Quels légumes faut-il arroser fréquemment en été ?

Si vous suivez ce blog depuis un moment, vous savez sans doute que je suis partisan d’arroser peu souvent (mais de façon régulière et abondamment).

Ceci en particulier pour favoriser le développement d’un beau système racinaire (au contraire d’arrosages quotidiens qui, eux, n’inciteront pas la plante à développer ses racines puisqu’elle aura de l’eau en permanence à disposition à proximité immédiate).

Ce meilleur développement racinaire aura pour conséquence des plants mieux ancrés dans le sol, plus robustes et finalement plus résistants aux maladies.

Je développe ma vision des arrosages notamment dans cet article (dans lequel je précise les fréquences, quantités d’eau en fonction du sol, du temps…).

Par ailleurs, espacer les arrosages favorisera la floraison (une chose importante en particulier pour les légumes fruits) et donc une belle fructification.

Nous pourrions aussi aborder ici la question de l’économie de l’eau… et insister sur le paillage

Mais ce n’est pas notre sujet du jour.

Ce qui nous intéresse ici ce sont les rares exceptions à cette pratique d’arrosages espacés.

En effet, pour quelques légumes, tout au moins en été, il sera important d’arroser plus fréquemment.

Je ne veux pas pour autant dire qu’il faille forcément arroser ces légumes tous les jours… mais disons plutôt tous les 2 ou 3 jours.

Les légumes nécessitant une fréquence d’arrosage plus importante dont je souhaite parler ici sont : les salades, les concombres et les radis.

Voyons pourquoi pour chacune de ces cultures.

Arroser les salades en été

batavia paillée et arrosée
Cette batavia a pu former une belle pomme grâce à des arrosages fréquents et au paillage…

Tout d’abord, du fait d’un système racinaire peu important, les salades poussent mal s’il fait chaud.

Par ailleurs, le feuillage des salades, et plus particulièrement des laitues est très fin.

Par grande chaleur, faute de suffisamment d’eau (qui constitue une très grande part de ce feuillage), les feuilles risquent tout simplement de se dessécher (un phénomène que vous avez sans doute déjà constaté).

Même si la plante n’en mourra pas forcément, son développement futur en sera alors fortement affecté.

La salade risque notamment de monter à fleurs de façon très prématurée (la belle pomme que vous espériez ne verra jamais le jour).

Notez également que les feuilles ayant manqué d’eau deviennent rapidement plus dures… moins tendres, moins savoureuses si vous préférez.

Pour ces raisons, je vous recommande, lorsqu’il fait chaud et qu’il ne pleut pas, d’arroser vos salades tous les 2 ou 3 jours (en général au pied mais aussi par aspersion de temps en temps… les salades apprécient).

Arroser les concombres en été

Belle floraison d'un plant de concombre
Ce plant de concombre supporte une belle floraison. Les premiers fruits commencent à se former (plus bas). Il me faut maintenant arroser plus fréquemment…

Tant qu’il ne produit pas de fruits, un plant de concombre se satisfera pleinement d’arrosages espacés.

Donc, pendant les premières semaines de développement du plant, agissez comme avec la majorité des légumes :

  • il s’agit tout d’abord d’assurer la reprise : arrosez 2 ou 3 fois la première semaine après la plantation.
  • puis ensuite, en sol paillé (une pratique fortement recommandée pour les concombres), arrosez tous les  7, 10 ou 15 jours (selon votre terre et la météo) afin de l’aider à développer son système racinaire.

Mais lorsque les premiers concombres apparaissent, arrosez plus souvent, sans quoi vos concombres vont rapidement devenir très amers…

Nous parlons encore ici d’arroser tous les 2 ou 3 jours.

Je tiens toutefois à préciser que je cultive depuis longtemps une variété ancienne de concombre qui ne devient jamais amère, même lorsque le fruit manque cruellement d’eau. Il s’agit du Rollison’s Telegraph. Je me contente d’arrosages tous les 5 à 7 jours pour cette variété.

Arroser les radis en été

Radis bien arrosés
Pour avoir de beaux radis comme ceux-là, il me faut arroser au moins tous les 3 jours (fin de printemps déjà chaud)

Les radis constituent notre dernière exception.

En effet, si vous les arrosez seulement une fois par semaine ou même carrément tous les 10 ou 15 jours, les radis vont rapidement devenir très piquants (bon si vous les aimez ainsi, ça va…) et surtout s’assécher et durcir, voire se creuser.

Pour espérer récolter de bons radis, je vous recommande donc là encore d’arroser cette culture tous les 2 ou 3 jours.

Je dois reconnaitre que personnellement, dans mon potager naturel, je ne cultive plus de radis en plein été car, du fait d’une terre légère et de températures fréquemment caniculaires en cette saison, ils durcissent très vite, même avec des arrosages très rapprochés… Je réserve donc cette culture au printemps et à l’automne (plus des radis d’hiver pour… l’hiver).

 

Les fréquences que je donne ici ne sont que des indications.

En aucun cas, elles ne doivent être prises comme règles absolues…

Chaque jardin, chaque variété parmi les espèces citées ici, a ses particularités.

Je vous invite donc à faire vos propres tests et observations.

Peut-être que chez vous, une salade pourra se satisfaire, même en pleine canicule, d’arrosages tous les 4 ou 5 jours par exemple ?

Peut-être devez-vous au contraire arroser vos radis tous les jours pour espérer des récoltes en été (je sais que c’est ce que je devrais faire… mais je trouve que le jeu n’en vaut pas la chandelle… ils durcissent quand même).

 

N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires ci-dessous (en précisant votre région et votre type de sol… pour aider d’autres jardiniers qui seraient plus ou moins dans la même situation que vous).

12 commentaires au sujet de “Quels légumes faut-il arroser fréquemment en été ?”

  1. Bonjour Gilles,

    Personnellement j’ai mis en place un système d’arrosage qui est piloté par un programmateur. J’ai la chance que mon voisin me permette de me brancher sur son puisage. J’ai programmé 10 mn chaque jour pour l’ensemble des plantations (Tomates, courgettes, concombre, oignons rouge) ce n’est pas du goutte à goutte, c’est un filet d’eau par de petits tuyaux. Qu’en penses-tu, je suis comme toi en Dordogne, du coté d’Excideuil.
    Bien cordialement.
    Jean Michel

    Répondre
  2. Bonjour, personnellement, je préfère que mes plants se débrouillent tout seuls, m évitant de transporter des arrosoirs lourds car je n’ai pas encore installé de système d irrigation. De cette façon, je pourrai faire une sélection pour la récupération de graines. Mais je vais suivre vos conseils pour les 3 légumes cités. Effectivement mes laitues sont montées en graines très rapidement. J’ai supposé qu elles n appréciaient pas les fortes chaleurs.Cordialement.

    Répondre
  3. Bonjour Gilles et merci pour ce blog et tous les conseils!
    « Ici » en ce moment c’est plutôt l’excès d’eau (pluie…) qui pourrait nuire aux plantations maison, sans parler de la grêle et de la T° fraiche (surtout la nuit). J’ai paillé, et j’aimerai savoir si cette paille détrempée ne risque pas de nuire aux plans (tomates, courgettes, concombres, aubergines, poivrons), et entrainer des maladies. Dois je donc l’enlever pour le moment ou utiliser d’autres moyens de prévention? Gratitude, Isabelle

    Répondre
    • Bonjour Isabelle,
      Le paillage, en empêchant un contact direct de la terre avec les feuilles et en limitant surtout ainsi les éclaboussures (suite à l’impact de pluies violentes sur le sol) sur ces dernières, a plutôt un effet protecteur contre les maladies cryptogamiques pouvant toucher ces cultures…
      D’autre part, même s’il fait plus frais la nuit, le sol a normalement été bien réchauffé en juin.
      Il n’est donc pas opportun d’enlever le paillage.
      Ce qui n’empêche pas d’envisager des mesures préventives contre le mildiou ou l’oïdium.
      Bon dimanche,
      Gilles

      Répondre
  4. Bonjour Gilles
    j’habite dans le Tarn et Garonne et je plante des radis tout l’été en les arrosant tous les 2 à 3 jours
    Personnellement, je fais des semis de salades et en même temps dans le même carré, je sème quelques radis sachant que les radis poussent plus vite que les salades, ça me permet de les ramasser avant de repiquer les salades et en même temps d’éclaircir naturellement mes plants de salades
    Cordialement
    Alain

    Répondre
  5. Novice dans le jardinage et adepte de limiter les arrosages depuis que je suis votre blog, je trouve l’article très intéressant pour les légumes gourmands en eau. Merci

    Répondre
  6. Le piquant et l’amertume ont parait-il de grandes vertus thérapeutiques : un peu comme les endorphines produites par l’échauffement sur la peau avec par exemple l’acupression et qui sait, le grattage après une piqure d’insecte ?

    Cela me fait penser à la flagellation des moines, jadis … par pénitence ou pour renforcer leurs défenses ?… et la description par le frère de Voltaire des tortures que s’infligeaient les jansénistes en transes, qui en ressortaient indemnes et même tout ragaillardis !

    Répondre

Laissez un commentaire (si c'est pour faire de la pub, ne perdez pas votre temps... je ne publierai pas)