout et son contraire a ce sujet.

    Les capucines attirent les pucerons. L’annee derniere j’ai fait un essai. Cette annee encore, mes capucines sont magnifiques mais les choux et les radis qui les touchent sont totalement manges par les pucerons noirs.
    Peut etre des sujets qui ne me concernent pas que moi.
    Encore merci pour ton travail pédagogique.
    Bien cordialement.
    Bernard

    Répondre
  3. Rebonjour Gilles,

    Gratitude pour ces espaces de partages , ce forum ouvert à nos interrogations !
    Félicitations, Gilles, pour l’excellence de la documentation à notre disposition , si riche …que je n’ai pas fini d’en faire le tour. …
    Sur l’instant présent, je me questionne sur
    >le juste moment des récoltes :
    Comment savoir ce juste moment ? L’intuition ….?
    Pour les pommes de terre ( pas de fleurs cette année, sur 6 variétés différentes )
    Pour les haricots nains ?
    Pour les carottes ?
    Pour les alliacées ? Tant qu’il y a des feuilles vertes , on laisse en terre ?
    Par cette sécheresse, les oignons sont-ils aussi bien en terre , ou c’est mieux de commencer le séchage à l’air ?
    Pour Les tomates, on ne se questionne pas!!!! ….LOL….
    Fraises , quand repiquer les stolons? 48 h max après leur prélèvement , ok, mais à quelle période ?
    Combien de temps après la fructification ? En plein été ? À l’automne ?
    Je n’ai pas vu ces précisions sur le billet  » fraises  » .

    Enfin , concernant le compost équilibré : azote , potasse, phosphore , se fait -il naturellement avec un mix d’une tres grande variété de végétaux ? Peut on citer des plantes incontournables de ces 3 éléments  » chimiques ».

    Tout de bon pour les initiatives de Gilles et de ses lecteurs !
    Ariane

    Répondre
    • Bonsoir Ariane,
      Bon, soyons clair ; le but ici n’est pas d’être un forum… mais de trouver des idées d’articles.
      Je vais néanmoins répondre à vos questions.
      Pour les récoltes il y a une part d’expérience et d’observation (plus que d’instinct).
      Par exemple lorsque vous aurez récolté des haricots un peu trop filandreux, vous saurez à quelle taille les récolter (mais je ne peux en donner comme cela, car ça dépend notamment des variétés).
      Pour les alliacées, si les tiges sont pratiquement sèches mieux vaut les récolter et les mettre à sécher.
      Pour les carottes, vous pouvez très bien commencer à en récolter des petites si le cœur vous en dit… mais sinon, les récoltes de carottes se font au fur et à mesure des besoins (c’est en terre qu’elles se conservent mieux- et elles continuent à grossir).
      Les pommes de terre destinées à la conservation se récoltent lorsque le feuillage est complètement sec… mais, sinon, pour une consommation immédiate, à défaut de floraison, vous pouvez récolter un ou deux pieds pour voir si ça vaut le coup de commencer à en récolter.
      Mais ces indications figurent sur les fiches de culture des différents légumes dans Mon Potager au Naturel (je vous invite donc à les relire).
      En effet, pour le repiquage des stolons de fraisiers, ces indications manquent. Donc, cela se fait lorsque les stolons se sont déjà enracinés (dans les fait, plutôt en fin d’été/début d’automne).
      Pour le compost, diversité est le maître mot… chaque plante contenant plus ou moins de ces éléments… mais il pourrait en effet être intéressant de développer cela avec un peu plus de précisions dans un article…
      Amicalement,
      Gilles

      Répondre
  4. Merci pour vos conseils gratuits.
    Je suis intéressé par le jardin du ne rien faire, l’agro foresterie en centre ville sur potager de 530 m carré à valence (Drôme) lutte pour liseron, chiendent, punaise verte, abri facile de pluie pour tomate .

    Répondre
  5. Cette année, mon jardin est complètement envahi par le chiendent .
    Il est trop grand pour le travailler à la grelinette. J’ai essayé de pailler entre les raies pour l’étouffer. Savez-vous que faire pour m’en débarrasser sachant que cette année la terre est très dure après le printemps particulièrement pluvieux ?
    .

    Répondre
    • Mireille,
      J’ai le même problème avec le chiendent…
      Tout ce que j’ai trouvé de moyennent efficace : 1) recouvrir entièrement le sol de cartons d’emballage un peu épais (débarrassé de toutes les étiquettes) 2) recouvrir les cartons d’une bâche plastique imperméabilisante 3) laisser en place plusieurs mois…
      4) ensuite retourner la terre à la grelinette ou la fourche-bèche (la terre est devenu souple!) et en profiter pour extraire le maximum de racines… c’est encore un gros travail..(surtout pas de motoculteur ou rotovator ! )
      La pression de cet adventice indésirable sera assez conséquente mais pas toujours suffisante.

      Répondre
    • Il parait que le fumier frais le détruit. Pour mes plants permanents (petits fruitiers etc) je mets des barrières anti-racines utilisées pour les bambous : acheté un gros rouleau que je découpe, pratique . J’ai aussi fait un semis de racines pivotantes très serrées avant de semer : onagres, coquelicots mais ensuite il faut aussi les enlever, hein ! (facile après la pluie) … semis aussi de sarrazin et d’avoine.

      Répondre
  6. Bonjour. J’aimerais en savoir plus sur la lutte contre la teigne du poireau, la chrysomèle du concombre et la mineuse de la betterave qui me causent bien des problèmes, solutions préventives mais aussi curatives car elles m’attendent déjà au potager alors que je vous écris. Y en a d’autres aussi… Merci à l’avance.

    Répondre
  7. (Re)bonjour,

    Je recherche en vain sur Internet une réponse à une préoccupation qui est peut-être sans fondements : si on a son jardin en bord de mer (à peut-être un mètre d’altitude), sur un terrain limoneux reposant sur des cailloux, n’y a-t-il pas un risque que ce socle caillouteux soit imprégné de sel et que l’arrosage le fasse remonter par osmolarité ou capillarité ? Y a-t-il des précautions à prendre en terme d’arrosage ou autre ?

    Répondre
  8. Bonjour Gilles,
    Une petite expertise de votre part sur la culture du poivron me plairait bien. Et plus particulièrement son arrosage de la transplantation du pied jusqu’à la maturité des fruits. Je précise que mon potager se trouve à 4 kms de la mer dans les environs de Béziers.
    Merci encore pour votre engagement et votre partage des connaissances qui nous aident beaucoup.
    Cordialement.
    Jean-François

    Répondre
    • Poivrons et aubergines doivent être arrosés à l’eau tiède, sinon l’eau froide freine leur croissance. Ou pas arrosés grâce aux semences de Pascal Poot !

      Répondre
  9. J’ai un énorme problème avec la prolifération des merles qui me dévorent tout dans le jardin:
    -Fraisiers: j’ai été obligé de construire une protection grillagée tout autour, sinon aucun fruit n’arrive à maturité et ne peut être récolté,
    -Petits fruits rouges, mures…: Obligation de poser des filets sur tous les arbustes. Malgré cela ma récolte d’amélanches a été divisée par deux !
    Arbustes: J’ai 8 féjoas adultes. Les fleurs sont toutes dévorées. L’année dernière j’ai posé des filets, Hélas les abeilles ne sont pas venues et je n’ai pas eu de récolte.
    Même mes premières tomates sont attaquées !!!
    Est-il possible d’agir pour limiter cette prolifération ?

    Répondre
    • les limités je ne pense pas qu’il y est des solutions, mais tu peux mettre un tas de fumier dans le secteur, pas trop prés non plus pour l’odeur bien qu’a la longue il n’y a plus d’odeur, cela apporte des vers , et autres , dont les merles raffolent

      Répondre
      • J’ai trouvé des gros vers blancs de hannetons dans mon tas de feuilles sèches, enfermés dans des cocons marrons tissés avec ces feuilles broyées ! et pas mal d’autres larves et insectes. Mettre de l’eau aussi, pour les désaltérer et les détourner des fruits. Autre chose : j’étais envahie de moustiques en mettant des moustiquaires sur mes cuves où ils se faufilaient quand même pour y pondre. Je les ai laissées ouvertes, j’ai des milliers de larves qui éclosent le soir mais ce qui attire … des chauves souris : presque plus de moustiques, sachant qu’une seule de ces gentilles bestioles en bouffe 4000 par nuit !

        Répondre
  10. Bonjour Gilles,
    Je vous suggère de rédiger un chapitre consacré à la culture des arbres fruitiers BT, HT pour les espèces courantes et celles qui le sont moins : amélanchier, argousier, asiminier, goumi, kiwaï, … puisque vous avez aussi une longue expérience dans ce domaine.
    Je vous remercie.
    Danielle

    Répondre
    • bonjour,

      je suis effectivement pour un chapitre consacré aux fruitiers comme cité ci-dessus :
      amélanchier, argousier, asiminier, goumi, kiwaï.

      elodie

      Répondre

Laisser un commentaire