Des Techniques Naturelles Adaptées

Le paillage, le BRF, les engrais verts, les différentes formes de buttes… autant de techniques naturelles souvent présentées comme LA solution parfaite…

Cette butte vivante est appropriée chez moi car le sol est léger...
Cette butte vivante est appropriée chez moi car le sol est léger…

Pourtant, en fonction des légumes qui sont cultivés, de la nature du sol ou encore du climat qui est le vôtre, ces techniques ne sont pas toujours appropriées.

La mise en œuvre  de ces techniques culturales naturelles demande donc un certain discernement.

C’est là une règle majeure de la permaculture (ou du jardinage naturel) : apprendre à observer son environnement pour mettre en place les actions les plus appropriées

C’est ce que j’ai essayé de synthétiser dans le petit tableau ci-dessous.

 

INTÉRÊTS

SOL LÉGER

SOL MOYEN

SOL LOURD

Paillage

(risqué pour légumes racines → rongeurs)

Couverture du sol

Économie arrosage

Enrichissement progressif en matières organiques

Un paillage épais avec toutes sortes de matériaux est tout à fait approprié

Toutes sortes de paillages sont bienvenus

Paillage léger

Attendre que le sol soit suffisamment réchauffé pour pailler

BRF

Économie arrosage

Enrichissement du sol

Couverture (si laissé en surface)

Technique appropriée – couche épaisse (5 à 10 cm

– enfouissement possible à l’automne (plus tard : risque de faim d’azote)

Technique appropriée – couche épaisse (5 à 10 cm)

– enfouissement possible à l’automne (plus tard : risque de faim d’azote)

Risqué. La couche de BRF doit être peu épaisse (1 ou 2 cm max) et surtout ne pas être enfouie (laissez en surface)

Buttes de terre

Travail plus ergonomique

Terre séchant plus vite

Technique non recommandée car la terre se ressuie alors très vite (ruissellement) et oblige à des arrosages répétés

Possible mais pas vraiment utile

Technique recommandée pour les légumes n’appréciant pas une humidité stagnante (notamment les bulbes)

Buttes vivantes

Travail plus ergonomique (planches surélevées)

Constituent un riche support de culture indépendant de la qualité du sol

Technique appropriée pour les cultures gourmandes en sol léger et peu pourvue en matières organiques et/ou trop acide ou trop calcaire

Peut être envisagée pour les cultures particulièrement gourmandes et en sol trop acide ou trop calcaire

Technique appropriée en sol très argileux et particulièrement difficile à travailler ou trop acide ou trop calcaire

Buttes avec bois enterrés (voir vidéo Philip Forrer)

Travail plus ergonomique (planches surélevées)

Le bois enterré constitue une réserve d’eau rendant les arrosages non nécessaires.

Riche support de culture

Technique appropriée en sol léger et en climat très sec

Technique possible mais demande un travail considérable pas forcément indispensable dans un sol normalement suffisamment riche

Technique non recommandée (mauvaise décomposition, risques de putréfaction)

Engrais verts

Décompactage du sol (engrais verts à système racinaire plongeant)

Les légumineuses (pois, fèves, haricots) captent l’azote atmosphérique

Apport de matières organiques

Une culture d’engrais verts à racines plongeantes peut être utile pour mettre en culture un sol compacté mais déconseillée par la suite car puise dans les faibles réserves du sol

Technique appropriée

Technique appropriée pour décompacter et enrichir un sol lourd

 

 

Mais bien évidemment ce tableau ne peut prendre en considération tous les paramètres.

Pour plus de précisions, je vous invite à lire Mon Potager au Naturel ou mieux encore à bénéficier de conseils personnalisés.

Et la discussion est ouverte…

 

 

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jessica
Jessica
11 mars 2016 15 h 20 min

Jardiner n’est pas facile, cela demande beaucoup de passion et de patience. Mes grands-parents ont un magnifique jardin, j’ai essayé d’en faire autant, mais le temps me manque, je suis assez occupé avec le boulot et les enfants… Du coup, mon jardin est un désastre. Merci pour les infos, elles me seront utiles.

pommier
pommier
15 janvier 2016 17 h 59 min

J’aimerai bien cultiver sur lasagne, mon terrain est argileux le climat est froid en hiver et chaud en été. Comment faire pour garder l’eau dans le sol des lasagnes dans un climat sec. Je mets beaucoup de BRF en hiver et au cours de l’année mais cela ne suffit pas. Un humus stable existe-t-il? Je mets aussi du fumier en automne. J’ai de belles tomates mais les légumes verts ne viennent pas très bien. Merci de me répondre

francis
francis
19 janvier 2016 8 h 23 min
En réponse à  pommier

peut etre un problème d’azote le lasagne est plus venté donc perturbé faire un essai sur 2 metre c’est la meilleur solution bonne journée

Mathieu cc
Mathieu cc
15 janvier 2016 11 h 21 min

Merci pour toutes ces informations utiles.
Bonne continuation

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique
      Calculate Shipping