J’ai lu pour vous « Elles sont bonnes mes tomates »

J’ai récemment été contacté par Terre Vivante, un organisme bien connue des amateurs de jardinage biologique.

Cette entreprise coopérative (SCOP)  oeuvre pour le développement du bio depuis 1979 (c’était alors une association) notamment à travers l’édition de livres consacrés au bio et plus largement au bien-être, mais également par l’organisation de stages.

Terre Vivante m’a récemment fait parvenir l’une de ses dernières parutions « Elles sont bonnes mes tomates – Des semis aux conserves » afin que je vous présente ce livre…

 

Présentation

L’auteur

Ingénieur agronome et jardinier depuis plus de 30 ans, Blaise Leclerc, est aujourd’hui expert à l’ITAB (Institut Technique de l’Agriculture Biologique).

Il nous livre ici le fruit de son expérience de jardinier passionné par les tomates.

 

Le livre

elles sont bonnes mes tomatesAprès un court historique sur la tomate, Blaise Leclerc présente en détail la culture biologique de la tomate : du semis à la récolte, en passant par la fertilisation, le repiquage, la plantation, le tuteurage, la taille, l’arrosage, le maladies et ravageurs…Tout y est.

Dans une troisième partie, l’auteur présente 50 variétés de tomates, pour la majorité ancienne, avec leurs principales caractéristiques (aspect, texture, saveur), leurs périodes de récolte, leurs rendement moyens (chez l’auteur) ou encore leurs principales utilisations culinaires… !

Le livre se termine par quelques recettes pour une dégustation immédiate et pour la conservation.

 

Feuilletez quelques pages !

Les plus

Ce livre est, comme vous avez pu le voir plus haut, très complet.

J’ai particulièrement apprécié les différentes fiches de variétés.

Les illustrations photographiques sont nombreuses et surtout très « parlantes » ; les gestes sont détaillés et les photos de maladies par exemple bien faites. Un vrai plus par rapport aux différents ouvrages que j’ai déjà pu consulter sur la culture de la tomate.

 

Les moins

Certaines questions essentielles comme la protection contre le mildiou par exemple, sont je trouve traitées assez superficiellement, ou du moins de façon très classique et pas très satisfaisante d’un point de vue écologique (traitement à la bouillie bordelaise).

Je ne partage pas non plus toutes les recommandations, en particulier lorsque l’auteur déconseille de mettre une poignée d’ortie au fond du trou de plantation des plants de tomates, sous prétexte que la décomposition ne pourra se faire correctement si les feuilles sont enterrées…certes il a raison, mais il suffit de placer l’ortie 3 ou 4 semaines avant la plantation (et ne pas recouvrir) pour remédier à ce problème !

 

En conclusion

Même si personnellement je n’y ai pas appris grand chose (sauf peut-être la découverte de quelques variétés que j’ai bien envie de tester), j’ai pris grand plaisir à lire « Elles sont bonnes mes tomates – Des semis aux conserves« ;

Et je pense que les jardiniers débutants, ou ceux souhaitant se perfectionner dans la culture de la tomate, trouveront leur bonheur dans ce livre… sachant que je suis à votre disposition pour vous guider plus concrètement

Elles sont bonnes mes tomates
En complément de ce livre, pour mettre toutes les chances de votre côté pour la réussite de vos cultures de tomates, je vous recommande vivement la lecture de la « méthode anti-mildiou » présentée par Nicolas Larzillière.

  • j’ai lu aussi ce bouquin,interessant,certes.Le probleme avec ces livres,c’est qu’ils sont faits avec une experience a un endroit donné,mais les tomates ne se comportent pas de la meme façon selon les regions.Lui est dans le Vaucluse et moi dans le Nord!