Pas de souci avec les soucis !

Le souci (calendula officinalis) fait partie de mes 5 fleurs utiles au potager.

On la trouve d’ailleurs dans de très nombreux potagers naturels.

Je vous propose aujourd’hui de voir cette fleur un peu plus en détail.

Le souci (calendula officinalis)

Le souci est une plante annuelle » qui appartient à la famille des astéracées.

On compte des centaines de variétés avec en commun une fleur jaune-orangé.

Cette plante fleurit à partir de mars-avril et jusqu’à l’automne (premières gelées).

Elle mesure en général de 30 à 40 cm  de haut, mais certaines variétés peuvent atteindre 70 cm.

*Dans les régions relativement douces en hiver, le plant pourra repartir au printemps. Les graines vont se ressemer naturellement, pour peu que l’on secoue le plant pour les faire tomber à terre (on peut aussi bien évidemment les récupérer et les garder en semences).

La culture du souci

Conditions de culture

La souci est une plante facile à cultiver.

S’adaptant à tous types de sol, mais appréciant peu les terres trop lourdes (on aura alors soin de l’alléger), il se développera particulièrement bien dans un sol neutre (ph entre 6 et 7), pas trop humide et au soleil ou à mi-ombre.

Semis

Graines de soucisSemez directement en pleine terre, en bordure ou au sein de vos planches de cultures, à partir du mois d’avril (climat doux) et jusqu’à la fin de l’été (Les graines de soucis ont un aspect unique comme vous pouvez le constater sur la présente photo).

Dans les régions tempérées, vous pouvez même effectuer des semis à l’automne; vous profiterez alors d’une belle floraison dès le début du printemps.

Vous pouvez recouvrir le semis avec une pellicule de terreau.

Maintenez humide jusqu’à la levée.

Entretien

Les soucis ne requièrent pas d’entretien particulier…

Mais un bon paillage sera bienvenu pour limiter encore plus le peu d’entretien requis.

Vous pourrez alors vous contenter d’un arrosage par semaine.

Certains enlèvent les fleurs fanées…

Après il n’y a plus qu’à profiter de ces bienfaits

Cette fleur est néanmoins sensible à l’oïdium.

Quelques traitements préventifs au purin de prêle, voire au bicarbonate de soude, pourront être utiles.

Intérêts du souci au jardin

Fleurs de soucis au potager

Grâce à sa floraison s’étalant du printemps aux premières gelées, le souci attire de nombreux insectes pollinisateurs tout au long de la saison.

A l’inverse, les pucerons par exemple fuient son voisinage.

Il tiendra également à distance de vos concombres les mouches blanches (aleurodes) souvent présentes dans les serres.

Je vous recommande donc d’en semer en association avec les concombres ainsi qu’avec toutes plantes souvent envahies par les pucerons.

Mais d’une manière plus globale, en éparpiller un peu partout au sein de votre potager sera bénéfique et parfaitement en accord avec les principes du jardinage en permaculture.

 

Vous pouvez également préparer un purin de soucis.

Ce purin aura pour principale intérêt de favoriser la croissance des plantes (tout comme l’ortie, mais avec une teneur en azote quand même moindre).

 

Préparation du purin de soucis

Utilisez la plante entière, après floraison

  • Remplissez un récipient  (en terre, en bois ou en plastique mais en aucun cas en métal) de plantes fraîches
  • Complétez avec de l’eau de pluie
  • Couvrez en laissant une aération
  • Remuez tous les jours; une mousse se forme en surface
  • Au bout d’une à deux semaines, la mousse disparaît pratiquement… le purin est prêt
  • Filtrez
  • Diluez le purin à 5% pour pulvériser et à 10% pour arroser au pied des plantes

Autres utilisations

Les fleurs, ainsi que les boutons floraux du souci sont comestibles.

Les fleurs agrémenteront vos salades et les boutons floraux sont utilisés comme des câpres.

Il ne vous aura pas échappé que le nom scientifique du souci est « calendula »… cela vous rappelle quelque chose ? Et oui, il s’agit bien de cette préparation utilisée en phytothérapie notamment pour les soins de peau, mais pas seulement : En savoir plus…

 

Vous ne voulez plus de soucis dans votre potager ? Lisez Mon Potager au Naturel.

3 commentaires au sujet de “Pas de souci avec les soucis !”

  1. Merci pour cet article sur les soucis !!
    Il en pousse un peu partout dans le jardin ! j’en avais semés il y a 2 ans…
    Cette année ils attrapent tous l’oïdium! Je taille les parties atteintes puis les arrache au fur et à mesure de l’attaque!! Sur les feuilles des courges, des courgettes.. bouuhhh!!
    Je ne m’en sorts pas. Je les enlève tous? J’ai fait attention de ne pas arroser les feuilles de tous les plants, j’ai pulvérisé partout avec un purin en mélange de ma façon… prêle-tanaisie-consoude et ortis
    Pouvez vous me conseiller ? mes courges n’auront plus de feuilles valides pour attendre le mûrissement complet de tous leurs fruits! (cette année elles ont bien données)
    A bientot de vous lire!!

    Répondre

Laissez un commentaire (si c'est pour faire de la pub, ne perdez pas votre temps... je ne publierai pas)