Consoude Bocking 14 en fleur

Bouturer la consoude

La consoude est à mon sens, la plante que devrait cultiver tout jardinier souhaitant jardinier naturellement.

En effet, la consoude est une plante engrais très riche en potasse (un élément déterminant pour la floraison ou encore la teneur en sucre des fruits) ; elle renforce la vitalité des plantes cultivées et favorise la cicatrisation des tissus abîmes…

La consoude Bocking 14, la plus riche en potasse parmi les différentes variétés, est une hybride qui ne fait pas de graines. Il est donc impossible de la reproduire par semis.

26 mars 2013 : mes boutures de consoude Bocking 14, mises en terre à l'automne, sortent enfin de terre.
Boutures de consoude Bocking 14, mises en terre à l’automne, sortant de terre au printemps suivant..

Par contre, sa multiplication par bouturage est relativement simple.

Le bouturage est une reproduction végétative, ce qui implique que les gênes ne sont pas brassés contrairement à une reproduction à partir de graines. Le plant obtenu par bouturage sera donc un clone du pied mère permettant ainsi d’en conserver tous les caractères dans sa descendance.

Je vous présente ici 2 techniques de bouturage pour multiplier facilement et à l’infini vos plants de consoude.

Boutures racinaires

La technique la plus usitée pour reproduire la consoude Bocking 14 est la bouturage de tronçons racinaires. Voici comment procéder :

  • Déterrer un pied (ou un éclat si vous souhaitez conserver le pied en place) de consoude avec une pelle-bêche ;
  • Couper, avec un sécateur ou un coupe-branche selon le diamètre, de petits tronçons de racines de 5 cm de long environ ;
  • Planter les boutures racinaires à plat à 5-7 cm de profondeur dans une terre bien préparée, à au moins 60 cm de distance.

En principe, on peut planter toute l’année, mais les meilleurs périodes sont septembre/octobre et le printemps… cela dit, mieux vaut la planter rapidement que laisser le tronçon racinaire se dessécher.

Soyez patient ! Les boutures démarreront au printemps et fourniront une masse végétale considérable dès la première année.

Boutures de hampes florales

consoude Bocking 14 en fleurs
consoude bocking 14 fleurie

 

Une autre technique possible : le bouturage de hampes florales. Merci à Gilles pour son partage d’expérience.

 

Bouture de consoude
Prélèvement d’une bouture

 

 

 

Couper des tronçons d’un mérithalle* sur une hampe florale.

*mérithalle : terme botanique désignant l’intervalle qui existe entre deux nœuds ou entre deux insertions de feuilles sur un rameau.

 

 

 

Bouture de consoude préparée
La feuille du bas est supprimée à la base.
La feuille du haut est raccourcie au 1/5ème.

 

Enlever la feuille inférieure et couper la feuille supérieure en ne laissant qu’un cinquième.

 

 

 

 

 

 

Enterrer la bouture au trois quart dans un mélange de terre franche sablonneuse et de compost mur tamisé ou de terreau,

Mettre les godets à mi-ombre,arroser régulièrement.

Lorsque les boutures auront bien démarré, planter en pleine terre (à l’automne ou au printemps).

 

Consoude issue de boutures racinaires (1 an) - 4 coupes ont été effectuées du printemps à l'été...
Consoude issue de boutures racinaires (1 an) – 4 coupes ont été effectuées du printemps à l’été…

 

La consoude vous intéresse ? Culture, préparations, utilisation… Je vous révèle tous ses secrets ici.

 

    • Bonjour Laure,
      Je profite que je suis au clavier pour te répondre.
      La consoude Bocking 14 est en vente en boutures sur le site « http://www.b-actif.fr pour un prix que je trouve très raisonnable puisque l’on ne les achète qu’une fois.
      Ce sont eux, avec Gilles, qui m’ont tout appris sur la consoude. J’en ai planté en 2014 et je viens d’effectuer ma 4eme récolte de 2015. Je la fais sécher et elle rejoindra, au printemps prochain, les orties dans les trous de plantation des tomates.
      Bon dimanche.
      Yvon.

    • Bonjour Laure,

      Soit par des jardiniers par chez vous ou des lecteurs du blog qui auraient des boutures racinaires à vous proposer ou échanger (désolé, mais personnellement j’ai trop de lecteurs pour me permettre d’en proposer…). L’avis est lancé !
      Soit à l’achat par exemple chez B-Actif (10 boutures=22 € – pas donné, mais sachant que vous pourrez en suite les multiplier à l’infini…).

  • une plante à recommander certes moi j’ai fait l’expérience avec la grand consoude et la petite
    la grande qui ce trouve près d’une petite rivière c’est développé qu’elle occupe presque toute une parcelle avec ces grandes feuilles tandis que la petite qui se trouve plus à l’étroit ne prend pas beaucoup de place ce qui est dommage c’est qu’elles ne fleurissent pas longtemps !
    il ne faut pas oublier qu’elle sont comestibles roulées comme des cigares avec toute une série de farces !

  • Bonjour à tous, une charmante dame m’a donné un pied dans un petit pot, une bouture sans doute, je l’ai transplanté dans un très gros pot en attendant l’automne, j’habite sur une parcelle nouvellement planté car propriétaire depuis seulement 4 ans, mes arbres sont petits, je n’ai pas d’ombre, et c’est très venteux, je me suis rendue compte que ma consoude, déjà 40cm de haut et 20cm de large se casse avec le vent, et ne supporte pas le soleil brûlant, quelqu’un peut-il me conseiller, je suis prête à la protéger d’un parasol comme je fais avec mes hortensias. Merci.

  • Bonjour,
    je voulais avoir un renseignement sur le bouturage racinaire de la consoude… Vous coupez des tronçons de racines dans n’importe quel sens ? A l’horizontal ou à la vertical ?

  • Bonjour,j’ai une plante qui ressemble à la consoude,mais avec des feuilles énormes: L80cm, l 30cm les fleurs à la deuxieme année sont jaunes. pouvez vous m’identifier cette plante? a t’elle les mêmes vertues? Merci pour votre aide.