La Culture des Oignons

La culture d’oignons s’adapte à tous les climats et a peu de besoins en terme de fertilisation.

Multiplication

On distingue les oignons blancs, plutôt destinés à la consommation en frais au printemps (même s’ils peuvent se conserver), des oignons de couleur, pour la conservation.

Les oignons blancs

Semez en pépinière – à la dose de 5 g par m² – durant la deuxième quinzaine d’août, ou début septembre.

Lorsque les plants atteignent 15 cm (entre la mi-octobre et mi-novembre), plantez-les en ligne distantes de 15/20 cm à 8 cm sur la ligne. Enterrez les plants à 2-3 cm en bornant fermement (tassez autour du plant).

Vous pouvez également semer directement en ligne distantes de 15/20 cm. Vous éclaircirez à 5-7 cm (les plants supprimés peuvent être repiqués ailleurs)).

Les semis d’oignons, que ce soit en pépinière ou directement en place, sont assez délicats.

La méthode la plus simple et sure consiste à planter des bulbilles (voir ci-dessous).

Pour les oignons blancs, la plantation de bulbilles s’effectue soit à l’automne, soit en fin d’hiver/début de printemps.

Les oignons de couleur

2 possibilités s’offrent à vous :

Semis

Semez en place de la fin février à début avril sur des lignes espacées de 20-25 cm.

Éclaircissez à 7-8 cm (vous pouvez repiquer ailleurs les plants supprimés, ou les utiliser pour combler d’éventuels manques dans la ligne de culture).

La levée des oignons est longue. Je vous conseille de sarcler rapidement (dès la levée).

La plantation de bulbille est plus aisée…

Plantations de bulbilles

Plantez dès la première quinzaine de mars à 12 cm d’espacement sur des lignes écartées de 20 cm.

Procédez en enfonçant les bulbes à 2-3 cm de profondeur maximum.

Notez que les oignons issus de bulbilles sont en général plus gros que ceux issus de semis, mais ils se conservent moins bien.

Associations recommandées avec une culture d’oignons

Alternez les lignes d’oignons avec des lignes de carottes (même effet répulsif que le poireau).

L’oignon apprécie également le voisinage des salades, des betteraves, du panais ou encore des radis, mais redoute celui des pois ou haricots.

Fertilisation d’une culture d’oignons

En règle générale aucune fertilisation complémentaire n’est nécessaire pour une culture d’oignons.

Toutefois, si le sol manque de potasse (indispensable au grossissement des bulbes), ou si cet élément est mal libéré, apportez en cours de culture de la consoude, de la vinasse de betterave ou du patenkali (effet rapide).

Entretien de la culture d’oignons

Binez et sarclez régulièrement vos cultures d’oignons.

Un léger paillage, en cours de culture, peut également être envisagé.

Aucun arrosage n’est normalement nécessaire… sauf en cas de canicule et de sécheresse durable (mais les arrosages devront alors être très modérés).

Protections de la culture

L’oignon est peu sujet aux attaques. Toutefois, la mouche de l’oignon ou la pourriture de l’oignons sévissent parfois.

Mouche de l’oignon

Les feuilles sont rongées et flétrissent… Il s’agit sans doute de dégâts dus à la larve de la mouche de l’oignon.

La mouche, grise-jaunâtre ressemble à la mouche domestique et mesure environ 7 mm. La larve est blanche et brillante et mesure de 5 à 8mm.

Seule la première génération (vols de la mi-avril à la fin mai) peut causer des dégâts importants, à savoir la destruction du feuillage, et donc l’arrêt de croissance des plants.

Mais quelques règles préventives sont en général suffisantes pour éviter cela :

  • pratiquez une rotation de cultures ;
  • n’utilisez surtout pas de fumier ou de purins d’ortie pour vos cultures d’oignons ;
  • semez ou plantez tardivement (la sécheresse détruit les œufs) ;
  • n’arrosez pas ;
  • associez vos cultures d’oignons avec des carottes ;
  • couvrez avec un filet anti-insectes pendant la période des vols.

En cas d’attaque, pulvérisez pendant la période des vols (2 fois par semaine) une infusion de tanaisie.

Arrachez et brûlez les plants atteints.

Pourriture de l’oignon

Le champignon (botrytis) responsable de la pourriture de l’oignon pénètre dans le bulbe en fin d ‘été mais ne se manifeste que pendant la conservation.

Agissez en préventif :

  • n’incorporez aucune fumure avant vos plantations d’oignons ;
  • traitez préventivement le sol avec une décoction de prêle non diluée ;
  • séchez totalement les bulbes après récolte.

Récoltes des oignons

Récoltez les oignons blancs, frais, au printemps, au fur et à mesure de vos besoins.

Récoltez les oignons de couleur par temps sec, lorsque le feuillage est au 2/3 jauni (juillet-août).

Conservez le feuillage et laissez les oignons à sécher quelques jours au soleil avant de les rentrer dans un endroit frais et aéré pour la conservation hivernale.

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bernard
Bernard
12 septembre 2022 16 h 34 min

Bonjour Gilles,
Autre sujet : j’ai essayé maintes fois de commander le livre (jardiner au naturel) et ça ne marche pas. Puis je le commander autrement que par internet, j’enverrai un chèque.
Bernard.

Yves
Yves
10 septembre 2022 15 h 04 min

Bonjour,
Effectivement ma récolte d’oignons cette année est bien maigre. Quelques bulbilles sont même restées petites, d’autres ont disparues, il ne reste que la peau. L’an prochain, j’envisage de semer mes oignons, donc il serait conseillé de les semer en place au mois de février puis de les éclaircir, c’est bien ça Gilles ?
Merci pour cet article.
Bon jardinage
Yves le Tourangeau

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique
      Calculate Shipping