L’Agroforesterie : un exemple à suivre

L’agroforesterie est un type d’agriculture associant arbres, cultures et parfois même de l’élevage sur une même parcelle.

Bien qu’encore peu développée dans les jardins familiaux, il me semble intéressant de tout au moins tirer quelques enseignements.

Quels sont les principaux intérêts de l’agroforesterie au potager ?

L’agroforesterie présente des avantages indéniables :

  • Les cultures potagères bénéficient d’un ombrage utile quand il fait très chaud (en hiver, les arbres n’ont plus de feuille)
  • Grâce à la décomposition des feuilles mortes et autres branchages tombés au sol, la terre s’enrichit naturellement en humus, rendant superflus des apports complémentaires d’engrais
  • La biodiversité étant très importante, les populations animales s’équilibrent facilement,  réduisant ainsi considérablement les besoins en traitements
  • Les besoins en eau sont considérablement réduits.

Quelles sont les limites de l’agroforesterie ?

Il convient néanmoins de ne pas négliger les inconvénients engendrés par ce type d’agriculture, notamment lorsque la surface est limitée :

  • Avec le temps, les racines des arbres se développent, puisant une grande quantité d’éléments nutritifs dans le sol
  • Ces mêmes racines peuvent également, en particulier pour celles se situant en surface, fortement gêner le développement de cultures potagères
  • L’ombrage, s’il est bénéfique en cas de fortes chaleurs, peut par contre, en cas de temps plus maussade en été, porter préjudice aux floraisons, et par voie de conséquence, aux fructifications des légumes fruits (j’ai fait plusieurs essais de cultures de tomates en bordure de bois… ça n’a jamais rien donné)

Bref, avant de planter des arbres fruitiers ou outres un peu partout dans votre potager, pensez au développement futur de ces arbres…

Témoignages sur l’agroforesterie

Denis Flores, maraîcher bio en agroforesterie nous explique sa démarche :

 

 

Vous trouverez plus d’informations sur le site de la Fédération Française d’Agroforesterie.

Vous avez vous-même tenté l’expérience ? Dites-nous tout en commentaire ci-dessous.

6 commentaires au sujet de “L’Agroforesterie : un exemple à suivre”

  1. Bonjour Gilles

    C’est vrai qu’actuellement de nombreuses connaissances permettent de remettre en cause pas mal d’idées. Pour l’histoire par reflet, je vais pousser mes recherches.

    Concernant la protection des arbres :
    – agissent-ils aussi sur le retardement du refoidissement du sol ?
    – avec un feuillage persistant cela amplifie-t-il ce retardement ?

    Merci d’avance

    Répondre
    • Bonjour David,
      On peut facilement constater que, lorsque la terre est gelée en terrain nu, ce n’est pas forcément le cas dans les bois, et encore moins lorsque il y a des arbres à feuillage persistant (il y a notamment des chênes verts derrière chez moi et sur le secteur concerné, le sol n’est pratiquement jamais gelé…).
      On peut donc affirmer que le refroidissement du sol est ralenti par un couvert arboré (c’est aussi vrai à moindre échelle avec un couvert végétal plus bas).
      Cordialement,
      Gilles

      Répondre
  2. Bonjour David,

    Ce sont là des questions très complexes.
    Certaines plantes s’accommodent mieux que d’autres de l’ombrage… mais en fait, toutes peuvent être cultivées sous l’ombre des arbres, mêmes des tomates ou aubergines, pourtant théoriquement exigeantes en matière d’ensoleillement. Je peux l’affirmer car je l’ai vu de mes propres yeux.
    Quand à ta question sur la lumière reflétée sur l’eau, très franchement, je n’en est aucune idée… ça dépasse le domaine de mes compétences.

    Cordialement,
    Gilles

    Répondre
  3. Bonjour Gilles

    Concernant l’agroforesterie :
    – une plante a-t-elle besoin d’un soleil direct sur elle ou la chaleur ambiante, la lumière et les divers rayons passant au travers des feuilles suffisent pour la faire pousser ?

    – la lumière par reflet sur l’eau (ou par d’autres moyens) est-elle aussi efficace ?

    Merci d’avance

    Répondre

Laissez un commentaire (si c'est pour faire de la pub, ne perdez pas votre temps... je ne publierai pas)