Calendrier de Cultures Février 2018

 

 

Comme chaque mois, je vous propose un calendrier lunaire. Vous y trouverez mes conseils de semis et de plantations pour chaque jour de ce mois de février 2018.
Voici quelques repères :
Phases lunaires (environ 29 jours 1/2 ) :

  • La Lune est croissante de la Nouvelle Lune à la Pleine Lune. Cette période est propice au travail de la terre, aux traitements (à base de plantes bien sûr !), aux repiquages, aux plantations et aux semis de légumes fruits. Les légumes récoltés en lune croissante se conservent mieux.
  • Elle est décroissante de la Pleine Lune à la Nouvelle Lune. Cette période est propice pour semer ce qui ne doit pas monter à graines (salades, épinards,oignons). C’est aussi la période idéale pour travailler la terre, effectuer les récoltes (saveur accrue) ou encore tailler les arbres et arbustes dont on veut limiter la croissance .

 

Cycle lunaire (environ 26 jours) :

Le cycle lunaire décrit la trajectoire de la Lune dans le ciel :

  • Elle est dite ascendante (ou montante) lorsque que sa trajectoire est plus haute d’un jour à l’autre. La sève monte alors dans la plante. Cette période est propice aux semis, à la plantation des bulbes, aux greffages ou encore à la récolte des fruits et légumes destinés à la consommation en frais.
  • A l’inverse, elle est dite descendante lorsque sa trajectoire est plus basse d’un jour à l’autre. La sève descend dans les racines. C’est alors le moment de planter, repiquer, bouturer, marcotter, tailler, travailler la terre, et y apporter des matières organiques.

 

Jours particuliers

  • Évitez de semer les jours de nouvelles lunes.
  • Si la Lune est en apogée, évitez de semer.
  • Si la Lune est en périgée ( surtout après la pleine Lune ), c’est une situation à risque pour les plantes sensibles aux maladies cryptogamiques. Cette activité lunaire renforcée peut développer de telles maladies. Il convient donc en prévention d’effectuer des pulvérisations à base de plantes ( par exemple décoction de prêle sur le sol pour les tomates en prévention du mildiou ). C’est aussi un bon jour de semis, sauf pour les plantes sensibles aux maladies cryptogamiques.
  • Si il y a une journée défavorable (nœud lunaire ) évitez de jardiner.

 

Avertissement : pour pouvoir planter le sol ne doit être ni gelé, ni détrempé.

LuneVégétaux concernésTravaux à effectuer
Jeudi 1Descendante - DécroissanteFruitsTaillez et plantez des arbres fruitiers et des petits fruits
Vendredi 2Descendante - DécroissanteFruitsid jeudi
Samedi 3Descendante - DécroissanteFruits - Racines (13h)id jeudi - Après 13h, en région douce, plantez de l'ail, des oignons et des échalotes. Sous serre, plantez des pommes de terre nouvelles (prévoir un voile d'hivernage)
Dimanche 4Descendante - DécroissanteRacinesid samedi
Lundi 5Descendante - DécroissanteRacinesid samedi
Mardi 6Descendante - DécroissanteRacinesid samedi
Mercredi 7Descendante - DécroissanteFleursSous châssis sur couches chaudes, plantez des choux-fleurs de printemps
Jeudi 8Descendante - DécroissanteFleurs - Feuilles (12h)id mercredi - Après 12h, sur couches chaudes ou sous abri (régions douces) plantez des laitues de printemps et des choux pommés de printemps
Vendredi 9Descendante - DécroissanteFeuillesid jeudi
Samedi 10Descendante - DécroissanteFeuillesid jeudi
Dimanche 11Descendante - DécroissanteFruitsTaillez et plantez des arbres fruitiers et des petits fruits
Lundi 12Montante - DécroissanteFruitsSemez en intérieur ou sur couches chaudes des aubergines, des piments, des tomates précoces, des melons et des concombres (pour cultures sous abri). En région douce, semez des fèves et des pois en pleine terre (protection souhaitable)
Mardi 13Montante - DécroissanteFruits - Racines (15h)id lundi
Mercredi 14Montante - DécroissanteRacinesSemez sous abri ou sur couches chaudes des carottes courtes à forcer, des navets hâtifs, des radis, des oignons et du céleri-rave (en pépinière)
Jeudi 15Montante - Décroissante Nouvelle Lune 22h05Racinesid mercredi
Vendredi 16Montante - CroissanteFleursSemez en pépinière sous abri ou sur couches chaudes des choux-fleurs de printemps
Samedi 17Montante - CroissanteFleursid vendredi
Dimanche 18Montante - CroissanteFeuillesSous abri ou sur couches chaudes, semez des laitues de printemps, du poireau d'automne, du céleri-branche, des choux pommés de printemps, des épinards et du basilic
Lundi 19Montante - CroissanteFeuillesid dimanche
Mardi 20Montante - CroissanteFeuillesid dimanche
Mercredi 21Montante - CroissanteFruitsSemez en intérieur ou sur couches chaudes des aubergines, des piments, des tomates précoces, des melons et des concombres (pour cultures sous abri). En région douce, semez des fèves et des pois en pleine terre (protection souhaitable)
Jeudi 22Montante - CroissanteFruits - Racines (15h)id mercredi - Après 15h, semez sous abri ou sur couches chaudes des carottes courtes à forcer, des navets hâtifs, des radis, des oignons et du céleri-rave (en pépinière)
Vendredi 23Montante - CroissanteRacinesid jeudi
Samedi 24Montante - CroissanteRacinesid jeudi
Dimanche 25Montante - CroissanteFleursSemez en pépinière sous abri ou sur couches chaudes des choux-fleurs de printemps
Lundi 26Descendante - CroissanteFleursSous châssis sur couches chaudes, plantez des choux-fleurs de printemps
Mardi 27Descendante - CroissanteFeuilles Lune au périgée : pulvérisez de la prêle au sol en prévention contre les maladies cryptogamiques. Sur couches chaudes, plantez des laitues de printemps et des choux pommés de printemps
Mercredi 28Descendante - CroissanteFeuilles - Fruits (14h)Après 14h, taillez et plantez des arbres fruitiers et des petits fruits

Ce calendrier lunaire est disponible dès la première quinzaine du mois précédent sur l’Espace Privilège.
Sur cet espace, vous pourrez :

  • consulter le calendrier mensuel plus tôt (première quinzaine du mois précédent
  • télécharger le calendrier sur votre ordinateur (format PDF) et l’imprimer
  • consulter une multitude d’autres documents pratiques
  • me poser toutes vos questions et recevoir mes réponses adaptées dans les meilleurs délais

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’Espace Privilège !

 

 

  • Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant.

    J’ai souhaité parfaire ma compréhension du sujet par une vidéo « Quand la Lune nous interdit de jardiner », présentée par Hubert le Jardinier (Rustica, disponible à cette adresse : https://www.youtube.com/watch?v=L-2WWANYCOI)

    Il y est précisé dans cette vidéo que pour les jours de :
    – Périgée « attraction forte auprès des plantes, on ne jardine pas car les semis risques de s’étioler »
    – Apogée « en règle générale les végétaux sont plus vulnérables aux maladies ».

    Or c’est l’inverse qui est précisé dans votre article :
    – Apogée, « évitez de semer. »
    – Périgée « situation à risque pour les plantes sensibles aux maladies cryptogamique ».

    Pouvez-vous m’indiquer si l’erreur vient de cette vidéo ou de votre article ?

    Bien à vous,

    • Bonsoir Sébastien.

      Merci, tout d’abord, à Gilles d émettre le fruit de son travail, gratuitement à notre portée !!
      Je le trouve très accessible est construit pour une aide pratique quotidienne.
      Je suis également le calendrier lunaire de Michel Gros , que je connaissais personnellement. 40 ans d’observation des influences lunaires .
      Il conseille d’éviter de travailler le sol ou les plantes le jour même du Périgée. Influence généralement négative mais non systématiquement . Compte tenu de cette ambivalence, il choisit d’indiquer cette journée négative.
      L’influence propre à l-apogée , n’est pas démontrée . L’apogée est juste citée à titre d’information.
      Certains calendriers indiquent un noeud lunaire ce jour là.
      Dans le calendrier de 2018, l’information sur ces sujets est beaucoup détaillée. Il me semble que Gilles Dubus travaille à partir d’un calendrier en bionynamie .
      Je vous souhaite bons semis et bonne planification !

      • Bonjour à tous,
        Comme le dit Castello, je m’appuie en effet sur le calendrier biodynamique de Maria Thun (vendu en ligne sur le site du Mabd) pour composer ce calendrier.
        Et, en effet, si l’on prend différentes sources, on y trouve pas mal de contradictions, des décalages…
        Les effets négatifs de l’apogée ne sont en effet pas démontrés; mais le « les végétaux sont vulnérables aux maladies » repris par beaucoup m’incite à ne rien semer ce jour là…
        Quand à la périgée, après avoir dit que ce n’était pas positif pour les semis Maria Thun complète son propos en disant : « Le chercheur Hartmut Spiess a effectué des essais […] montrant souvent des effets positifs des semis en périgée sur les rendements quantitatifs (essais avec des radis, carottes, plantations de pommes de terre) »…
        Pour ce qui est de traiter le sol contre les maladies cryptogamiques en périgée, c’est un conseil donné sur ce blog par Jeantou (qui s’est longtemps occupé du calendrier).
        Bref, tout est sujet à discussion, voire à polémique sur ce sujet… à chacun de faire, s’il le souhaite, ses propres recherches (il existe quantités d’ouvrages et de calendriers) et expériences et de se forger son opinion; sans oublier l’essentiel (pour moi) : le temps prime sur la lune…
        Pour ma part, je me sers de ce calendrier pour planifier mes travaux, mais ne le considère en aucun cas comme une règle absolue.
        Bonne journée,
        Gilles

        • Salut Gilles !!
          Je suis bien d’accord avec toi. Chaque semaine je fais un rappel sur mon site de ce qu’il est possible de faire au jardin pour les jardiniers qui ont peur d’oublier en reprenant ton calendrier lunaire. En début de publication, je mets ce texte « Voici la suite de ce que vous pourrez effectuer dans votre jardin cette semaine. Je rappelle que les jours prévus par le calendrier lunaire seront pour que vous ayez une idée des périodes de plantation ou de semis car vous devrez faire face aux variations climatériques (pluie, neige.. Etc.. ).
          Ceci pour vous dire que vous serez obligé parfois de déroger au calendrier lunaire pour cause de mauvais temps.  » Ce qui rejoint tes dires  » mais ne le considère en aucun cas comme une règle absolue. » Bonne journée à toi. A bientôt !!

  • bonsoir gille tu vas bien? je suis très heureux et merci pour le calendrier lunaire un travail consciencieux que je doit le consulté afin d organiser des cultures sérieuse et obtenir des légumes en abondance

  • bonjour; merci gilles pour le commentaire sur le calendrier lunaire que je doit le consulte afin de prendre mes précautions ,pour organiser une culture sérieuse des légumes en abondance karim

    • En effet, j’ai eu des doutes en ce qui concerne l’acheminement de mon commentaire du 3 février dernier, en raison de coupures successives d’internet.
      Alors, je répète mon petit commentaire en réponse à la question de certaines des subtilités des rythmes lunaires : lune croissante – décroissante ; lune montante – descendante.

      LUNE MONTANTE – DESCENSANTE :
      rythme sidéral mensuel de 27 jours 7 heures 3minutes, tour de la lune autour du zodiaque.

      LUNE MONTANTE : du SAGITTAIRE (environ 2 jours) aux GEMEAUX (que quelques heures) .
      Ce rythme est aussi appelé printemps lunaire ; il convient, en toute logique, aux semis, à la récolte des fruits, des légumes frais, etc…, dans les constellations correspondantes aux familles des plantes.

      LUNE DESCENDANTE : des GEMEAUX (la suite des heures de la lune montante) au SAGITTAIRE (une 1/2 journée).
      Ce rythme est aussi appelé l’automne lunaire, en tout bon sens, favorable aux travaux de la terre, compostage (en Vierge), repiquage, plantation, récolte des racines, etc…, également dans les constellations correspondantes aux familles des plantes.

      En ce qui concerne le rythme mensuel de la lune croissante – décroissante, rythme synodique de 29 jours 12 heures 44 minutes, de pleine lune en pleine lune.
      Jusqu’au 17ème. siècle environ, les jardiniers travaillaient avec ce rythme. Néanmoins, il reste toujours des jardiniers fervents de ce rythme aujourd’hui.
      Cependant, il a été observé, expérimenté, démontré, prouvé, que le rythme mensuel sidéral (lune montante – lune descendante) connaît de meilleurs résultats.
      D’ailleurs, curieusement, nous pouvons observer qu’il se trouve, p.ex., des jours de Lune montante, simultanément avec des jours de lune décroissante, les uns favorables aux semis, les autres aux plantations, c.à.d. tout le contraire des travaux faits dans l’un ou l’autre rythme.

      Pour conclure, il est intéressant d’expérimenter, de vérifier par soi-même. Cela fait partie de nos richesses et de notre contribution à une culture respectueuse, intelligente et saine.

      Amitiés,

      Michel Koch