Carottes, radis et oignons sur une même planche de culture

Comme précisé sur l’article consacré à la création de mon nouveau potager,  j’ai fait cette année un test de planche « pleine ».

Ce test se situe dans le même ordre idée que les couverts permanents vivants présentés par Benoît il y a quelques semaines sur ce blog.

L’objectif est triple :

  • couvrir au maximum la bande pour ne pas laisser la terre à nu ;
  • valoriser au mieux l’espace en serrant les cultures plus que ce qui se pratique habituellement ;
  • associer des légumes dans un objectif de protections mutuelles.

Je vous propose donc de revenir sur ce petit essai.

A la fin du mois de mars, sur une même planche de culture de 1m de large, j’ai donc semer 2 doubles lignes de carottes, 2 lignes de radis ainsi que 3 lignes d’oignons jaunes (bulbilles) ; On a donc 9 lignes de culture sur une planche.

Retour en mai/juin :

Fin avril : les radis et les oignons se développent bien. Les carottes lèvent juste...
Fin avril : les radis et les oignons se développent bien. Les carottes lèvent juste… La terre ne va pas rester à nu très longtemps

Les radis sont évidemment sortis en premier (en 4-5 jours), marquant ainsi l’emplacement des carottes (lignes parallèles décalées de 3cm environ).

Les oignons ont également vite développé leur feuillage.

Les feuillages des radis, mais également des oignons ont fourni un certain ombrage, d’ailleurs pas forcément bienvenu en ce printemps pluvieux pour la levée des carottes (mais je pense que cela serait un avantage en cas de printemps ensoleillé ou pour des semis plus tardifs de carottes…).

Néanmoins, les carottes ont fini par lever (mais pas de façon très homogène)

Nous sommes à la mi-mai : les radis sont en grande partie récoltés; carottes et oignons se développent bien...
Nous sommes à la mi-mai : les radis sont en grande partie récoltés; carottes et oignons se développent bien…

Rapidement, les feuilles de radis ont couvert les zones intercalaires protégeant ainsi le sol.

Comme il se doit, les radis ont été rapidement récoltés, laissant ainsi la place au développement des carottes. La récolte fut très satisfaisante.

En récoltant les radis, je coupais les fanes et j’arrachais les herbes spontanées déjà bien développées ,  laissant le tout au sol (au début de l’été, après les pluies), assurant ainsi une couverture protectrice pour ce dernier.

Mi-juillet :

Les oignons ont été récoltés vers la mi-juillet (feuillage atteint par le mildiou).

Les bulbes sont de taille très moyenne (le mildiou ayant stoppé précocement le développement). On aura toutefois des oignons pour toute l’année (j’ai également cultivé des oignons rouges et des blancs, beaucoup moins atteints par le mildiou).

Fin juillet : le sol est couvert par des adventices, notamment du trèfle, mais aussi un peu de liseron... les carottes se développent très bien
Fin juillet : le sol est couvert par des adventices, notamment du trèfle, mais aussi un peu de liseron (que j’arrache régulièrement)… les carottes se développent très bien

Simultanément j’ai commencé les récoltes de petites carottes, absolument délicieuses ; les fanes restant là aussi au sol.

Les végétaux issus du désherbage sont toujours laissés en couverture (à éviter s’il doit pleuvoir car certains risquent de redémarrer).
 

 

 

 

Observations

La planche de carotte est maintenant légèrement paillés et les quelques adventices complètent la couverture du sol
La planche de carotte est maintenant légèrement paillées et les quelques adventices complètent la couverture du sol

La terre n’est pas restée à nu longtemps ; la couverture étant assurée successivement par :

  • le feuillage des radis (on pourrait optimiser encore cela en semant 4 lignes de radis)  ;
  • puis rapidement ensuite par les fanes de radis laissés au sol lors des récolte ;
  • les adventices arrachées après une pluie ou un arrosage, et lorsqu’elles sont déjà suffisamment développées pour fournir un peu de matières (mais avant qu’elles ne prennent le dessus sur la culture) ;
  • les fanes des carottes au fil des arrosages.
Une belle carotte...
Une belle carotte…

Depuis leur sortie de terre, les carottes ont toujours bénéficié soit d’un ombrage, soit d’un fin paillage. Elles sont belles malgré des pluies quasi inexistantes chez moi depuis plus d’un mois 1/2 (une seule de 5 mm en fin de semaine passée) et des arrosages espacés (1 par semaine au goutte à goutte)

L’espace est parfaitement valorisé avec 9 lignes de culture (dont 2 doubles) sur 1 m de large, et ce je pense sans incidence sur le développement des  différents légumes ; même si les oignons ne sont pas bien gros cette année, mais c’est aussi vrai pour mes autres cultures d’oignons…

Notons enfin que les récoltes sont saines, même si le feuillage des oignons a été atteint par le mildiou (mais je doute que le procédé employé ici en soit la cause).

 

Vos propres expériences et observations sont évidemment bienvenus ci-dessous.
 

  • Bonjour à tous,
    Juste pour préciser que, effectivement, mes oignons jaunes ont aussi été bien atteints par le mildiou cette année et je les ai récoltés à la même période. Ils étaient presque tout seuls avec 6 rangs sur 2,4 m de large et un rang d’ail au milieu. Je suis assez content du résultat car j’avais planté le tout vers le 20 février. Pour ce qui est des carottes, il va falloir que je persévère à trouver des solutions à un sol drainant, riche en cailloux et sans système d’arrosage efficace… à ce moment là, il faudra que je tente la planche à 9 rangs.
    Ciao et merci Gilles.

  • Bonjour Gilles,

    J’ai découvert votre blog sur le jardinage bio depuis quelques semaines maintenant et j’adore vos articles que je trouve très techniques (je suis novice ;)).
    Je me demandais si vous pourriez poster un petit schéma de votre planche de culture avec des cotations pour mieux me rendre compte de la distance nécessaire entre ces différentes cultures ?
    Merci et bonne continuation.

    Nicolas

  • moi j’ai une question a poser !
    que puis je faire pour lutter contre le ver gris et le taupin a cette époque de l’année car il me détruisent les salades d’automne .
    on m’a conseillé un verre d’eau de javel dans un arrosoir d’eau , es ce crédible ?