Le badigeon de chaux en usage arboricole

Jean-Christophe nous parle aujourd’hui du badigeon de chaux pour vos arbres fruitiers.

Gilles

Tout est parti d’une rencontre avec un arboriculteur conventionnel qui m’a dit un jour «on est au bout du tout chimique car malgré les traitements à répétition, je n’arrive plus à contenir les maladies sur les abricotiers et les pêchers»

badigeon-chaux1Ajoutez à cela mes origines campagnardes où les fours à chaux abandonnés depuis deux siècles sont monnaie courante et saupoudrez le tout d’une forte conviction que les traitements les plus simples et les plus naturels apportent leur contribution.

Voila comment est née l’envie de remettre au goût du jour l’emploi du badigeon de chaux.

C’est un traitement préventif insecticide et fongicide naturel sans danger ni pour la plante, ni pour l’environnement, ni pour l’être humain.

Bien sur, je n’ai pas la prétention de proposer l’arme absolue, mais je crois fermement que cette petite solution apportera sa modeste contribution à une action plus globale permettant de préserver la terre pour les enfants de demain.

S’en est suivie la sélection d’un producteur de chaux de très grande qualité, des essais grandeur nature plutôt satisfaisants et une étude sérieuse des produits concurrents et des attentes réelles des utilisateurs.

Recette du badigeon de chaux pour les fruitiers

Sans rentrer dans d’insupportable détails techniques, il faut savoir que le badigeon de chaux est obtenu à partir de la chaux en pâte. La chaux en pate, c’est de la chaux vive qui a été éteinte avec de l’eau et qui a maturé plusieurs mois afin d’optimiser ses qualités physico-chimiques. Voila donc notre chaux en pâte.

La recette du badigeon de chaux est on ne peut plus simple :

  • ajoutez le l’eau à la chaux en pate
  • brassez le mélange afin qu’il soit parfaitement homogène
  • filtrez

Vous avez votre badigeon de chaux prêt à être appliqué sur vos arbres fruitiers !

Les intérêts du badigeon de chaux

badigeon-fruitiersBon, parler d’un produit de traitement c’est bien, mais dire à quoi il sert, c’est quand même indispensable.

Pour ce qui est de son intérêt en arboriculture, brièvement je vous dirai qu’il a une action préventive importante en matière insecticide et fongicide, car du fait de son application sur le tronc de l’arbre et la base des branches charpentières, la chaux détruit les larves d’insectes et les spores de champignon nichés dans les replis de l’écorce et détruit également les mousses et les lichens.

Comment utiliser le badigeon de chaux en arboriculture ?

verger-badigeonEn général, on l’applique en automne et en hiver à raison d’un ou de deux passages par an sur les arbres fruitiers, les arbustes et l’arbres d’ornement.

Le badigeon de chaux est souvent appliqué sur les jeunes arbres pour les protéger, sur les agrumes pour réduire les risques de brûlure du soleil et il permet en dernier lieu de ralentir le réchauffement des tissus internes de l’arbre, ce qui dans ce cas limitera les irrémédiables dégâts dus à l’alternance de période de gel et de dégel que connaissent certaines régions

Il fut un temps où ce produit était employé tant en arboriculture qu’en élevage, car à l’époque on blanchissait non seulement les arbres mais aussi l’intérieur des étables et des abris des animaux pour les désinfecter. Puis vint l’ère du tout chimique et le badigeon fût rangé au rayon des souvenirs.

Soutenez mon Projet

Mais aujourd’hui j’ai envie qu’il renaisse. Me voici donc parti en croisade et proposant aux particuliers et aux professionnels du badigeon obtenu à partir d’une chaux en pâte très pure, sans additifs, reposée 6 mois pour être parfaitement stabilisée et filtrée à moins de 200 microns pour correspondre à un usage éventuel en pulvérisation.

L’aventure commence juste, je cherche à réaliser mes premières ventes pour assurer le démarrage de l’activité et pour ce faire, j’ai ouvert une page projet sur MY MAJOR COMPANY. Il suffit que 200 ou 300 ventes se fassent pour que la belle aventure puisse prendre vie et que ce vieux produit soit réhabilité.

Voici le lien, votre aide et votre soutien me sont indispensables pour faire naître cette belle aventure. Je compte sur vous :

https://www.mymajorcompany.com/alternative-aux-traitements-chimiques

 

Maj juillet 2017 : Cette campagne n’a pas abouti. On me demande souvent aujourd’hui où acheter du blanc arboricole… voyez ici

S’abonner
Notification pour
guest
24 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Michel GARROT
Michel GARROT
2 novembre 2021 12 h 10 min

Bonjour, Je suis un fidèle lecteur de votre lettre que j’apprécie beaucoup.
Ce jour, je me renseigne sur l’achat de blanc arboricole; je vois que vous avez développé un dossier à ce sujet.
ma question concerne les différents produits proposés , car je vois que les prix varient du simple au triple (de 3, 50€ à 13€ le litre !).
Je cherche à comprendre si cette différence serait due à une différence de qualité de produit ?
Je cherche un produit prêt à l’emploi, plutôt en 5 l.
Merci de l’attention à mon message,
Merci pour vos conseils réguliers, emprunts de simplicité , bon sens, et respect de la nature.
cordialement,

Gilles le Jardinier Bio
Administrateur
Gilles le Jardinier Bio
2 novembre 2021 13 h 37 min
En réponse à  Michel GARROT

Bonjour Michel,
Je ne pense pas que la qualité d’un blanc arboricole puisse valoir 3 fois plus cher…
Il y en a toujours qui profitent un peu trop (et visiblement, là c’est le cas de Solabiol…)
Le blanc arboricole à l’ancienne en 4 litres + 1 litre gratuit me semble à priori bien…
Bonne journée,
Gilles

Nicolas
Nicolas
28 janvier 2018 21 h 35 min

Bonjour,

Le badigeon de chaux se passe-t-il uniquement sur des jeunes arbres ? j’ai une quinzaine de cerisiers vieux de plusieurs années, au tronc assez large. Le badigeon est-il valable dans ce cas ?
Merci

belhouari
belhouari
31 janvier 2018 9 h 43 min
En réponse à  Nicolas

bonjour oui applicable après la plantation,en automne car les insectes attaque les sujets faible et les vieux arbres aussi c’est a dire chaque année .en voir karim

Anne du Plessis
Anne du Plessis
12 janvier 2018 16 h 49 min

Bonjour,
je voudrais arroser mes arbres fruitiers de kaolinite diluée pour prévenir des attaques fongiques liées à cet hiver bien humide.
Avec quel type de pulvérisateur je peux le faire sans risquer de boucher la buse du pulvé tout en maintenant une agitation suffisante pour pouvoir limiter la décantation?
merci d’avance!
Anne

belhouari
belhouari
14 janvier 2018 10 h 02 min
En réponse à  Anne du Plessis

bonjour anne un pinceau tous simplement sur le tronc , mais maintenant c est tard il faut attendre le printemps .il faut des abris aussi la pluie et les brouillards empechent la fécondation et détruisent les récoltes les gelées et les neiges désorganisant les fleurs et les fruits nouvellement formés .les abris ne sont ni couteux ni difficile a établir chaperon en paille du 20 fevrier au 20 mai .karim

belhouari
belhouari
6 janvier 2018 22 h 29 min

recettes chaulage applicable après la chute des feuilles,après un été chaud ou après une restauration,pour détruire les insectes qui reste attachée après les écorces .chaux éteinte 2litres argile 1 litre bien délayer le tout et le pétrir avec les mains pour le dissoudre avec de l eau comme une pate a beignets

safir
safir
27 décembre 2017 14 h 58 min

Bonjour
J’ai un reste de badigeon à la chaux grasse que j’ai utilisé pour mes murs, est-ce que je peux l’utiliser pour les troncs d’arbres en guise de badigeon arboricole?

Lecler Caroline
Lecler Caroline
12 janvier 2017 15 h 09 min

Bonjour,
Où pouvons nous trouver cette chaux?
Cordialement,
Caroline

Vanhaverbeke Marina
Vanhaverbeke Marina
23 mai 2016 19 h 18 min

bonsoir ,
puis je mettre pour protèger mes fruitiers ? en sachant que nous avons des poneys?
ceci n’est pas dangereux pour eux ?

Roro
Roro
1 décembre 2015 21 h 36 min

Je vais justement demain, à une rencontre sur le pralinage naturel des troncs à base d’argile sauf erreur. Je me réjouis d’en savoir plus…

reimbold
reimbold
3 mai 2015 11 h 45 min

L’utilisation d’un badigeon obtenu en mélangeant de la chaux aérienne éteinte pour le batiment avec de l’eau est elle très différente du produit que vous proposez?

machota
machota
22 avril 2015 22 h 50 min

Bonjour,

Je vais justement faire un badigeon de chaux sur tous mes arbres, cet article tombe donc à pic. Merci pour toutes ces indication; je suis allée sur votre lien, dommage que vous n’ayez pas pu réunir la somme en temps voulu. Si vous retentez votre chance, je suis intéressée, bonne continuation.

conspartarbor
conspartarbor
18 mars 2015 19 h 33 min

A faire l’ essaie sur un rejet pour voire la réaction si c’est Ok faire le reste . Mais je pense que cela devrait être bon

jo
jo
18 mars 2015 16 h 14 min

Bonjour,
dans l’optique de « restaurer » une ancienne châtaigneraie (les souches sont anciennes mais les troncs et rejets sont tous relativement jeunes car la maladie -chancre?- les fait dépérir au bout de quelques années), nous avons débroussaillé et éclairci la parcelle. Pensez-vous que le badigeon à la chaux puisse être utile pour limiter la maladie des châtaigners ?
Merci

conspartarbor
conspartarbor
24 février 2015 10 h 01 min

Le badigeonnage des arbres , il y a plusieurs actions. Première action c’est la protection de celui ci lorsque au printemps le soleil commence à briller, celui ci réchauffe le tronc de l’arbre de ce fait la sève se met en route, si ce process arrive tôt dans l’année cela fait circuler la sève et du coup lors du prochain changement de température il y a risque d’éclatement de l’écorce. Avec le badigeonnage on limite ce danger, vu que le réchauffement est retardé. Deuxio, tout les insectes et maladies qui se fixent sur et dans les crevasses de l’écorce seront combattues par asphyxie. Donc rien que pour cela les badigeons sont utiles.

Gonthiez
Gonthiez
14 janvier 2015 16 h 30 min

Bonjour et merci pour votre blog intéressant! L’été dernier, ma récolte d’olives ( 3 oliviers seulement) a été nulle à cause de la mouche qui a sévi dans tout le sud…pensez vous que le badigeon de chaux que vous préconisez pourrait lutter efficacement? Et dans ce cas, pouvez vous me dire comment faire? Je commanderai chez vous ce que vous me conseillerez…
Merci d’avance
Anne Marie Gonthiez

Noelle TURNER
Noelle TURNER
22 novembre 2014 22 h 10 min

bonjour,

je viens de decouvrir et m’inscrire a votre site et blog. j’habite a l’autre bout de la terre en nouvelle Zelande et esaye dnas nom potager et verger de me metre au bio ( on a avec mon mari une ferme produisant viande d’agneau et de boeuf dans l’ile du nord). pour le traitement a la chaux jaimerais le faire car mes arbres fruitiers sont couvert de lichen et j’ai des problemes de « codling moth » et la cloque bien sur sur mes pechers notre region est tres humides… quell est la recette j’ai acces a du « lime » que mon mari fait epandre sur les champs. puis je m’en servir??

merci pour vos conseils..

rossi
rossi
16 décembre 2014 15 h 29 min
En réponse à  Noelle TURNER

Vous pouvez préparer vous-même un produit équivalent, je suis à votre disposition pour vous indiquer les étapes de la fabrication, pour cela contactez-moi par mail à l’adresse suivante:
direction@a-fleur-de-chaux.com

Au plaisir de vous lire

linette signarbieux
linette signarbieux
4 octobre 2014 14 h 10 min

J aime beaucoup cette initiative, je pense commander un pot prochainement pour tester sur un abricotier et un prunier ! je suis en cours de BPREA afin de m’installer comme maraichère avec vergers , je pense utiliser ce genre de technique pour mes arbres . Je vous soutiens , j’ai partagé sur ma page facebook ! Bon courage !

JD
JD
28 septembre 2014 23 h 09 min

Bonjour

j’ai fait un traitement comme celui-ci a mes fruitiers quelques années de suite.
Effectivement les mousses disparaissent et les arbres ne souffrent pas du traitement.
Mais je me posais la question si en détruisant des « nuisible » on ne détruisait pas aussi des « bénéfiques », ce qui reviendrait a un résultat nul.
Avez-vous des réponses en rapport à cette interrogation?

Merci
JD

GG
GG
1 octobre 2014 7 h 51 min
En réponse à  Jean-Christophe

Bonjour

Les coccinelles pondent plutôt dans les pierres. Leur surnom de Bêtes au Bon Dieu vient que ,quand il restait des croix édifiées sur des socles de pierres sèches, à l’éclosion du printemps, c’était une invasion… Mais ça, c’était avant…
Pour ce qui est de votre projet, je vous souhaite de réussir! Je suis convaincu que la « méthode naturelle » doit revenir, et le « chimique » rester le recours ultime.
Je jardine naturel, mais quand plus rien ne fait effet, j’ai recours « au médicament chimique », en ne traitant que le végétal malade.
Quand l’homme est malade, on traite le malade, pas toute la population.