Surfaces de culture au potager

On estime la surface potagère nécessaire pour subvenir aux besoins d’une famille de 4 personnes comme suit :

  • régime végétarien : 400 à 500 m2 selon que l’on cultive ou pas des pommes de terre
  • régime omnivore : 200 à 300 m2 selon que l’on cultive ou pas des pommes de terre

Mais quelle est la consommation annuelle moyenne pour tel ou tel légume ?

Quelle surface cultiver ? Quelle quantité de semences faut-il pour cette surface ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces données sont établies à partir d’écartements moyens couramment usités…  sachant que vous pouvez serrer un peu plus certaines cultures pour une meilleure couverture du sol.

Il va de soi que les goûts, et donc la consommation, de chaque famille diffèrent et que les rendements peuvent fortement varier d’un potager à un autre. Il vous appartiendra donc d’adapter ces surfaces moyennes à vos souhaits et à votre expérience réelle.

N’hésitez pas à partager ce tableau !

Et pour une organisation efficace, découvrez le cahier de jardin de Nicolas.

  • Salut Gilles,

    Ta planification tombe à point nommé à l’heure des semis de printemps à la maison !

    Voilà une bonne semaine de vacances, bien mise à contribution.

    Un grand merci à toi, une fois de plus !

    Amitiés

  • Bonjour Gilles,

    Il faudrait être bien sot pour t’en vouloir au sujet des spams dont le site a été victime.

    Passe un bon dimanche au soleil.

    Amitiés.

    Yvon

  • Bonjour,
    merci pour ce tableau, un bon guide

    Juste une question : pour les poireaux, nous mettons des plants, vous indiquez la quantité en semences. je ne sais pas convertir…
    Amitiés

    • Bonjour Elisabeth,

      Alors, disons que vous souhaitez cultiver environ 10m2 de poireaux.
      Si on considère 3 lignes par planche de cultures, on a alors 30 mètres linéaires.
      Si vous espacez les plants de 10 cm, vous aurez besoin de 10 plants par mètre linéaire, soit 30×10 = 300 plants pour les 30ml

      Amicalement,
      Gilles

  • Bonjour

    Merci pour ces indications forts utiles. Cependant il y a un point sur lequel je me questionne souvent : comment transformer une surface en mètres linéaires. Exemple, je dois semer des blettes. Je sais que c’est en gros 40 cm entre et sur les rangs. Si je fais 4 m soit 10 poquets, comment je traduis cela en m2.

    Bon dimanche

    Laurent

    • Bonsoir Laurent,

      C’est en effet un peu complexe…
      Dans ton exemple, si tu veux connaitre la quantité de semences nécessaires (mais je ne suis pas certain de bien comprendre ta question…), il faut d’abord considérer le nombre de ligne de cultures sur une planche puis faire un produit en croix :
      Normalement, on aura 3 lignes de blettes sur une planche (perso je considère des planches de 1m de large pour simplifier le calcul…)
      D’après mon tableau on a besoin de 0.075 g pour 1 m2 , soit l’équivalent de 3m linéaires (3 lignes de 1m) – donc :
      0.075 g –> 3 ml
      x g –> 4ml
      x=(4×0.075)/3= 0.1 g
      Tu as donc approximativement besoin de 1 g de semences pour tes 4 ml de cultures.

      Bonne fin de journée,
      Gilles

  • Salut, ton tableau est intéressant, même quand on a l’habitude de jardiner, parce que on ne réfléchis pas toujours en surface.
    Par contre je pense que tu t’es un peu un peu planté dans les patates si j’ose dire. Crd.

  • Bonjour,

    Merci beaucoup pour tous vos articles et les connaissances que vous partagez.
    J’avais juste un question concernant les données « Rendements moyens au m2 » et « Quantité de semences pour 1 m2 » : est-ce que ce sont des estimations tirées de livres ? Ou des chiffres fiables que vous avez calculés ?

    Merci d’avance de votre réponse.
    Bien à vous,
    Mewen

    • Bonjour Mewen,

      Les rendements moyens sont évidemment des estimations, non pas tirées de livres, mais de parutions professionnelles. Quant aux quantités de semences au m2, ce sont des données que l’on peut trouver sur les sites des semenciers (par exemple sur celui de Germinance, elles sont indiquées pour chaque espèce).
      J’ai ensuite établi ce tableau comme base pour la planification de mes cultures… et l’ai affiné quelque peu au fils des ans.

      Cordialement,
      Gilles