K-tchak, le broyeur manuel écologique de fabrication française

Le k-tchak est arrivé.

Non… ce n’est pas un vin… mais un outil écologique.

Le K-tchak, Késako ?

Broyeur de végétaux manuel de type hache-pailleLe K-tchak est un broyeur manuel, fabriqué en France, par la Fabriculture (entreprise située dans l’Aveyron).

Ce broyeur écologique (puisque activé à la force des bras) permet de broyer aussi bien de branches jusqu’à 3 cm de diamètre (pour produire du BRF) que de la paille ou tout autre matériau végétal, frais ou sec !

Un bras de levier couplé à un volant d’inertie produit sa force à partir d’une manivelle actionnée par le bras.

Le système de coupe permet de trancher paille, bois, jonc, taillis… en toute sécurité jusqu’à 30 mm de diamètre.

La longueur de coupe est réglable de 0 à 60 mm et permet un ajustement de la puissance au type de matières à broyer.

Je dirais que c’est une version améliorée du traditionnel hache paille manuel.

 

Le document technique ci-dessous détaille l’outil avec des visuels, ainsi que les tarifs.

 

descriptif_k-tchak

 

Pourquoi investir dans un broyeur manuel comme le K-tchak ?

Broyage de paille avec le k-tchakComme moi, vous produisez du BRF, ou vous broyez d’autres végétaux pour vos paillages ?

Mais  vous ne vous satisfaites pas du bruit et de la pollution engendrée par un broyeur à essence (ou même électrique) ?

Le k-tchak est alors, à n’en point douter, la solution idéale, tout à fait dans l’esprit de la permaculture.

 

Oui, je sais, ce n’est pas donné… .

Alors précisons déjà que c’est le coût de la qualité du “made in France”.

Et surtout, la non-consommation d’énergie (mise à part celle de vos bras) lors de l’utilisation est à prendre en compte dans ce coût.

Il n’y aura pas de frais d’entretien de moteur non plus…

Il me semble donc important de considérer ici les économies réalisées dans ces domaines.

Et au final, ce broyeur manuel reste moins cher qu’un broyeur thermique ou électrique de qualité (semi-professionnel).

 

Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur le k-tchak.

 

11 commentaires au sujet de “K-tchak, le broyeur manuel écologique de fabrication française”

    • Bonjour,
      J’utilise le K-Tchak depuis juillet 2020 et j’en suis très content.

      L’inconvénient, c’est de ne pas pouvoir l’utiliser à plusieurs (à moins d’amener la matière car il pèse 140 kg).

      Je broie régulièrement du plus facile au plus difficile :
      des framboisiers, arroches, topinambourgs, ronces,
      des pousses de l’année de sureau, noisetier, fruitiers, cornouiller…
      des branches vertes un peu plus grosses de frêne, sureau…
      La matière obtenue est parfaite pour pailler et jardiner en sol vivant.
      Le broyat se fait avec les feuilles sur les branches, c’est même plus facile. Le calibre est au choix, tout petit, c’est très long et ça peut faire une croûte comme avec la sciure, plus grand (2, 3 ou 4 cm) ça produit un broyat aéré mais compact idéal pour laisser respirer le sol. La décomposition est rapide quand même.

      Le travail est agréable et pas fatigant ni pour les oreilles ni pour les bras.
      Le broyeur est lourd mais facile à utiliser et à réparer (bien que je n’en ai pas eu besoin) car toutes les pièces sont assemblées par des boulons et des écrous

      Stéphane (Aveyron)

      P.S. le prix de la dernière fabrication est plus élevé (autour de 1600 euros)
      à vérifier sur le site
      https://www.lafabriculture.fr/

      Répondre
  1. C’est un outil qui sera utilisé que quelques jours dans l’année, alors avec l’esprit de partage de la permaculture et en se regroupant entre jardiniers du même coin, c’est possible de s’équiper pour moins de 250€ par personne et même moins.

    Répondre
  2. Bonjour
    très intéressant comme broyeur rappelant le haché paille d antan
    Mais quel est son prix ?
    C est bien sur la première info à savoir plus une vidéo de démonstration avant d effectuer une pré commande
    Bien cordialement
    josette

    Répondre
  3. Bonjour Gilles
    Ça a vraiment l’air super à l’écran mais j’aimerais savoir s’il y a besoin d’être musclor pour broyer des branchages de 30 mm ou si la force d’inertie de la roue facilite BEAUCOUP le travail. Vu que le coût est tout de même conséquent, je voudrais être sûre de pouvoir m’en servir sans me démolir…
    Mais le mieux, j’imagine, c’est d’attendre des témoignages…
    Bien cordialement
    Florence

    Répondre
  4. Bonjour,
    Initiative très intéressante !
    Mais quel est le prix de cet appareil ? Sauf si j’ai mal lu, je n’ai pas trouvé l’information.
    Est-ce possible de voir une vidéo de démonstration ?
    Quel est le poids de l’engin ?
    Merci de votre attention.
    Bien cordialement,

    Répondre

Laissez un commentaire (si c'est pour faire de la pub, ne perdez pas votre temps... je ne publierai pas)