Un semoir pour les grosses graines

Bonjour à tous,

J’ai le plaisir d’accueillir aujourd’hui Yvon sur mon blog.

Yvon, un membre très investi sur l’Espace Privilège, avec ce sens du partage qui le caractérise, nous présente ici un semoir ma foi fort simple et très ingénieux pour semer vos grosses graines…

Merci à toi Yvon et bonne lecture à ceux et celles qui me font l’honneur de visiter ce blog !

Gilles

 

Bonjour amis potagistes Je vous remercie pour l’accueil obtenu par mon « semoir de précision » paru dans le blog de Yannick « Au Potager Bio ».

Cette fois, c’est mon ami Gilles qui me reçoit sur son blog (soit dit en passant, je suis abonné à son espace formation,  qui m’apporte beaucoup !).

Je vais vous parler d’un autre semoir destiné à des graines plus volumineuses, par exemple les petits pois ou les haricots et, pourquoi pas, les fèves, si elles passent dans l’entonnoir ; quoique les fèves, je les sème à la main dans un sens bien précis. Mais pas les pommes de terre, c’est trop gros.

Ce semoir, je l’utilise depuis plus de 30 ans. Il est encore plus facile à mettre en œuvre que le précédent (ni marteau ni tournevis pour le fabriquer !).

 

Matériel :

  •  un tuyau rigide de plus ou moins 1 mètre de long, diamètre 25 à 40 mm selon les disponibilités (le mien est en PVC, pas très bio mais depuis que je l’utilise, je lui ai pardonné depuis longtemps…).  😉
  • un entonnoir ;
  • un contenant pour y déposer les graines (une tasse avec anse fait bien l’affaire).

 

Un semoir simple et ingénieux pour semer des petits pois ou des haricots...
Un semoir simple et ingénieux pour semer des petits pois ou des haricots…

 

Utilisation :

  • Préparer le terrain à planter ;
  • Tracer le ou les sillons ;
  • Glisser l’entonnoir dans le haut du tuyau, tenir le tuyau entre 2 doigts  (l’entonnoir tient tout seul). tenir le contenant garni de graines avec ce qu’il vous reste de doigts à cette même main. Je suppose qu’il vous en reste 3, sauf exception ? Gagné! Moi, il ne m’en reste que 2 + 4/5 du 3eme. Ce qui m’apprendra à vouloir faire le métier d’un autre (je vis parfois dangereusement!). Mais ça va quand même pour semer les haricots.
  • Ensuite, il faut diriger l’extrémité basse du tuyau à l’endroit souhaité, au dessus du sillon, sans l’appuyer sur la terre sinon le tuyau risque d‘être bouché.
  • Quand tout est prêt, si vous avez une main libre ( il vous en reste bien une ?), utilisez la pour prélever la quantité de graines désirée dans le contenant et la faire tomber délicatement dans l’entonnoir. Si tout va bien, ces graines vont passer  de l’entonnoir au tuyau, glisseront tout au  long puis se placeront seules comme des grandes à l’endroit voulu dans le sillon. Et tout ça sans se baisser. C’est à qui le dos qui va être content ?
  • Puis rebouchez le sillon normalement.

 

Ensuite ? Ensuite :

Je n’ai pas breveté non plus cet outil. Vous pouvez le copier, en parler, donner la recette, le mode d’emploi mais pas le vendre!!! Sinon, les gendarmes… avant la guillotine! Mais non, j’rigole!

C’est gratuit, tout ce que je demande, c’est un petit mot sympathique si vous trouvez ce semoir utile et pratique…

Bons semis et bon potager bio! Et encore merci à Gilles et les autres qui me prêtent leur blog.

Yvon.

  • éviter de se baisser au jardin?…c ‘est possible ça?;;je m’en vais l’essayer de ce pas;et merci beaucoup pour ce truc ,bidule qui démontre du savoir faire..de l’humour et un sens certain du partage,bref tout ce qu’on aime.

    • @ Christian, Sylvie, Jean Louis et Nancy et les autres : J’ai déjà publié un autre article sur un « semoir de précision ». L’avez-vous lu?
      Vous pouvez le trouver en cliquant sur : semoir de précision ou Au Potager Bio » au début de l’article. Gilles l’a mis en vert et souligné.
      Bonne lecture et bon potager. Yvon.

        • Bonjour,
          Suite a l’article sur le semoir à haricots qui a été décrit par YVON je vous communique le modèle don j’ai construit sur cette base j’ai employé un tube sanitaire PVC de 32 mm de diamètre 1 mètre de long, j’ai fixé une poignée sur le haut du tube par un collier( que l’on trouve dans les rayons sanitaire) et vissé une poignée avec un rond de bois de 24mm de diamètre et 15cm de long. J’ai découpé dans le bas du tube une entaille en biseau pour permettre de voir si le tube n’est pas bouché et j’ai fixé également un talon en bois ce qui évite de poser le tube directement sur le sol en évitant qu’il ne se bouche. Sur le haut du tube j’ai emmanché un entonnoir qui était employé sur les hachoir à viande pour faire la saucisse et correspond au diamètre intérieur du tube. J’ai également fixé un autre collier à côté de la poignée qui permet de tenir un gobelet ou l’on met les graines . On peut également attacher un ruban au bas du tube qui coupé a une distance voulue correspondant a l’écartement entre chaque poquet de ( 2 -3) grains permettant de faire un semis plus régulier , tout cela sans se fatiguer.

          J’ai réalisé un plan du semoir en question sur l’ordinateur si cela peut intéresser je peu le fournir.
          Claude Laporte.

  • Merci à Yvon et à Gilles pour vos idées non seulement très ingénieuses, mais extrêmement précieuses, pratiques, économiques et reposant pour les carcasses un peu fragiles comme la mienne?et tout ça avec humour?le top quoi❕