La Culture de l’Ail

L’ail est une plante vivace, dont la floraison est rare sous nos climats.

Il parfumera nombre de plats et ses vertus médicinales sont nombreuses.

Il s’agit donc d’une culture ayant toute sa place dans un potager naturel.

Classification BotaniqueLa Culture de l'Ail

L’ail (Allium Sativum) appartient à la famille des Liliacées du genre Allium.

On distingue les variétés d’automne (ail blanc, ail violet) des variétés de printemps (ail rose).

L’ail d’automne sera planté d’octobre à novembre et donnera de meilleurs rendements que les variétés de printemps (planté en février-mars).

En revanche, l’ail de printemps se conserve mieux que celui d’automne.

Conditions de Culture

Si l’ail est résistant au gel il craint par contre les excès d’eau. En conséquence, en sol humide on le cultivera sur butte.

Le paillage est à envisager prudemment pour cette culture (risques de pourritures si le temps est humide…).

Ses besoins en nutriments sont faibles.

En sol suffisamment riche, on évitera toute fumure. Dans le cas contraire, un apport modéré de compost bien décomposé sera suffisant. Les matières organiques fraîches, non compostées sont à proscrire.

Un complément riche en potasse (cendres, vinasse de betteraves, patenkali) en cours de culture favorisera le développement des têtes.

Comment planter l’ail ?

Plantation des caïeux (ou gousses) :

Pour obtenir des têtes garnies de nombreux caïeux, il est recommandé de planter l’ail dans une période s’étalant de 5 jours avant la pleine lune jusqu’au jour suivant celle-ci.

En revanche, si votre objectif est plutôt d’avoir de grosses gousses (mais forcément moins nombreuses sur une tête), privilégiez plutôt les jours racines, en lune descendante ou montante (les biodynamistes sont divisés à ce sujet… les 2 sont donc possibles).

Choisir les gousses extérieurs des têtes pour la plantation pour obtenir de grosses têtes. Les gousses intérieures pourront servir de semences destinés à la production d’aillet (ail frais en tige récolté à partir de mois d’avril).

Planter les gousses  la tête en haut, à 2 ou 3 cm de profondeur en lignes distantes de 20 à 25 cm et à 10-12 cm d’écartement sur la ligne.

Quelles cultures associer à l’ail ?

L’ail se cultive traditionnellement en ligne de cultures. Ce qui facilite la plantation et l’entretien.

Mais vous pouvez aussi tout à fait le cultiver de façon « éparpillée » (c’est à dire un plant ici et là, isolé au sein d’autres cultures), ou en lignes alternées, par exemple avec les fraisiers (perturbe les insectes et protège de maladies cryptogamiques comme la rouille, le botrytis ou le mildiou par exemple), des carottes (effet répulsif pour la mouche de la carotte), des salades ou autres cultures ne s’étalant pas trop.

L’ail aurait également des effets bénéfiques pour les cultures de pommes de terre. On peut donc en mettre en bordure de planches de pommes de terre (mais suffisamment éloigné, sans quoi les aulx risquent d’être étouffés).

On déconseille par contre les cultures de pois ou de haricots à proximité.

Entretien d’une culture d’ail

Tant que la culture n’est pas paillée, il convient de sarcler entre les lignes et de biner sur la ligne de culture.

Les arrosages ne sont pas utiles (sauf sécheresse extrême).

Ne pas butter.

Récolte et conservation des gousses

La Culture de l'AilRécolter l’ail par temps sec, de fin juin à août, quand le feuillage est à moitié desséché.

Laisser ressuyer sur le sol pendant 2 ou 3 jours avant d’en faire des tresses qui seront suspendues idéalement au grenier.

Les têtes, ainsi stockées, supporteront des gelées jusqu’à -15°C et aromatiseront vos plats jusqu’à la prochaine récolte.

 

 

Suivi de ma culture d’ail en image

La Culture de l'Ail
14 novembre 2012 : l’ail blanc a bien démarré (gousses plantées le 26 septembre).

 

 

Ma culture d'ail le 20 mars 2013
Développement de la culture le 20 mars 2013

 

 

Ail au 20 avril 2013
Ail au 20 avril 2013

 

41 commentaires au sujet de “La Culture de l’Ail”

  1. Bonjour Gilles

    Bravo pour votre site très instructif.
    Je cultive de l’ail depuis 3 ans (violet, planté en novembre en Périgord pourpre). La première année, résultats très acceptables. Par contre l’année dernière et cette année, des têtes et gousses ridiculement petites. Pourtant, semences identiques. Cette année, j’ai essayé le nouer ou coucher les tiges et de détourer les bulbes en début juin. Aucun résultat.
    Voyez vous une explication ? Merci d’avance.
    Patrice

    Répondre
  2. Je voudrais juste vous demander des conseils en rapport avec la culture de l’ail au Burundi. La période de plantation et , les exigences au niveau de fimure et autres renseignements car je vais entreprendre ce projet.

    Répondre
  3. Bonjour,
    Il y a environ un mois, je vous ai posé une question sur le verdissement des têtes d’ail. Je n’ai pas eu de réponse… S’agit-il d’un secret de professionnel qui ne peut pas se divulguer ? J’aimerais assez avoir une réponse.
    Amicalement. André

    Répondre
  4. Bonjour Gilles,
    J’aimerais savoir quel est le rapport entre la quantité d’ail que je planterai et ce que je vais pouvoir récolter ( compte tenu du contexte terre, climat etc.) j’habite également en Dordogne.
    Quelle variété conseillez-vous? En ail violet et ail blanc de longue conservation?!
    Grand merci!
    Ps: peut-on trouver des « plants « d’ail bio dans le Tarn? Sont-ils d’aussi bonne qualité qu’en Drôme?

    Répondre
    • Bonjour,

      Pour la production d’ail, on a un rapport moyen de 5 à 10.
      Cette productivité varie selon le climat (différent chaque année), le sol (ce n’est pas parce que vous habitez également en dordogne que l’on a le même type de sol) mais aussi le passif (cultures, fertilisation…) ou même le moment de la plantation…
      Quant aux variétés, leur adaptabilité dépend également de tous ces paramètres… seuls les essais permettent de savoir laquelle se comportera le mieux chez vous (mais là aussi, une variété peut bien marcher une année, et rater l’année suivante…). Je m’abstiens donc de conseiller telle ou telle variété.
      J’ignore si l’on peut trouver des plants d’ail bio dans le tarn…

      Cordialement,
      Gilles

      Répondre
  5. Bonjour,

    je suis à la recherche de gousses d’ails certifiés AB et d’anciennes variétés. Auriez vous de bonne adresses à me proposez. Merci d’avance 🙂 .

    Répondre
  6. Bonjour Gilles,
    J’aimerais savoir comment faire pour éviter que les pointes des gousses de mon ail verdissent. Je n’ai jamais pu l’empêcher. Je sais que cela n’a aucune incidence sur la qualité des caïeux, mais je suis curieux de savoir comment les professionnels font pour empêcher cela.
    Amicalement.

    Répondre
  7. Bonjour Mélanie,

    Le terme biologique n’est qu’ un mot désignant une pratique sans engrais et pesticides chimiques…
    Je ne peux donc répondre à cette question. En fait, cela dépend du degré de tolérance de chacun. Les bios les plus « intégristes » diront jamais (car vous partez d’une semence non bio), les plus modérés vous diront qu’après une année de culture en bio, votre semence est bio…

    Cordialement,
    Gilles

    Répondre

Laissez un commentaire (si c'est pour faire de la pub, ne perdez pas votre temps... je ne publierai pas)