De La Verdure Toute l’Année !

La verdure, sous différentes formes – salades ou jeunes pousses – devrait faire partie de nos menus tout au long de l’année.

Nous allons voir aujourd’hui comment, concrètement, nous pouvons récolter de délicieuses salades en toutes saisons.

Jouez avec la diversité

Laitue batavia Merveille de Vérano
Laitue batavia Merveille de Vérano

Rien qu’en salades proprement dites, il existe une grande diversité d’espèces, chacune d’entre-elles comprenant de nombreuses variétés ; certaines sont cultivables toute l’année, d’autres sont plus adaptées à une saison spécifique.

Ainsi, en cultivant simplement une grande variété de salades, il est tout à fait possible d’assurer une production de verdure tout au long de l’année.

Voyons de plus les différentes espèces de salades :

  • les laitues pommées comprennent d’innombrables variétés pour toutes les saisons (à cultiver sous abri en hiver) avec pour principal inconvénient une montaison souvent rapide (testez différentes variétés pour voir celles qui y résistent le mieux chez vous).
  • les laitues batavias, en général moins sensibles à la montaison que les laitues pommés, comptent également de nombreuses variétés et vous en trouverez pour toutes les saisons.
  • les laitues à couper peuvent se semer pratiquement toute l’année (de janvier à septembre). Elles ont notamment pour avantage de permettre plusieurs récoltes.
  • les laitues romaines sont un peu délaissées aujourd’hui. Elles sont pourtant résistantes à la chaleur (mais pas à la sécheresse) et peuvent être semées du mois de février à la fin juillet.
  • les laitues grasses : si vous ne connaissez pas la Sucrine (très rapide et pouvant être cultivée au printemps et en été) ou la Craquerelle du Midi (pour le printemps), découvrez-les sans plus attendre – Vous allez vous régaler !
  • les chicorées frisées et scaroles sont des salades, plus ou moins amères (il est bon de les blanchir en posant des cloches pendant 3 semaines avant la récolte), pouvant être semées d’avril à la mi-août pour des récoltes s’échelonnant du mois d’août jusqu’en novembre (et même plus en climat doux). L’endive est une variété particulière de scarole (la Witloof) qui subira un traitement particulier pour former ses fameux chicons

  • les chicorées sauvages : la Pain de Sucre se sème entre juin et août et récolte pendant tout l’automne. Mentionnons également les chicorées italiennes,avec en particulier la rouge de Vérone pouvant former une deuxième petite pomme absolument succulente en fin d’hiver-début de printemps.
  • les mescluns
  • la mâche se sème de la mi-juillet à la mi-août pour des récoltes automnales et du mois d’août à la mi-septembre pour des récoltes pendant tout l’hiver (un abri peut-être nécessaire).
  • la roquette peut se semer du mois de mars au mois d’août. Elle se récolter quelques semaines après le semis et l’on peut faire jusqu’à 3 coupes à condition de bien arroser.
  • le cresson alénois est une culture de printemps et d’automne alors que le cresson des jardins de sème de la mi-mars jusqu’à la fin août pour des récoltes échelonnées  d’avril à décembre. Il se ressème spontanément si on en laisse quelques pieds en place…
  • le claytone de Cuba se sème d’avril à juillet pour des récoltes de juillet à novembre.
  • etc…

A ces salades proprement dites, nous pouvons ajouter de jeunes pousses d’épinards, d’arroche, de chénopodes ou encore de choux chinois… elles aussi délicieuses consommées en salades.

Nous ne nous attarderons pas non plus sur les fleurs (souci, bourrache, capucine…) ou autres plantes sauvages (chénopodes, chicorées, mouron blanc, pissenlits, pourpier…) qui pourront compléter et agrémenter encore un peu plus nos assiettes de salades.

Laitues à couper feuilles de chênes rouges et blondes
Laitues à couper feuilles de chênes rouges et blondes

Vous le voyez, la diversité est grande. Et, rien qu’avec cette diversité, il est tout à fait envisageable de déguster des salades fraîches toute l’année.

Je rappelle que chaque variété est adaptée à une ou plusieurs saisons spécifiques. Respectez les dates de semis figurant sur les sachets de semences.

 

Diverses astuces pour récolter des salades toute l’année

Voici quelques petites astuces complémentaires pour étaler encore un peu plus vos récoltes de salades.

Semez régulièrement

Semis de salades en plaques alvéolées
Semis de salades en plaques alvéolées

Les salades ont une durée de maturité. Passé cette maturité, elles montent à fleurs, perdant alors leur douceur et s’endurcissant.

En semant très régulièrement, en quantité répondant à vos besoins, vous aurez toujours de bonne salades à récolter.

Par exemple, si vous consommez une belle salade chaque jour, semez tous les 15 jours une quinzaine de salades (voire une vingtaine pour compensez d’éventuelles pertes). Mais là encore, semez de préférence 2 ou 3 variétés différentes à chaque fois car chacune sera plus ou moins longue à arriver à maturité.

Limitez la montaison

Nous l’avons vu, les salades sont facilement sujettes à la montaison.

Pour limiter ce phénomène, il est impératif, en particulier pour ce qui concerne les laitues d’été, de semer en lune décroissante (c’est à dire entre la pleine lune et la nouvelle lune).

Les orages favorisent la floraison. Lorsqu’un orage est annoncé, arrosez au préalable.

Hâtez ou prolongez vos productions en protégeant vos cultures

Si vous avez une serre, profitez-en pour y semer des salades en fin d’hiver (pour des récoltes précoces au printemps) ainsi qu’à l’automne (pour des récoltes en fin d’hiver).

La mise en place de tunnels bas de type nantais (avec voile ou bâche plastique) est une autre solution, plus économique et facile à mettre en oeuvre que la précédente, permettant d’étaler un peu plus vos récoltes de salades.

Hâtez vos productions de salades avec une couche chaude

La couche chaude permet de semer des salades dès le mois de janvier.

La température élevée d’une couche chaude accélère également le développement des salades…

Vous pourrez ainsi récolter vos premières salades de printemps dès la fin de l’hiver.

 

Pour allez plus loin…

2 petits articles du blog :

Et si vous souhaitez approfondir cette question, je vous invite à lire Des salades toute l’année dans mon jardin de Xavier Mathias (Editions Terre Vivante).

  • Salut Gilles,

    Merci des tuyaux, ca va s’insérer tranquillement dans mon calendrier car içi, c’est salade midi et soir, toute l’année.

    Pour info, et parce que je suis un grand fan de Romaines, il existe désormais chez tous nos bons semenciers (on les connait tous !), des variétés de Romaines très bien adaptées à chacune des saisons, notamment une superbe romaine d’hiver vert olive tachetée de rouge carmin, de surcroît délicieuse.

    Mais j’hésite à donner les noms, je ne connais pas la politique de la pub sur les blogs.

    Amitiés !

  • Dans le même sens, consulter le bouquin d’Eliot Coleman « Des légumes en hiver » éditeur Actes Sud, très technique, mais une mine d’informations!

  • Bonjour Gilles,
    Merci pour cet article qui rappelle bien des choses…
    Si tu ne l’as pas noté, je te rappelle que je suis un fervent consommateur de fleurs du jardin, sauvages ou cultivées : celles que tu cites et d’autres, telles les cosmos, les œillets d’indes et tout ce qui tombe sous mon regard. Pas dans l’assiette, je suis un goûteur de fleurs alors je les « vole » sur la plante…
    Passe un bon dimanche.
    Amitiés.
    Yvon.

  • Franchement j’ignorais qu’il y avait cette quantité de variétés de laitues , surtout les laitues grasses
    je suis une débutante comme vous le remarqué et cet univers me fascine
    J’adore la salades ce plat est sur la table pendants toute l’année 🙂