Une Mare Vivante

Ma première motivation, lorsque j’ai creusé une mare était de récupérer les eaux de toitures pour l’irrigation de mes cultures.

Mais évidemment, j’avais en tête une deuxième idée : la biodiversité.

Bien qu’ayant été contraint de bâcher la mare pour retenir l’eau (pas d’argiles, même à plus de 3 mètres de profondeur…), j’ai donc décidé de laisser la végétation se développer tout autour et, éventuellement, de plonger vers la mare, dans l’espoir justement d’attirer une faune variée.

Des batraciens

GrenouilleLes batraciens, que ce soient des grenouilles et des crapauds, ne se sont pas fait attendre.

Ils ont rapidement, dès le premier printemps, colonisé la mare et accompagné mes journées de leurs chants.

Une canne couve

La surprise fut plus importante, lorsque je découvrais, il y a quelques jours une cane nichée dans les herbes.

Elle s’est envolé à mon approche… offrant à ma vue ses œufs.

Et quelle joie lorsque ce matin, je découvris 8 (ou 9) petits canetons.

famille-canards

Une tortue…

Mais je n’étais pas au bout de mes surprises !

Un peu plus tard dans la journée, alors que je m’approchais pour regarder ces canetons…  plouf !

Je regardais donc de plus prêt… et pas de doute : une tortue avait également élu domicile dans ma mare !

tortue2

 

  • Bonjour
    Je rêve aussi d’une mare que je pourrais remplir facilement puisque j’ai un puits.
    Par contre, comment faites-vous pour conserver une eau qui ne croupisse pas?

    merci

  • Bonsoir Gilles,
    Je comprends le bonheur que tu exprimes en parlant de ta mare.
    Quand je suis arrivé ici, il y en avait une, remplie par les gravats dûs aux travaux de remise en état après les massacres de la guerre. Nous ne sommes pas très loin des plages de Duinkierk (Dunkerque) et tout y est passé. Misère!
    J’ai fait vider cette mare et aussitôt nous l’avons vu se remplir par les sources existantes.
    Maintenant y vivent des oies, des canards et même des colverts. J’ignorais que ces palmipèdes étaient polygames…
    J’ai creusé une autre mare plus petite, j’ai dû y mettre des bâches plastique pour garder l’eau.
    J’ai mis des pieds de bambous non loin, bien que le vendeur m’ait mis en garde car les racines sont dangereuses pour les bâches. J’ai vu, plus tard, qu’il avait raison.
    Et les oies y sont allé faire joujou et elles ont percé la bâche et l’eau fuit encore plus… Dommage.
    Tant pis!
    Amitiés.
    Yvon.

  • Salut Gilles,
    Merci de nous faire partager ta joie!
    As-tu repéré des tritons dans la mare?

    Attention avec la tortue, ce n’est pas forcément bénéfique pour la biodiversité de ta mare. En effet, il existe bien une espèce de tortue endémique à nos régions (la Cistude d’Europe) et protégée; mais d’autres sont considérées comme invasives. La tortue de Floride est la plus courante d’entres-elles.
    Elle se nourrit notamment des oeufs, larves et adultes d’amphibiens.
    Il existe des centres d’accueil pour ces tortues lorsqu’on les récupère dans la nature.
    Plus d’info ; http://www.cen-auvergne.fr/IMG/pdf/Fiche_Tortue_Auvergne_CENAuv_2014.pdf

    Longue-vie à ta mare!

    • Bonjour Aurélien,

      Oui, il y a des tritons…
      Par contre, je suis déçu ! Mais je te remercie pour l’information… car si je me fie aux tempes rouges (qui apparemment sont bien caractéristiques), il s’agit en effet d’une tortue de Floride.
      Je ne vais donc pas pouvoir la garder dans ma mare. Snif…

      Amicalement,
      Gilles