Mes Cultures Bio en Avril 2014

En ce début de saison, je vous invite à faire un petit point sur les cultures en cours.

J’essayerais cette année d’être plus rigoureux que l’an passé afin de vous présenter un suivi régulier de mes cultures biologiques.

Pépinières de Plants

Semis en alvéoles

J’aime semer les salades, betteraves ou encore le persil dans des plaques alvéolées. En procédant ainsi, les plants ne souffrent pas du repiquage (ils sont plantés avec la motte).

Semis de laitues en plaques alvéolées
Semis de laitues en plaques alvéolées

Semis en terrine et repiquage en godets

Les légumes lents à se développer –aubergines, poivrons, tomates, choux, céleri-rave, céleri-branche- sont semés en terrine puis repiqués en godet. Contrairement aux légumes semés en alvéoles, ceux-ci apprécient un bon repiquage.

Plants de tomates Monda 26 mars
Plants de tomates Monda à la mi-mars. Ces plants sont maintenant en terre (voir plus bas).

Semis en godets

Les grosses graines comme celles de concombres, courges, courgettes, melons, pastèques, artichauts, rhubarbe…sont semés directement en godets. Des semis directs sont évidemment possibles mais, bien que plus résistants, ils restent néanmoins plus aléatoires et les jeunes poussent sont appréciés par de nombreux animaux (donc pas très fiables pour un professionnel).

Quelques pieds de concombres et de courgettes ont d’ores et déjà pris place dans ma grande serre de culture.

Semis en godets d'artichauts
Semis en godets d’artichauts

Semis en pépinière pleine terre

Semoir à main distribué par Semailles
Semoir à main distribué par Semailles

Pour semer en pépinière pleine terre j’utilise un petit semoir à main (voir ici). Ce semoir peut également être utilisé pour les semis en ligne (du fait des surfaces importantes à semer, j’utilise un semoir de précision à pousser). Correctement utilisé, il permet des semis plutôt réguliers.

 

2 semis de poireau ont été effectués en pépinière pleine terre (avec du terreau ajouté) :

  • Le premier, des jaunes Gros du Poitou pour des récoltes en fin d’hiver a eu lieu en février et a relativement bien levé.
  • Le second, des poireaux Géants d’Hiver, est superbe : levée impeccable, répartition parfaite…mon plus beau semis de poireau à ce jour !
Un semis de poireau bien réussi !
Un semis de poireau bien réussi !

Pour plus de précisions, voir l’article sur la production de plants bio.

Semis et Plantations directs

Sous abri

Sous abri (tunnel de culture), j’ai semé dès le mois de février des radis (y’en a plus), des carottes (ça n’a pas levé…graines trop vieilles sans doute ? j’ai donc refait un semis de rattrapage – avec d’autres graines – qui a levé rapidement), des navets hâtifs (bons à consommer), ainsi que des petits pois.

Culture de radis à la mi-mars
Culture de radis à la mi-mars
Culture de petits pois sous serre
Culture de petits pois sous serre

 

 

 

 

Comme tous les ans, je suis particulièrement fière de ma culture de pommes de terre nouvelles (Belle de Fontenay) plantées cette année le 18 février…premières récoltes très bientôt !

Pommes de terre nouvelles sous serre
Pommes de terre nouvelles sous serre

Des tomates précoces (Monda) ont maintenant pris place dans les buttes-lasagnes nouvellement créées pour elles (je vous en reparlerai très bientôt) sous ma grande serre de culture.

Plant de tomate Monda en place dans la butte
Plant de tomate Monda en place dans la butte

En extérieur

Des fèves ont été semées au mois de novembre. Après un hiver très pluvieux, elles ont apprécié le retour du soleil !

Grâce à ma Grelinette, j’ai pu rapidement travailler quelques petites parcelles (les passage du motoculteur ou du tracteur était impossible) pour planter rapidement début mars des oignons (tout d’abord des blancs puis des jaunes Sturon et rouges Red Baron), de l’ail (je n’avais pu en planter que très peu à l’automne) ainsi que des échalotes Jermor.

Des petits pois nains Douce Provence ont également pu être semés pendant la deuxième quinzaine de mars.

Les premiers semis en extérieur de carottes, panais et radis ont été effectués à la fin du mois de mars.

Les pommes de terre de conservation (variété Allians) ont été plantées la semaine dernière.

Les Vivaces en Place

La consoude redémarre bien...
La consoude redémarre bien…

Des asperges sont en place depuis maintenant 3 ans et les premières récoltes ont été effectuées en début de mois. On se régale !

Comme chaque printemps, les topinambours redémarrent fièrement, tout comme la consoude (plantée en hiver 2012/2013) ou encore de la tanaisie.

Je vous ai parlé il y a quelques semaines de ma plantation de fraises Mara des Bois…ça pousse !

Les Premières Récoltes

Les premiers radis ont été récoltés à la mi-mars.
Les premiers radis ont été récoltés à la mi-mars.

J’ai récolté mes premiers radis (variété rouge écarlate) à la mi-mars.

Quelques premières salades (laitues à couper blondes et rouges et batavia dorée de printemps) et de l’aillet complètent ces premières récoltes…

Heureusement qu’il me reste encore de la pommes de terre de conservation, des poireaux jaunes Gros du Poitou et un peu de céleri-branche (qui a résisté à cet hiver exceptionnellement doux…).

Mais d’ici quelques jours, je récolterai les premières pommes de terre nouvelles…

 

J'ai des invités dans la grande serre...
J’ai des invités dans la grande serre…

 

  • Bonjour Gilles,

    On voit la main du pro 🙂 Je suis assez d’accord avec toi concernant les plants qui ont besoin (à un stade de la croissance) d’un repiquage.
    Certains jardiniers suppriment cette étape en plaçant leurs graines dans des demi-bouteilles d’eau (vide bien sur) ou autres contenant similaire pour ensuite simplement rajouter du terreau au fur et à mesure de la croissance.

    L’idée est bonne et personnellement, je l’ai expérimenté et la recommande à ceux et celles qui ne sont pas très à l’aise avec le repiquage (parce que je connais des jardiniers qui ratent leurs semis « à cause » de cette étape)

    Cependant, je trouve que le repiquage va apporter quelque chose à la futur plante : peut être un léger stress qui va lui faire développer son système racinaire plus rapidement ou autre chose que je n’ai pas encore découvert ! Mais lorsque je compare un plant repiqué et un autre sans repiquage il y a un petit truc en plus (à condition de bien réaliser cette étape du repiquage).

    Merci beaucoup à toi pour ce partage et à très bientôt
    Amicalement
    Yannick

  • bonjour gilles,
    merci beaucoup pour tous ce que vous nous faites partager,ceci est très passionant (je suis toujours impatient d’ouvrir l’ordinateur et de vous lire !).

    voila j’ai une question à vous poser j’ai fais mes semis de tomates avec mes propre graines comme chaque année (noir de crimée,coeur de boeuf,roma)après un repiquage et de très beau plant je les ais planter dans ma serre avec comme d’habitude bonne fumure ,ortie dans le fond ,arrosage toujours au pied .depuis quelques jours j’ai des pieds qui ont des feuilles qui devienne blanche (j’en ai perdu déja trois)et le plus inquiétant tout mes autre plant qui sont en attente d’etre planter dans une autre serre commence à avoir la meme chose!

    pouvez vous me dire ce que je dois faire car j’ai 300 pieds dans la terre !
    merci beaucoup ,amicalement

  • bonsoir gilles,
    j’ai oublié de vous mentionner j’arrose mes semis ,mes plants etc avec de l’eau de pluie récolté dans des tonneaux et dans une tonne .ce soir je viens de constater une chose les feuilles de plants de céleris ,d’aubergine,et donc aussi de tomates ont toutes l’air touché les unes après les autres par les feuilles « blanches » tous est dans ma serre.
    merci beaucoup
    amicalement

  • Bonjour, je découvre votre blog et je le trouve très fourni et surtout intéressant ! Je suis une jardinière avec un potager modeste. je viens de repiquer des potirons et 3 pieds de tomates que ma voisine m’a donné. Je vais bientôt consommer mes 1er radis et mes salades. J’ai également des framboisiers, groseillers, des pieds de rhubarbe, des fraisiers, des herbes aromatiques, des arbres frutiers.
    A très bientôt.

  • bonjour j’aime beaucoup les oignons mais ils restent petits.même si j’achète pour la culture de gros oignons.
    comme engrais ce serait quoi???????je pense que mon sol n’est pas fantastique pour les oignons.
    le fumier de canard est-ce bon pour le jardin en général?

    merci très beau site

    • Bonjour Muriel,

      Les gros oignons ne sont pas destinés à la production. Il faut au contraire planter des bulbilles…
      Le fumier de canard peut être utilisé au jardin mais il faut absolument le composter, car il est très riche en azote (risques de brûlures des racines).
      Je ne peux répondre ici à votre question sur l’engrais à utiliser…il faudrait pour cela connaitre votre sol, votre climat…des questions que je traite uniquement sur l’Espace Privilège.

      Cordialement,
      Gilles

  • >