Carence en magnésium au jardin – Causes et Solutions

Une carence en magnésium se caractérise par un jaunissement des feuilles entre les nervures.

Avant d’en étudier les causes et de voir comment y remédier, commençons par comprendre l’importance du magnésium pour les végétaux.

Magnésium et végétaux

Le magnésium (Mg) joue un rôle essentiel pour :

  • la formation de la chlorophylle
  • la synthèse des protéines, des glucides et de l’ARN
  • l’activation de différentes enzymes végétales
  • l’assimilation du phosphore (P) par la plante

En résumé, cet élément est indispensable au mûrissement des fruits ainsi qu’à la qualité des légumes.

Nous prenons dans cet article l’exemple de la tomate.

Mais une carence en magnésium peut affecter notamment (liste non exhaustive) :

  • le maïs ou le soja
  • divers légumes : pomme de terre, betterave, chou-fleur
  • des fruits : framboise, raisin, pomme
  • et quelques plantes ornementales comme le rhododendron ou le rosier

Une plante carencée en magnésium accumule de l’amidon dans ses feuilles. Ce qui a pour conséquence une réduction du développement racinaire et une fragilisation de la plante (qui en deviendra plus sensible aux maladies ou attaques animales).

Lorsqu’un plant de tomate (ou autre légumes-fruits) est fortement chargé en fruits, le magnésium sera accaparé par ces derniers, au détriment du feuillage.

Cette carence est en général sans conséquences importantes sur les récoltes.

Dans ma littérature, il est souvent précisé que la carence en magnésium touche principalement la tomate de serre, mais rarement les cultures en extérieur… Cela semble de moins en moins vrai avec le réchauffement climatique (vous comprendrez pourquoi plus bas).

Symptômes de carence en magnésium

Les symptômes de la carence en magnésium sur la tomate apparaissent normalement assez tard dans la saison (plant chargé en fruits) sur des plants dont les tissus foliaires sont déficients en magnésium (on parle de taux de moins de 0,35 à 0,50 %).

Les feuilles jaunissent très nettement entre les nervures, alors que ces dernières demeurent vertes.

En cas de carence particulièrement importante, la décoloration peut virer au pourpre ou même au blanc.

Les feuilles atteintes deviennent cassantes.

La carence est en général surtout observable sur les vieilles feuilles (donc dans la partie basse du plant pour la tomate par exemple).

Notez également qu’une carence en magnésium peut nuire au développement racinaire.

Conditions favorables à une carence en magnésium

Sans entrer dans des explications scientifiques complexes, résumons les choses en disant qu’une carence en magnésium est la conséquence d’une mauvaise minéralisation au niveau du sol ou d’une synthèse chlorophyllienne déficiente (les 2 pouvant être liées).

Il s’agit donc d’un problème nutritionnel.

Une carence en magnésium peut avoir de nombreuses causes :

  • une acidité importante du sol, en particulier en sol sableux
  • un sol riche en potassium mais pauvre en magnésium (c’est aussi souvent le cas en sol sableux)
  • un excès d’eau
  • un manque d’eau
  • un excès de calcium
  • un excès d’azote ammoniacal
  • une charge excessive en fruit
  • un système racinaire insuffisamment développé

A ces causes, j’en ajouterais une, pouvant être elle-même la cause de quelques-unes de celles qui précèdent… le réchauffement climatique !

En effet, avec de fortes chaleurs, la vie est fortement ralentie, que ce soit au niveau du sol ou à celui de la plante (synthèse chlorophyllienne).

Et de ce fait, les éléments minéraux, donc le magnésium, sont mal libérés.

Aussi, comme nous l’avons déjà vu dans de précédents articles, envisager d’ombrager certaines cultures en été est désormais une option à envisager de plus en plus sérieusement…

Que faire en cas de carence en magnésium ?

Nous allons ici distinguer les différentes causes, afin de remédier de façon adaptée.

Carence due à un excès d’arrosage

Plant de tomate carencé en magnésium
L’enroulement de certaines feuilles indiquent une mauvaise alimentation en eau et renforcent ici l’hypothèse d’un excès d’arrosage

Avec de fortes chaleurs, et malgré les restrictions d’arrosage dans de nombreuses régions, la tentation est forte de beaucoup arroser…

Parfois beaucoup trop !

D’une part, les éléments minéraux risquent alors d’être lessivés.

Et d’autre part, le système racinaire pourrait bien pourrir…

Dans un cas comme dans l’autre (et plus encore si on a les 2 phénomènes), les éléments minéraux, dont le magnésium, ne seront plus disponibles pour la plante.

Que faire ?

  • diminuez les arrosages (chez moi, en période de canicule, et avec un sol léger, je n’arrose les plants de tomates qu’une fois par semaine sous serre… et tous les 15 jours en extérieur. Bien sûr le sol est paillé)
  • supprimez les feuilles atteintes pour éviter qu’elles n’attrapent quelques maladies (nous avons vu qu’elles devenaient plus fragiles) qui risqueraient de contaminer le reste du plant

Carence due à un manque d’eau

A l’inverse, un manque d’eau aura les mêmes conséquences.

Les éléments minéraux ne sont alors pas libérés (ou mal) non pas par excès d’eau, mais par manque…

C’est aussi aujourd’hui très fréquent avec les canicules durables que nous connaissons cette année (et les prochaines…). En tout cas, chez ceux qui respectent les restrictions en matière d’arrosage.

D’après vous, que convient-il alors de faire ?

  • paillez si ce n’est pas déjà fait
  • arrosez un peu plus fréquemment, ou augmentez les quantités à chaque arrosage

Apporter des amendements riches en magnésium

Si la carence est directement liée à un excès ou un manque d’eau, il va de soi que la première chose à faire est de corriger cela en diminuant ou en augmentant les arrosages… Des amendements ne seront alors normalement pas utiles.

Mais en cas de carence réelle (en réalité un blocage) au niveau du sol pour l’une ou l’autre des raisons évoquées plus haut, sachez que des amendements riches en magnésium existent.

Choisissez votre amendement en fonction du PH de votre sol (des tests très simples sont présentés dans Mon Potager au Naturel) :

  • en sol calcaire, choisissez le sulfate de magnésium (kiesérite ou sels d’Epsom)
  • en sol acide, la dolomie (ou carbonate de chaux et de magnésium), bien pourvue en magnésium mais également riche en calcium, sera préférable

 

Notez toutefois que vous ne ferez alors que corriger un déséquilibre… Et le problème réapparaitra si vous ne vous attaquez pas à sa source.

A titre d’exemple, chez moi, je n’observe pas de carence en magnésium… Pourquoi ?

  • des apports annuels de compost et autre amendements naturels (sous forme de paillis) contribuent à un sol vivant et donc naturellement équilibré
  • dès le début des cultures, j’habitue les plants à des arrosages espacés (mais copieux), les incitant ainsi à développer un beau système racinaire et, par là-même, les rendant plus autonome et moins dépendants des arrosages

Bref, j’applique tout simplement les conseils que je donne dans Mon Potager au Naturel.

 

Je suis également à votre disposition, en accompagnement personnalisé, pour analyser avec vous les causes d’une éventuelle carence (il n’y a pas que le magnésium) et y remédier de façon appropriée.

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sylvie
Sylvie
8 août 2022 14 h 45 min

Bonjour Gilles. Merci pour l’info. n’y a t’il vraiment pas un moyen de rééquilibrer en magnésium avec des produits naturels faits par nos petites mains ? je pense à des jus ou des purins ou d’autres matières directement sortis de nos jardin, comme enrichir le paillis de telle ou telle plantes ou même déchets alimentaires ?
j’ai une terre très argileuse mais plutôt neutre.
J’ai lu aussi que certains utilisaient du Lithothamne en jardinerie. il se trouve que j’en avais acheté pour un problème de santé et qu’il m’en reste. Pourrais je l’utiliser ? Mais peut-être pas pour ce problème de magnésium ? est-ce que ça remplacerait le pouvoir de cendre par hasard ? vu les conséquence écologique de la récolte du Lithothamne.? Si vous savez quelque chose là dessus, je préfère vous demander plutôt que courir à l’info pas toujours fiable sur Internet.
Merci Gilles et bonne journée hydratée à l’ombre !

JEANNE
JEANNE
7 août 2022 8 h 35 min

Bonjour Jean-Claude,
j’ai des pieds de tomates dont les feuilles du haut sont sèches, d’autres pieds sont bien vert
les tomates allongées ,3 pieds, on le cul noir;
je cultive en carré , j’avais le même problème avec les tomates allongees en pleine terre.
je trouve que certaines tomates ne sont pas très juteuses.
Je laisse les gourmands .
Est ce que je peux arroser avec engrais urine 1/2 L pour 10 l , en ce moment.

JEANNE
JEANNE
7 août 2022 9 h 07 min
En réponse à  JEANNE

merci de votre réponse

Jeanne
Jeanne
7 août 2022 11 h 46 min
En réponse à  Gilles le Jardinier Bio

Merci Gilles « pas d’erreur cette foi »
j’ai attendu 3 semaines après plantation pour arroser, puis la sécheresse est arrivée donc j’ai arrosé a peu près tous les 7 jours , pas très régulier .
cette année j’ai replanté des plans de l’année dernière , les pieds sont beaux , d’autres m’ont été donne’ ,ananas ,habituellement très beaux , cette année très moches .
Non, cultiver un jardin n’est pas facile. J’ai voulu perpétuer le travail de mon mari qui est décédé.heureusement que j’ai des conseils des voisins.
Je viens vers vos conseils qui sont plus adaptés à ma philosophie .
A tres bientôt

Jean-Claude
Jean-Claude
6 août 2022 11 h 16 min

Bonjour,
Encore merci pour cet éclairage sur la carence en magnésium notamment sur les tomates. Mais également pour tous vos commentaires.
Cette année est particulière et bien documenté par votre article.
J’ai un sol acide et très argileux, je paille avec une épaisseur convenable (enfin je l’espère : 10 cm), ma question est : peut-on utiliser de la cendre de bois de cheminée en amendement ?
Il faut que j’arrive un jour à régler une bonne fois pour toutes l’apport en eau ?
Fréquences et quantité !!

Merci par avance pur la réponse et j’espère une solution.

Jean-Claude