Pourquoi choisir des semences bio pour vos cultures ?

Cette question m’a été posée par Nicolas en commentaire sur l’article consacrée à la culture du pois.

Voici donc, selon moi, quelques bonnes raisons de choisir, pour vos cultures potagères, des semences bio, plutôt que des semences conventionnelles.

 

Des variétés anciennes, plus goûteuses

Les semenciers biologiques, contrairement aux semenciers conventionnels (qui ne proposent pratiquement que des hybrides… et pour cause, cela constitue le cœur de leur business, mais nous y reviendrons plus loin), privilégient les variétés anciennes et en proposent une large gamme.

Ces variétés anciennes nous offrent un véritable choix de goûts, contrairement aux variétés hybrides, trop souvent insipides et dont le principal intérêt, outre des résistances à certaines maladies spécifiques, est d’être uniformisées pour l’industrie alimentaire (calibres standardisés, résistance au transport et à la conservation…)

 

Des graines non traitées

Les porte-graines des variétés conventionnels sont systématiquement traitées.

Si vous cultivez en bio, et cessez donc les traitements chimiques, les plants issus de ces graines traitées ne seront plus protégées, et de fait plus facilement atteints par les maladies.

Alors qu’au contraire, les semences biologiques vont, dès le départ, développer naturellement certaines résistances.

 

Le refus du monopole des semenciers

Si les semenciers conventionnels privilégient les hybrides, ce n’est pas sans raison :  outre leur soi-disant caractéristiques (résistances à certaines maladies spécifiques, mais surtout adaptabilité au stockage et au transport) les variétés hybrides ne peuvent être reproduites fidèlement, vous obligeant ainsi à acheter de nouvelles graines tous les ans… ce qui nous amène au dernier point.

 

La possibilité de reproduire soi-même ses semences

Et c’est là un des gros avantages des semences bio (non hybrides bien sûr, car malheureusement, certains semenciers bio misent également de plus en plus sur les hybrides…) : vous pourrez reproduire vos semences à l’infini…

Et, se faisant, vous participez activement à la préservation de la diversité variétale !

Notez toutefois que si certaines espèces légumières sont facilement reproductibles sans risque (ou très faible) de croisement ( (tomates, laitues…) , d’autres demandent certaines précautions ou requièrent même parfois une technicité importante…

Si la question de la reproduction des semences vous intéresse, je ne peux que vous recommander la lecture de l’excellent guide « Le plaisir de faire ses graines » de Jérôme Goust.

 

Où trouver des semences bio ?

Vous trouverez en cliquant ici un petit comparatif des semenciers bio chez lesquels vous pourrez commander des graines certifiées.

Le Forum du Jardinier Bio mais également de plus en plus de plate-forme, comme Graines de Troc, sont aujourd’hui à votre disposition pour échanger ou donner des graines biologiques.

  • Salut Gilles 🙂
    C’est clair qu’il n’y a pas photo entre (par exemple) des variétés de tomates anciennes bio et les tomates des supermarchés sans goût.
    Personnellement, je trouve cela très captivant de récupérer les graines d’une année sur l’autre. Si cela t’intéresse voici un article sur la récupération de graines de tomates avec les précautions à prendre afin d’éviter les potentiels problèmes par la suite > https://au-potager-bio.com/recuperer-les-graines-de-tomates/
    As-tu d’autres méthodes ?
    Merci à toi de ton partage et à très bientôt
    Amicalement
    Yannick

  • J’ai entendu dire que les « vieilles » semences non bios étaient souvent reconditionnées dans des sachets avec des dates plus récentes : vrai ou faux ? autre argument pour les bios : je n’ai plus besoin de ressemer pas mal de variétés : salades, betteraves , radis, onagres, bardanes etc re-sèment par milliers, au point d’étouffer les herbes sauvages, c’est incroyable ! hors sujet mais utile : attention aux toxines des pois gesses (que je ne cultiverai plus, trop risqué) … et en parlant de cultures faciles, n’oubliez pas le papyrus souchet !

  • Salut Gilles,

    Très bon article qui remet les choses à leur place. Ces raisons qui relèvent du bon sens sont pourtant trop souvent occultées !
    C’est un plaisir de faire reproduire ses propres semences qui s’adaptent d’année en année à notre situation.
    C’est souvent très simple en plus ! Et on se retrouve rapidement avec trop de graines pour notre utilisation, notamment avec les plantes vivaces qui nous produisent des graines chaque année. Parmi les plantes vivaces que je préfère, j’ai fait une petite liste sur cet article :
    https://www.jardinerfute.com/5-plantes-vivaces-jardin-potager/

    Et quels merveilleux cadeaux que d’offrir des graines.

    De plus j’utilise le site grainesdetroc depuis plusieurs années avec un grand plaisir. Les personnes sont souvent super gentilles et nous offrent parfois quelques graines en cadeaux.

    À bientôt !