Quand planter les tomates ?

Vous êtes sans doute impatient(e) de planter des tomates…

Mais est-ce le bon moment pour la plantation ?

Voici quelques critères à prendre en compte pour savoir quand planter les tomates.

Délai idéal entre semis et plantation

Si vous produisez vous-même vos plants, il faut compter environ 6 semaines entre le semis et la plantation des plants de tomates au potager.

Respecter ce délai permet d’éviter que le plant ne commence à végéter dans son récipient (ce qui est plus difficile à savoir si vous achetez des plants…).

Compte tenu des conditions météos habituelles dans votre région (principalement les risques de gelées, comme nous le verrons un peu plus bas), la meilleure chose à faire est donc de faire vous-même vos plants… et de commencer vos semis de tomates environ 6 semaines avant la date de plantation prévue.

Etat du plant de tomate dans le godet

acclimatation plants tomates
Ces plants de tomates seront très bientôt plantés

Le deuxième critère à prendre en considération est l’état du plant.

Il doit déjà être suffisamment développé (au moins 30 cm de haut).

Puis observez votre plant de tomate :

Les racines commencent-elles à sortir par dessous le godet ? le plant commence alors à se trouver à l’étroit… n’attendez pas plus pour le mettre en terre.

Les feuilles commencent-elles à jaunir ? c’est en général la conséquence du point précédent, ne tardez plus !

Mais ceci à condition que le temps le permette…

Les tomates redoutent les gelées et la pluie…

Les tomates craignent les gelées, et la pluie est le principal facteur déclencheur du mildiou.

2 situations possibles :

  • Vous disposez d’une serre
  • Vous n’avez pas de serre

Vous avez une serre pour planter les tomates ?

Plant de tomates planté au chaud, dans la serre

Une serre va vous permettre de gagner quelques degrés sur les températures les plus froides (environ 4 ou 5°).

En d’autres termes, si les températures ne descendent normalement pas en dessous de -5°C à cette époque de l’année dans votre région, vous pouvez envisager de planter les tomates dans la serre (ça peut se faire dès février dans les régions les plus douces, mais plus généralement, ce sera en mars-avril)

Prévoyez tout de même un voile d’hivernage, que vous placerez sur un tunnel nantais au cas où (attention, ne permettez pas à l’air de pouvoir s’engouffrer sous ce mini-tunnel).

De plus, une serre protégera vos plants des pluies, et donc des maladies cryptogamiques (en particulier le mildiou) conséquentes d’une humidité trop importante (il sera donc aussi essentiel d’ouvrir régulièrement la serre pour éviter une trop forte condensation).

Vous n’avez pas de serre pour la plantation ?

Plantation de tomates en extérieur

Concrètement si ces gelées sont encore possibles dans votre région, et que vous n’avez pas de serre, mieux vaut attendre la mi-mai pour planter les tomates… tout au moins dans la plupart des cas. Mais si votre jardin se situe en altitude, il faudra probablement attendre encore un peu..

Traditionnellement, on attend la fin des saints de Glace (11, 12 et 13 mai) pour planter les tomates en extérieur… mais en réalité les gelées restent possibles jusqu’à fin de la lune rousse, même si c’est quand même assez rare (en 2020, la lune rousse prend fin le 22 mai…).

De même si des pluies sont annoncées pendant quelques jours, mieux vaut patienter un peu et attendre la fin de la période pluvieuse pour mettre vos plants en terre.

Alors, quand faut-il planter les tomates ?

Il vous faut donc prendre en considération les différents critères vus précédemment :

  • vos plants ont atteint un stade de développement adéquat pour la plantation ?
  • les conditions météos sont propices à la plantation (en serre ou en extérieur) ?

Vous pouvez y aller (voyez ici comment planter vos plants de tomates).

Ok, mais si mes plants commencent à végéter dans les godets alors que les conditions météos ne me permettent pas de les planter, je fais comment ?

Rempotez-les alors dans des godets plus grand (en ajoutant un peu de compost mûr au terreau de plantation) afin de leur permettre de continuer à se développer correctement en attendant le moment propice…

 

Cet article vous a été utile ?

Votez (1 à 5 étoiles selon votre satisfaction)

Moyenne des votes : 4.7 / 5. Nombre de votes : 231

Encore aucun vote. Soyez le premier à voter

    • Bonjour Pierre,
      J’en tiens compte, mais avec souplesse et adaptation… sachant que le temps et le développement du plant sont des données plus importantes que la lune.
      Le 24 est bien un jour fruit, mais en lune montante (voyez mon calendrier lunaire pour avril : https://www.un-jardin-bio.com/calendrier-cultures-avril-2020/… or il est en principe préférable de planter en lune descendante; mais le prochain jour fruit en lune descendante est le 1 mai (après-midi)… donc si vos plants sont prêts à être plantés et que le temps le permet chez vous, mieux vaut le faire avant, même si ce n’est pas le “bon moment” par rapport à la lune.
      Cordialement,
      Gilles

  • Merci Gilles pour vos articles très intéressants.
    Je plante d’habitude mes tomates mi-mai, cette fois j’ai fait mes plants un petit peu trop tôt pensez-vous que je puisse les mettre dehors maintenant si je les recouvre la nuit d’une bouteille renversée de 5 l, Sur laquelle j’ajouterais éventuellement de la paille en cas de gel nocturne, et que je retirerais pendant la journée ?
    Merci d’avance pour vos commentaires éclairés.

    • Bonjour Virginie
      Si vous n’êtes pas dans une région où les gelées printanières ne sont pas fréquentes, ça peut se tenter… la paille devrait en effet normalement assurer du hors-gel; par contre, je ne suis pas certain que le plant puisse trouver longtemps place dans une bouteille renversée (il va se développer…).
      Cordialement,
      Gilles

  • Merci gilles pour les conseils, personnellement j’attends maintenant au minimum la mi-mai pour planter mes tomates sous serre car deux fois déjà mes plants ont été détruits suite à une gelée de -5/6°(en Ardennes Belges), j’ai pu constater que même avec un petit retard, la nature rattrape le temps perdu. Rien ne sert donc de se précipiter, les “saintes glaces” peuvent mentir!

  • Bonjour Gilles,
    On annonce une assez longue période pluvieuse, mes semis datent du 2 mars et mes plants sont prêts à planter. J’avais parié en faisant ces semis assez tôt un printemps doux mais pas autant d’humidité ! Je suis dans le Lot-et-Garonne. Je pense rempoter une nouvelle fois une partie de mes plants et en planter les autres. Le risque de mildiou est-il significatif ?

    • Bonjour Niko,
      Significatif… ça veut dire quoi ?
      Oui, il y a des risques… et il y en aura encore par la suite… mais bon, je ne sais pas quoi répondre à ce genre de question.
      Sinon que de couper la poire en 2 comme vous l’envisagez me semble une sage solution…
      Cordialement,
      Gilles

  • Bonjour Gilles
    Je reviens sur la plantation des pieds de tomates.
    Cela fait environ 6 semaines que j’ai fais mes semis de tomates et les pieds sont prêts à être planter.
    J’habite le Luberon et à part un peu de pluie, pas de basses températures annoncées.
    Je compte donc les mettre au potager. Par contre faut-il traiter après la pluie et comment?
    Bonne journée.
    Christine

    • Bonjour Christine,
      Désolé, mais la réponse à cette question demanderait un développement trop important pour que je puisse y répondre ici…
      C’est notamment pour répondre en profondeur à ce type de questions que j’ai rédigé Mon Potager au Naturel, un guide comprenant notamment une annexe complète sur le mildiou…
      Cordialement,
      Gilles

  • Bonjour,

    Nous débutons dans notre jardin potager et avons fait nos plants à partir de fruits mûrs. Plusieurs de nos plants de tomates ont bien poussé mais malgré quelques fleurs, il n’y a pas (ou presque pas) de fruits. Pensez-vous qu’il est désormais trop tard et cela ne vaut plus la peine de les arroser ?
    Merci pour vos conseils.

  • >