Consoude, une Plante Amie du Jardinier Bio

La consoude demeure encore trop méconnue. Pourtant, ses vertus sont nombreuses.

Je pense d’ailleurs que tout jardinier en permaculture devrait en cultiver, tant c’est une plante particulièrement utile et bénéfique dans un potager naturel.

Mais jugez-plutôt :

  • Le pouvoir fertilisant de son purin est supérieur à celui d’un bon compost
  • Elle renforce les défenses naturelles des plantes en les revitalisant
  • Elle aide à la cicatrisation des tissus blessés
  • Les abeilles l’adorent (et profitent d’une floraison longue, s’étalant de mai à octobre – à chaque coupe, de nouvelles feuilles puis de nouvelles fleurs apparaissent…)

Variétés de Consoude

On trouve différentes variétés.

Certaines sont des hybrides, d’autres des variétés spontanées.

D’une manière générale, dans mon jardin, je ne cultive que des variétés anciennes, stables, et dont on peut donc récupérer les graines pour les semer.

Mais je fais une exception, justement pour la consoude.

Adoptez la consoude de Russie

Pour cette plante-engrais, je vous recommande en effet fortement de cultiver une variété hybride, à savoir la consoude de Russie

Consoude de Russie Bocking 14 en fleurs
Jeune plant de  Bocking 14 en fleurs

Symphytum Peregrinum (l’appelation botanique de cette hybride) est le résultat d’un croisement entre la variété spontanée d’Europe occidentale (Symphytum officinale) et sa cousine orientale (Symphytum Asperum).

C’est une plante hybride stérile, ne produisant pas de graines (un avantage par rapport à la variété spontanée… comme vous le verrez dans les lignes qui suivent – mais évidemment, puisque ne produisant pas de graines, elle ne peut pas se semer… nous pourrons néanmoins la multiplier facilement et fidèlement comme nous le verrons plus loin).

Elle est particulièrement riche en potasse (jusqu’à 14% pour la bocking 14).

Cette variété hybride forme des touffes impressionnantes pouvant  mesurer pratiquement 2 m de hauteur.

Son feuillage est très dense.

Pour ces différentes raisons, c’est la variété la plus utilisée par les jardiniers.

La consoude officinale (ou consoude sauvage)

Consoude officinale ou grande consoude (Symphytum_officinale)

La Consoude officinale (Symphytum officinale), se trouve à l’état spontané en Europe, notamment dans les zones humides (près des rivières, des ruisseaux, des canaux, en bordure de fossés ou dans les prairies humides) et les sols lourds.

Les fleurs de cette variété sauvage, en forme de clochettes, peuvent être roses, violettes ou blanches (tirant sur le jaunâtre).

Ses feuilles sont grandes, larges et légèrement velues.

Elle est moins riche en éléments fertilisants que sa cousine de Russie, mais contient néanmoins du calcium, de la potasse, du phosphore et des vitamines A et C et surtout B 12 en quantités non négligeables.

Elle peut donc être également utilisée au potager.

Mais attention à sa prolifération au jardin (contrairement à la Bocking 14, qui est stérile et ne fait pas de graines, la variété dite officinale se multiplie naturellement par semis spontanés de graines… et un jardin peut se retrouver très vite totalement colonisé par la consoude sauvage.

Un plant de consoude contient des mucilages, des alcaloïdes, des vitamines, des minéraux, du potassium, du phosphore, de l’azote organique, une huile essentielle…

Cultiver la Consoude

Emplacement

Vous vous demandez peut-être où planter la consoude dans le jardin ?

Sachez déjà qu’il s’agit d’une plante vivace très vigoureuse et rejetant facilement.

On lui réservera donc une place en bordure de potager, ou en bout de planches de culture (c’est parfait pour utiliser les feuilles directement en paillage).

Elle apprécie particulièrement les sols humides et riches ainsi qu’une situation bien ensoleillée.

Comment multiplier la consoude à l’infini ?

C’est une plante qui se multiplie aisément par boutures de racines ou encore par boutures de tiges arrachées avec un petit bout de racine.

Les boutures peuvent être plantées de la mi-février jusqu’en novembre à au moins 70 cm de distances en tous sens.

 

Mais voyons maintenant comment utiliser la consoude dans le jardin

Utilisations de la consoude au jardin

Fertilisation

Sa richesse en azote, en phosphore, en potasse organique et la grande diversité d’éléments minéraux qu’elle contient (bore, cuivre, fer, manganèse, zinc…) en font la plante idéale pour la fertilisation de la plupart des légumes.

Sa biomasse impressionnante permet jusqu’à 4 coupes par an. A partir du mois de mai, on utilisera son feuillage comme couverture du sol (mulch) pour les cultures gourmandes.

On incorporera ensuite légèrement ce mulch par le binage, fournissant ainsi une nourriture de choix à nos plantes cultivées.

Tout comme pour l’ortie, on pourra également mettre une poignée de feuilles au fond du trou de plantation des tomates.

La dernière coupe d’automne viendra enrichir le compost ou sera simplement laissée au pied du plant lui-même.

Revitalisation

Sa richesse en vitamines et en minéraux lui confère un pouvoir revitalisant inégalable.

Les plantes carencées (notamment en azote ou en potasse) pourront être traitées efficacement par une décoction diluée à 5 %.

La décoction de consoude
  • Mettez les plantes fraîches à tremper (100g pour 1 litre d’eau) pendant 24 h
  • Portez ensuite à ébullition pendant 20 mn
  • Couvrez et laissez refroidir
  • Filtrez avant de pulvériser (dilution à 5%)

 

Des arrosages réguliers au pied  avec un purin dilué à 10 % favoriseront la croissance des légumes gourmands et renforceront leurs défenses naturelles.

Le purin de consoude
  • Remplissez un récipient  (en terre, en bois ou en plastique mais en aucun cas en métal) de plantes fraîches (feuilles et tiges fleuries)
  • Complétez avec de l’eau de pluie
  • Couvrez en laissant une légère aération
  • Remuez chaque jour : vous pouvez observer une mousse qui se forme à la surface. Le purin est prêt à être utilisé quand il n’y a plus de mousse (1 ou 2 semaines).
  • Filtrez
  • Diluez le purin à 5% (c’est à dire par exemple 0.5 litre de purin pour 10 litres d’eau) pour pulvériser et à 10% (1 litre de purin pour 10 litres d’eau) pour arroser au pied des plantes

Cicatrisation

Comme son nom le suggère, cette plante « soude ».

Elle est ainsi capable de régénérer et de soutenir la cicatrisation des tissus blessés.

Pulvérisez du purin dilué à 5 % sur une plante blessée…et attendez que le miracle opère.

Attraction pour les insectes pollinisateurs

Les fleurs de cette plante tant affectionnée par votre serviteur sont aussi particulièrement attractives pour les insectes pollinisateurs (abeilles, bourdons, syrphes…), comme vous pouvez le constater dans la petite vidéo ci-dessous.

En planter, ne serait-ce que pour attirer des pollinisateurs au jardin (dont dépend directement la production des fruits, légumes-fruits compris), sera donc bénéfique…

 

Où se procurer de la consoude Bocking 14 ?

B-actif est une entreprise bretonne produisant et commercialisant notamment des boutures racinaires de Bocking 14.

Certes, le prix d’achat semble un peu élevé (ce ne sont après tout que des fragments de racines), mais vous pourrez par la suite en bouturer facilement et donc la multiplier à l’infini, disposant ainsi d’un engrais gratuit à vie…

 

C’est pour moi La plante indispensable dans un potager en permaculture.

Essayez-la, vous sera émerveillé par ses bienfaits.

Sans compter ses vertus médicinales : astringente, cicatrisante, revitalisante…

 

Vous avez apprécié cet article ? Vous allez adorer la formation multimédias (vidéos et PDF) entièrement consacrée à cette plante indispensable au jardin en permaculture.

S’abonner
Notification pour
guest
140 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Laurent
Laurent
1 septembre 2022 22 h 10 min

Bonsoir Gilles,

Je confirme l’intérêt de l’utilisation de la consoude dans le jardin. Belles récoltes cette année. Une question; après vaporisation avec de la décoction de consoude sur des fruits, y a-t-il un délai avant de les consommer (fruits qu’on lavera bien sûr)?

Bonne soirée.

Laurent

RR
RR
16 novembre 2021 21 h 50 min

Bonjour Gilles. Le site b-actif que vous recommandiez ne semble plus fonctionner. Savez-vous où on peut acheter de la consoude bocking 14? Merci beaucoup.

fandeconsoude
fandeconsoude
18 novembre 2021 17 h 11 min
En réponse à  RR

Désolé nous avons eu un bug qui a duré une nuit
Maxime fandeconsoude

Louis
Louis
20 février 2021 19 h 27 min

Bonsoir Gilles , j’ai reçu des rhizomes de consoude B14 que j’ai démarré en pot . A la belle saison je compte les mettre en pleine terre part contre je me pose une question . Je sais qu’il est préférable de les espacer de 60 cm de tout sens mais j aimerais les planter à 30 , 35 cm de mes clôtures en bois qui délimitent mes massif du reste du jardin. Pensé vous que ça pourrait nuire à leurs épanouissement ? Merci

fandeconsoude
fandeconsoude
18 novembre 2021 17 h 18 min
En réponse à  Louis

Pour nous chez B-actif nous pensons que la consoude accepte à peu près toutes les méthodes de plantation
Tout dépend de vos objectifs
Plantez à coté de vos ruches si vous voulez nourrir les abeilles
Plantez autour de votre composteur si vous voulez rajouter des feuilles de consoude dans votre compost (la consoude est un excellent activateur de compost)
Plantez au fond du jardin si vous êtes adeptes du purin (ça sent mauvais)
Plantez un peu partout pour mulcher
Plantez autour de vos allées pour l’objectif ornemental
Plantez à 60 sur 60 cm pour un développement maximum, 30 cm de la clôture c’est ok pour nous. La consoude a des racines pivotantes
Maxime fandeconsoude

Viviane Graulou
Viviane Graulou
7 février 2021 21 h 52 min

Merci pour cet article il est très utile
Je jardine depuis deux ans et je m ameliore et je vais me débrouiller pour trouver de la consoude et la planter dans mon potager 😊

Claire
Claire
24 février 2021 19 h 17 min
En réponse à  Viviane Graulou

Bonsoir je peux vous envoyer des morceaux de consoude, si vous voulez. ( gratuitement bien sûr!)

Ilse
Ilse
10 mai 2021 17 h 48 min
En réponse à  Claire

Bonsoir Claire, je serai intéressée pour avoir qqs morceaux de consoude si c’est du bocking 14 et si votre proposition est tjr valable. Je peux vous envoyer des racines d’heliantis en retour si cela vous ferait plaisir. Par contre je ne sais pas comment échanger nos coordonnées en privé…

Jean
Jean
25 juillet 2021 16 h 35 min
En réponse à  Claire

Bonjour Claire
Je suis intéressé par des plants de consoude
Je peux échanger autre chose en contre partie
Merci d’avance
Jean

Claire
Claire
12 octobre 2020 19 h 19 min

Bonjour
Je me demande si avec la dernière coupe ( octobre) je peux faire du purin et le garder afin d’en avoir d’avance pour le printemps. Si cela est possible de quelle façon le conserver? Si qqn avait une expérience dans ce sens, merci d’avance.

Louis
Louis
20 février 2021 20 h 28 min
En réponse à  Claire

Bonsoir, le mieux je pense c’est de faire de la brisures de consoude. Il suffit de faire sécher les feuilles de consoude et ensuite de les conserver a l abri de l humidité et du gel . Il suffira ensuite de les utiliser pour la fabrication du purin à la belle saison. De mon côté c’est ce que je compte faire. Ou faire du macérât de consoude qui je crois ce conserve plus longtemps que le purin lui-même

Claire
Claire
24 février 2021 19 h 14 min
En réponse à  Louis

Merci mais je ne gagne pas bcp de temps, il y a tellement de chose à faire au printemps!!!

Benjamin
Benjamin
3 juillet 2020 15 h 46 min

Bonjour Gilles ! Peut-on faire pousser de la consoude en pot et faire un purin avec ?

June
June
15 avril 2020 12 h 00 min

Bonjour,
Merci pour votre article très intéressant.
Vous ne parlez pas de la jolie consoude à fleurs bleues ?
Cordialement.
June

Andrew
Andrew
16 février 2020 6 h 27 min

Bonjour Gilles. Merci pour cet article. J’ai pu comprendre que les variétés hybrides sont souvent beaucoup moins intéressantes pour les insectes car elles comportent peu ou pas de nectar et pollen. Sais-tu si c’est pareil pour le consoude bocking14 ? Merci, Andy

anna
anna
19 août 2018 12 h 16 min

Bonjour.
J’ai lu que le purin d’orties riche en azote était un bon fortifiant pour les légumes-feuilles. Quand on arrose un plant de blette par exemple c’est quelle quantité environ après dilution bien sûr. (25cl, 5l ????)
J’ai aussi lu que la consoude était fortifiant pour légumes-fruits. Quand est-il des légumes-racines? Par exemple j’ai semé pour la 1è fois des radis d’hiver violet. J’aimerais leur donner un ptt coup de pouce mais que me conseillez-vous? J’ai aussi des capucines tubéreuses qui ont du mal à se développer cette année!!!
Merci d avance

anne
anne
21 juillet 2018 9 h 56 min

bonjour.
quelle est l’ utilité de la consoude en paillage? Sa dégradation, séchage… va apporter un plus au légume paillé ou bien ni plus ni moins qu’un paillage de n’importe quelle nature?

Besnard
Besnard
9 septembre 2017 13 h 00 min

Bonjour Gilles,
Merci pour tous vos articles fort intéressant, sans oublier les commentaires qui aide à mieux faire.
Chez moi j’ai de la consoude sauvage qui pousse au bord de la rivière et j’en ramasse régulièrement pour en faire du purin qui je l’avoue est très bénéfique pour mes légumes.
Je viens dans refaire mais pouvez vous me dire, s’il vous plait, comment faire pour la conservation pour le printemps prochain.
Ensuite comment faire sécher de la consoude sans qu’elle devienne noir, j’aimerai l’utiliser pour le printemps, celle dans ma prairie n’ayant pas encore poussé.
depuis que je connait cette plante j’en suis fane, une merveille de la nature.
Merci et à bientôt

Christine
Christine
14 juillet 2018 16 h 18 min
En réponse à  Gilles le Jardinier Bio

Bonjour,
Pour ma part j’ai fait sécher ma dernière coupe d’automne à plat dans des cagettes, conservée ensuite dans des sacs en papier brun. Elle n’a pas noirci. J’ai pu ainsi faire une première tournée de purin au printemps, avant que les nouvelles feuilles ne soient prêtes à couper. Et mes plants de tomates en godet en ont profité avant même leur plantation.

Patrick du 30
Patrick du 30
30 avril 2017 18 h 25 min

Je recherche de la Consoude (officinale ou Bocking 14) !!!
Je me déplace sur les départements 30(Gard), 84(Vaucluse), 26(Drôme) et 34(Hérault).

Pardon, voici mon mail pour contact:
patrix.mg100@yahoo.fr

Merci de votre aide à Tous.
Patrick

thierry
thierry
5 mars 2017 8 h 15 min

Bonjour Gilles .
J’utilise aussi la consoude que je cultive ,je l’ai acheté comme étant de la booking 14 , mais en est ce vraiment .
Elle ne se ressèmepas ,j’en suis sur mais par contre elle trace au point a en devenir envahissante ,et je n’ai jamais lu que quelqu’un avait ce souci .
Alors booking 14 ou pas booking 14 ?

thierry
thierry
5 mars 2017 18 h 27 min
En réponse à  Gilles le Jardinier Bio

Merci Gilles
C’est vrai , tu l’as bien écrit ,ça m’a échappé .
Par contre j’ai deux pieds plantés sous des arbrisseaux ,dans un environnement plutôt sec qui ne s’étalent pas ,je les arrosent seulement au centre afin de contenir leurs expansion .
Bon jardinage .

mamieguette
mamieguette
22 novembre 2016 16 h 45 min

la grande consoude est aussi très efficace pour les humains;en effet un ami de mon fils qui débardait avec des chevaux de traits dans les bois dans les Ardennes belges a reçu un coup de pied d’un de ses chevaux,sa jambe était fracturée.Il a cherché(et trouvé!) de la consoude non loin de là ,en a fait un cataplasme et a continué sa journée…sa jambe a guéri sans plâtre et sans arrêt de travail (c’était un vieux « druide » dur à cuire!!!)

angele
angele
8 août 2016 18 h 35 min

Bonjour,
Je voudrais savoir si la consoude de Russie et la consoude booking 14 sont les mêmes plantes ou 2 différentes.
Merci

astrid
astrid
12 juillet 2016 11 h 13 min

bonjour Gilles, j’ai de la consoude replanter , mon mari l’a achetée l’année dernière en Bretagne, je l’ai mise le long du grillage et j’ai une rangée de plus de 10 m de consoude qui a bien fleurie et bien étoffée ce côté qui donne sur un chemin rural et un ruisseau … j’habite à proximité de Dreux et à la fin du 78 . mais je viens vers vous pour un conseil , cette année à part les fines herbes dans un bac surélevé, j’ai pas fait de jardin car j’ai des rats et j’ai peur d’y mettre les pieds , ils me bouffent toutes les plantations faites en automne , j’ai un mimosa et d’autres arbustes qui périssent et même la rhubarbe , les feuilles ont poussées au printemps et là tout est raplapla , je sais pas quoi faire ça m’énerve , j’ai pris un petit chien un terrier pour me rassurer afin de sortir de ma maison mais j’ose plus aller près du grillage où j’avais fait des plantations , nous sommes clôturé sur 5 côtés , les côtés voisins nous avons mis de la haie , ça pousse bien sauf deux sont restés petits , un côté champs avec un chemin de terre et petit talus derrière le grillage, un côté chemin rural avec ruisseau et bien sur devant une entrée … je voudrai que mon mari plante de l’autre côté du grillage des plantes répulsives pour que les rats et autres rongeurs aillent voir ailleurs , j’ai bien du tourteau de ricin dans des seaux hermétiques au garage mais j’ai peur pour mon toutou , on m’a dit que si mes arbustes et jeunes arbres périssent c’est les rats qui bouffent les jeunes racines , malgré les décrets pour les Maires d’Eure et loir d’obliger de faire du nettoyage contre les rats , notre maire ici ne fait pas grand chose , nous avons du attendre un an avant qu’il fasse tondre les chemins communaux pour vous dire au lieu de voir la campagne , nous avons vu que des grandes herbes où toutes ces bestioles s’en donnent à cœur joie! que me conseillerez vous de planter et pour la rhubarbe que faire , merci pour vos conseils .

astrid
astrid
12 juillet 2016 12 h 42 min
En réponse à  Gilles le Jardinier Bio

je sais qu’on est pas dans le sujet , pour la consoude j’ai mis mon département au cas où qq’un en recherche dans le coin . mais suis pas d’accord quand vous parlez de gestion écologique du Maire , il y a hautes herbes et hautes herbes celles derrière chez moi dépassent le grillage et je ne vois même plus les couchés de soleil y a que ça de beau dans le village , ici les gens se plaignent , vous arrivez à la sortie du village au stop , vous traversez la chaussée à l’aveuglette même les trottoirs sont impraticables , les villages aux alentours sont bien plus propres sur ce le 14 juillet le Maire aura de ma part tous les reproches il s’en fou il n’habite même pas dans le village…. pour ce qui est du tourteau de ricin oui je fais très attention , une graine est mon petit chien est tombé dessus, tout ça parce que j’ai voulu ranger le garage et le mettre dans des seaux hermétiques , j’ai eu le temps de crier , j’ai pu lui retirer de sa gueule mais le véto a préféré que je l’emmène en urgence , il en a eu dans la salive du coup deux jours sur surveillance chez le vétérinaire. Mon mari veut vider les seaux dans les tranchées du muret qu’il est entrain de faire avant de recouvrir de terre mais j’ai peur qu’il aille gratter ou alors plus de jardin pendant qq mois . Dans tout ça je sais même pas quoi faire pour protéger mes plantations et ma rhubarbe alors ? mille excuses pour votre post sur la consoude , j’aurai du séparer mon commentaire

astrid
astrid
12 juillet 2016 13 h 23 min
En réponse à  Gilles le Jardinier Bio

merci Gilles j’ai lu le lien . pour moi propre c’est un village où y a de la verdure mais soit tondue, que le Maire fasse son travail de gendarme pour exiger aux habitants de tailler leurs haies qui donnent sur les trottoirs et enlever les chardons , qu’il y ai des espaces verts c’est beau , c’est bio mais entretenues sans pour autant employer des désherbants , pour les rats il a le droit à faire appel à un dératiseur , y en a un qui est venu constaté , il peut rien faire sans son accord et comme on était pas encore clôturé il a pu rien faire chez nous . Vous ne seriez pas content si votre voisin laisse son terrain en friche avec des chardons et autres plantes en fleur et que c’est la seule chose que vous voyez et qui pousse depuis les fenêtre de votre living et pour prime des trous à rats … Merci de m’avoir écouté et pour vos liens

Alexandre
Alexandre
12 juin 2016 8 h 45 min

Bonjour Gilles, savez-vous quelles sont les vertues médicinales de la consoude et sous quelle forme l’utiliser?
Mon potager vous remercie d’avance pour vos conseils! J’ai planté ma consoude à l’ombre l’an dernier dans l’endroit le plus humide du jardin et elle se porte à merveille.

Doria
Doria
31 mai 2016 17 h 19 min

Bonjour Gilles, passionnant votre site, merci pour tous ces partages ! Je débute avec mon potager, du coup je me pose une question à laquelle vous pourrez peut-être répondre : peut-on pallier avec de l’ortie et / ou de la consoude ? Ces plantes poussent à fond partout autour de mon jardin, du coup c’est tentant !

Doria
Doria
31 mai 2016 20 h 42 min
En réponse à  Gilles le Jardinier Bio

Whaou, génial ! Grand merci Gilles pour cette réponse si rapide ! Il n’y a donc qu’à se baisser pour trouver de merveilleuses ressources pour le jardin… et pour nous même !

Raymond
Raymond
11 mai 2015 8 h 52 min

Beaucoup d’études évoquent l’aspect toxique de la consoude? est ce que ce caractère est il prouvé?
et si c est positif, est ce que son utilisation sous forme de purin peut transmette la toxicité au fruit (tomates…..)

Merci