Quand semer les légumes ?

Vous vous demandez peut-être quand semer les légumes ?

Je vous présente plus bas un tableau récapitulant non seulement les périodes de semis pour les principaux légumes, mais également les périodes de repiquages et plantations en pleine terre.

En prime : à quelle stade de développement des plants devez-vous éventuellement les éclaircir et quelques observations utiles…

Mais avant que vous ne consultiez ce tableau, précisons que les périodes de semis varient en fonction de la région.

Ainsi, par rapport au tableau : dans le sud de la France, vous pouvez avancer vos semis d’une quinzaine de jours. Dans le nord, mieux vaut patienter quinze jours de plus

Mais surtout, gardez à l’esprit que ces périodes sont données à titre indicatif. Adaptez vos semis au temps qu’il fait (inutile de semer s’il gèle).

L’idéal étant de semer par beau temps, alors qu’une période pluvieuse est attendue (ainsi, vous aurez un ou plusieurs arrosages offerts par Dame Nature).

 

Pour optimiser la réussite de vos semis, tenez compte de la lune

Certains noms de légumes figurant dans le tableau ci-dessous sont cliquables. Ce sont des légumes dont j’ai d’ores et déjà traité la culture plus en détail.

Allez, on y va :

 

Quand semer les légumes ? Quand repiquer et planter ces légumes ? Quand les éclaircir…

 

p%C3%A9riode-semis

 

Vous pouvez télécharger (et partager librement) ce tableau au format pdf

Cette article est complémentaire de celui publié la semaine dernière et consacré à la profondeur et aux distances des semis.

 

Planifier ses cultures n’est pas chose évidente… Mon ami Nicolas Larzillière a imaginé une méthode très intéressante appelée « Planification inversée » (à découvrir ici).

 

 

S’abonner
Notification pour
guest
14 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lou
Lou
13 avril 2017 10 h 58 min

Bonjour Gilles !

Je suis nouvelle sur ce site, alors un gros merci pour toute cette Lumière 🙂

J’aimerais savoir, quelle genre de graine plantes-tu dans ton jardin? semences paysannes ou hybride f1 ?

Je suis entrain de faire le plan de mon futur potager familiale et je me rends compte que je vais devoir espacés certaines variétés d’une même espèce, et même certaines espèces d’une même famille, afin d’éviter le croisement variétal causé par nos petits insectes pollinisateurs ou même le vent !
Car je compte faire mes propres semences.
Si tu utilises de « vrais » graines peux-tu me dire tes expériences?
Lou.

dortu jeannine
dortu jeannine
9 août 2015 13 h 55 min

Bonjour Monsieur,

Je me demandais si vous sauriez m’aidé car je ne sais pas quelles vitamines il faut mettre dans la terre pour bien faire poussé les légumes?

Merci,

Bonne journée.

jeantou
jeantou
8 juin 2013 9 h 32 min

Plantation des pommes de terre :

A proximité de la nouvelle Lune et dans les jours-racines ou à proximité de l’apogée
Habituellement, une plantation à l’apogée produit une bonne quantité de pommes de terre de taille moyenne. Cela améliore aussi la résistance de cette plante au parasitisme.

Planter de temps à autres en Soleil et Lune Bélier permet une régénération pour conserver ses plants

jeantou
jeantou
8 juin 2013 9 h 23 min

Semis :
Les positions lunaires et planétaires suivantes peuvent être bénéfiques :
1) Lune en opposition avec Saturne
2) Deux à cinq jours avant la pleine Lune
3) Pendant une période ascendante lunaire
4) Aux périodes suivantes quand on recherche un effet des constellations ( de préférence pendant la lune ascendante )
– Racines en jours *Terre*, Lune en Capricorne et Taureau
– Fleurs en jours *Air-Lumière*, Lune en Verseau
– Feuilles en jours *Eau*, Lune en Poissons
– Fruits en jours *Fleur-Chaleur*, Lune en Sagittaire et en Bélier

éviter les noeuds lunaires et planétaires, l’apogée et le jour de la nouvelle lune

Bruno
Bruno
12 avril 2013 14 h 32 min

Bonjour Gilles,

Merci pour ce tableau bien utile à tous les jardiniers amoureux de leurs potager. Effectivement, je confirme que dans mon Sud Ouest natal, les semis peuvent être effectués plus tôt que dans le Nord. Par exemple, je n’hésite pas à semer les carottes en pleine terre dès le mois de mars…

Yannick
Yannick
7 avril 2013 22 h 16 min

Bonsoir Gilles,

Je rejoins l’avis de Romain, car le risque avec les fèves et je crois que nous en avions parlé avec Romain (il y a quelques mois de cela) est qu’il y ai un léger redoux qui fasse germer puis un bon coup de froid qui détruisent le tout.

D’ailleurs de mémoire, il me semble que lors du podcast que j’avais réalisé (avec l’aide de Romain 😉 ) nous mettions un bémol sur ces semis d’automne. En précisant qu’on pouvait les tenter si nous avions des graines d’avance mais aussi en prenant en compte ces quelques risques.
Par contre, si ça marche c’est sans pucerons étant donné qu’il « dorment » encore et que nous profitons pleinement de la récolte 🙂 qui pour le coup est précoce.

En tout cas, j’aime beaucoup tes tableaux, ils sont très utiles, pour être francs je me suis servi de celui de la dernière fois sur la profondeur des semis pas plus tard que ce matin : j’avais un doute que tu as effacé 🙂

Merci Gilles et à bientôt
Amitiés
Yannick Hirel

Romain
Romain
6 avril 2013 9 h 36 min

Salut Gilles,

Encore un article bien utile! Je voulais juste savoir : est ce que tu as expérimenté toi même toutes ces dates de culture ou bien c’est un travail bibliographique?

Pour les coquerets du pérou, je conseillerais plutôt de semer dès janvier, février car c’est trés capricieux et long a germer…

Et pour les fèves, je pense que le semis d’automne n’est pas réservé au sud. On peut aussi le faire dans les régions au climat océanique (comme ma chère Bretagne!) et il vaut vraiment le coup..

Allez à bientôt!
Romain.

Nancy
Nancy
5 avril 2013 21 h 12 min

Merci Gilles,
Ce tableau va bien m’aider; je pense cette année a planter ou semer plus de variété de légumes.
bonne soirée

14
0
Participez aux discussions sur ce sujet !x