Cultivez des framboisiers

Le framboisier a toute sa place dans un potager naturel.

Il favorise la pollinisation et ravira vos papilles…

Le framboisier produit dès l’année suivant sa plantation.

Conditions de Cultures

framboisiersLe framboisier pousse sur tous types de sols.

Il apprécie particulièrement les sols légers riches en humus et n’aime pas trop le calcaire (néanmoins certaines variétés sont adaptées aux sols calcaires).

Bien que s’accommodant fort bien d’un emplacement à mi-ombre, le framboisier sera plus productif au soleil et ses fruits seront alors plus sucrés.

Avant la plantation, incorporez au sol entre une (sol riche) et deux (sol pauvre) brouettes de compost mûr pour 10 m2 (ou une ou deux pelletées par pied).

Renouvelez cet apport tous les automnes.

Dans les sols pauvres en potasse, un apport modéré (une petite poignée) de cendres de bois pourra être envisagé.

Variétés

On distingue les framboisiers remontants (production en été puis en automne) des framboisiers non remontants (une seule période de production en fin de printemps ou en début d’été selon les variétés).

Telle ou telle variété sera appropriée à votre climat, à votre altitude et à votre sol. Renseignez-vous auprès de votre pépiniériste.

Variétés remontantes :

Augustred (bon arôme, récoltes à partir du mois d’août) ; September (acidulée, récoltes en septembre-octobre), Zeva (gros fruits, récoltes de septembre aux gelées), Héritage (sucrée, récoltes de fin août aux gelées).

Variétés non remontantes :

Les précoces (récolte en juin) : Lloyd George (délicieuse), Malling Promise (adaptée aux zones montagneuses), Malling Exploit (également adaptée aux zones montagneuses)

Les demi-précoces (récolte début juillet) : Malling Amiral (très bonne, mais ne supporte pas les sols humides),  Meeker (sucrée), Frida (délicieuse), Haida (très bonne, à réserver aux sols légers)

Les tardives (récolte en juillet) : Flavi (très bonne), Capitou (adaptée aux sols secs et au calcaire)

Multiplication

Le framboisier se multiplie par séparation de drageons ou bouturage.

Prélèvement des drageons

Les drageons sont des pousses de l’année sur laquelle on conserve une partie du système racinaire.

Pour se faire, en hiver, évacuez la terre autour d’un pied et sectionnez la racine nettement avec une pelle-bêche (ou coupez la racine au sécateur).

Boutures

  • Au mois de novembre, prélevez des jeunes rameaux de 1 an.
  • Divisiez ces rameaux en boutures de 20 à 30cm (avec au moins 2 yeux).

Plantation

Plantez de suite vos boutures et drageons en ligne distantes de 1m50 environ en espaçant les plants de 60 cm au moins sur la ligne.

Taille

D’une manière générale, la taille consiste à éliminer les rameaux faibles (ne garder que 10 à 15 pousses par mètre linéaire) et les parties ayant fructifié.

La taille est différente selon que les framboisiers sont remontants ou non :

Framboisiers remontants
Au mois d’août, supprimez à la base les rameaux faibles.
En hiver, taillez les framboisiers en dessous de la partie ayant fructifié en septembre-octobre.

Framboisiers non-remontants
En hiver, rabattre au raz du sol les rameaux ayant fructifié.

Entretien de la culture

Vous pouvez palisser les cannes sur un fil de fer fixé à 1m20-1m50 (selon la vigueur de la variété) et tendus entre 2 piquets.

framboisesAu printemps, désherbez à la main (évitez absolument le travail du sol avec un motoculteur, vous risqueriez de blesser les racines) puis paillez abondamment.

Supprimez les rejets qui sortent du rang, du moins si vous voulez limiter la propagation des framboisiers dans votre potager.

Protections naturelles

Maladies cryptogamiques

Les champignons à l’origine de maladies sur les framboisiers apparaissent surtout dans les sols lourd.

Dans ce cas il est recommandé de traiter préventivement avec une décoction de prêle ainsi qu’avec une décoction de bicarbonate de soude (préparation à découvrir dans Mon Potager au Naturel ainsi que sur l’Espace Formation).

Voici les symptômes des principales maladies cryptogamiques liées aux framboisiers :

La brûlure des dards : apparition de tâche rouge-brun à violet sur les rameaux (en particulier à hauteur des bourgeons), la base des rameaux prenant quant à elle une coloration anormalement claire. Les tissus atteints se déchirent et la pousse se dessèche.
Coupez et brûlez les rameaux atteints.

La fusariose : les feuilles et les extrémités des pousses fructifères jaunissent et fanent rapidement. Les jeunes plants meurent très rapidement.
Si vos framboisiers sont atteints, la variété n’est pas adaptée…choisissez-en une autre !

Ravageurs

2 ravageurs peuvent causer de sérieux dégâts sur les framboisiers…

Le ver des framboisiers : il s’agit d’un coléoptère gris-brun, de forme ovale et mesurant environ 5mm. Ses vols on lieu en mai-juin et il pond ses œufs sur les fleurs en juin-juillet. Les larves se nymphosent sur l’écorce. Le ver des framboisiers hiverne dans le sol.
Les adultes rongent à peu près toute la plante, des bourgeons aux fruits verts, en passant par les fleurs ou les feuilles…alors que les larves se délectent de la chair des fruits mûrs…
En préventif, il est important de bien couvrir le sol. Vous pouvez également semer des myosotis au pied (effet répulsif).
En cas d’attaque, faites tomber les coléoptères dans un réceptacle et éliminez-les !

Le phytopte de la ronce est un acarien à la peau blanche (pas observable à l’œil nu) hivernant dans l’écorce et sous les bourgeons. En début de végétation, il va sur les feuilles puis sur les boutons et les fleurs. Les fruits des pieds infestés gardent une couleur claire et ne mûrissent pas.
Une couverture du sol avec un compost de feuilles serait efficace en préventif. Pulvérisez également une décoction de tanaisie  après la taille et au début du printemps.

Récoltes

Les fruits se récoltent bien mûrs.

Plantez différentes variétés pour déguster de délicieuses framboises de juin à octobre/novembre…
 

Mon Potager au NaturelDécouvrez 44 fiches de culture détaillées dans

« Mon Potager au Naturel« 

Guide pratique

en Téléchargement Immédiat

 

 

 

  • Merci pour ces informations .J ai des framboisiers non remontants tout le long d un mur en plein soleil ,ils sont degarni, montent,, en tige et produisent tres peu de fruits.jusqu a present je ne taillais que les extrémités,donc je vais suivre ton conseil et rabattre au raz du sol,et avec un peu de chance j aurai des framboises cet été. Et merci encore pour tes informations.

  • OUPS! desolé pour les deux commentaires repetés et surtout pour les fautes .j ai vecu toute ma scolarité sur une autre planete (je suis une de ces enfants du poeme `page d écriture’ de jasques Prévert)

  • Bonjour, je cultive actuellement des framboisiers « Heritage » ds le 06 à 1000 m. d’alt, au printemps je déménage à 600 M. d’alt, tjs, ds le 06.
    Tous les ans, un redoux particulier, quel est le meilleur moment pour les sortir de terre, pour les mettre en pot. je connais les techniques, pensez vous que je peux le faire en ce moment?
    Merci d’avance Gilles, laetitia ( St Léger 06) à Puget théniers (06)

  • Un grand merci pour tous vos articles toujours inspirants. Je débute ( 4 ans de potager!!), j’ai de bon rendement avec mes tomates ( plantées serrées, différentes variétés, j’enlève les « soit-disant » gourmands et les feuilles du bas des plants qui ne donnent rien). Courgettes, concombres, betteraves, salades réussissent bien ainsi que la rhubarbe hyper abondante. J’en offre à tout va!
    J’ai la chance d’avoir un grand bac en béton dans le bas de mon jardin ( 3mx2m sur 50cm prof) que j’utilise comme compost en y recyclant mes déchets de jardin et de cuisine tout au long de l’année. J’y ajoute à l’occasion du carton, des feuilles mortes. Il fourmille de verts et me sert à renouveler ma terre de culture tous les ans. Le résultat est plutôt correct!
    J’ai l’intention d’essayer la culture en butte le printemps prochain. En attendant, je m’inspire de vos conseils!
    Bonne continuation à vous. La nature est si belle!
    Hannah