Poudre de roche (basalte) et jardinage

Historique

Dans la première conférence du ‘Cours aux agriculteurs’ ( en 1924, naissance de l’agriculture biodynamique ), Rudolf Steiner insiste sur la présence de la substance silice à la surface de la Terre et également dans l’atmosphère ( Dans la littérature minéralogique, la teneur en silice, respectivement en quartz, est indiquée par 45 % à 50 % ).

Dans la prêle utilisée en prévention des cryptogames, la silice est présente à 90%, dans les cendres.

Composition

Le basalte est riche en silice (environ 42 %). image0002

La silice renforce les tissus des végétaux et stimule leur résistance naturelle aux maladies et aux attaques parasitaires.

Il est aussi riche en magnésium : 9.17%. Nous connaissons cet élément, il est essentiel aux plantes et à la photosynthèse puisqu’il est le principal constituant de la chlorophylle, et lui permet aussi une meilleure résistance aux maladies.

Enfin on trouve beaucoup d’oligo-éléments (Ti, Mn, Cu, Zn, B, Mo, Co, Sr, Ba, Rb, Zr, V…), dont les rôles nous sont connus.

Propriétés

  • Le basalte est régénérateur des sols, il participe à la formation du complexe argilo-humique (sous l’effet de différents facteurs physico- chimiques, le basalte est lentement transformé en argile de très haute qualité).
  • Le basalte stimule l’activité microbienne des sols, la micro et macro faune ingèrent le basalte et le rejettent en donnant naissance à de l’humus.
  • L’apport de basalte permet aux sols sableux d’avoir une meilleure rétention hydrique et il aère les terres lourdes. Enfin il contribue au réchauffement des sols et revitalise les sols fatigués.

Comment utiliser le basalte ?

Le basalte convient à tous les sols qu’ils soient acides ou basiques. Il est utilisable en amendement comme en foliaire.

Amendement

Pour l’amendement au sol, la granulométrie est de 80 microns à 2 mm (0/2 broyé, comme du sable fin). Plus la granulométrie est importante plus son assimilation est lente. Attention, il faut une activité microbienne intense (comme cela devrait être le cas dans nos terres cultivées en biodynamie) pour un traitement de fond et durable.

Il est intéressant aussi pour alléger, aérer les terres lourdes. Choisissez le 0/2. Dans les sols lents, à faible activité microbienne, il est préférable de prendre du 80 microns (plus difficile à trouver et plus cher). En amendement, les doses à apporter sont de 500 à 1200 kg /ha suivant le type de sols (200 à 400 kg/ha en biodynamie). Attention à ne pas modifier votre terroir avec des doses trop importantes.

Dans le compost

Il est possible aussi de l’incorporer au moment de la réalisation du tas de compost, ou mieux encore, directement sur la litière. L’intensité de la vie microbienne du compost accélère l’altération de la roche pour la rendre assimilable, ensuite par les plantes. Il apporte silice, magnésium, oligos et permet de fixer les odeurs (fixation des matières azotées volatiles). Doses : 20 à 50 kg par tonne de fumier.

En pulvérisation foliaire

En foliaire, il faut utiliser une fine granulométrie. Le basalte permet de combattre certains insectes qui ravagent les cultures. En raison de leur finesse, les particules de basalte colmatent les orifices respiratoires des insectes, troublent la vue et les terminaisons nerveuses. Cette action d’ordre physique et non chimique est répulsive pour les insectes. Même fonctionnement que l’argile, le lithothamne…

Lors d’attaque de ravageurs, effectuer un poudrage avec du basalte micronisé et renouveler le si nécessaire. Si vous n’avez pas de poudreuse ; il est possible de délayer la poudre de basalte dans de l’eau (environ de 200 à 500 g/hl). Cette préparation peut être utilisée seule ou en mélange avec la
phytothérapie comme avec la tisane, le purin d’ortie ou de prêle par exemple.

En arboriculture

On peut aussi rajouter de la poudre de basalte dans le badigeon des arbres fruitiers ou/et dans les pralins au moment de la plantation. Prévoir 2 à 3 % de basalte micronisé ou 6 à 8 % de 0/2.
Enfin, le basalte permet de redonner une bonne polarité à votre sol, évitant certains blocages notamment après de gros chamboulements. La conservation du basalte ne pose aucun problème, il ne s’altère pas avec le temps.

silice

 

  • En plus le phénomène est surtout pour toutes les chenilles un insecticide . Pourquoi ? Vu qu’il se compose de cristaux ceux ci fondent tout doucement et de ce fait quand la chenille mange la feuille elle mange des cristaux avec, et ceux ci fondent tout doucement et qui stop l’allimentation de celle ci . Et avec le temps comme elle est rassaciée ne devore plus les feuilles . Le temps de la fonte de ces cristaux est assez long ce qui fait que la chenilles meure avant que celle ci puisse de nouveau manger

  • bonjour, je viens de lire votre article fort intéressant sur l’utilisation du basalte, j’en ai besoin pour alléger mon sol qui est argilo calcaire. je voulais utiliser du sable mais j’ai lu que cela pouvait rendre ma terre encore plus dure. où puis je trouver le basalte dont j’ai besoin ? je n’ai pas bien compris le dosage, combien dois je en mettre par m2 svp ?
    Un grand merci d’avance et bonne continuation !

    • Bonsoir Claudine,
      Effectivement il faut être prudent concernant l’apport de sable de rivière . Il faut absolument faire un essai car certains sols forment avec le sable un béton très dur et quasiment irréversible. Il serait plus prudent d’éviter cet apport.

      Les poudres de roches peuvent être très précieuses, elles sont, par leur composition, proche des légendaires limons fertiles de la vallée du Nil. Elles sont riches en silice et en une multitude d’oligo-éléments jouant un grand rôle dans l’équilibre des
      sols, des cultures et de l’alimentation.

      On emploiera 10 kg au maximum par mètre cube de compost, cela signifie que pour 300 kg de compost épandu à l’are, soit environ 550 litres, cela apporte un peu plus de 5 kg par an soit 500 kg par hectare.

      En épandage direct sur les cultures, on emploiera de 5 à 10 kg par are et par an au début, au maximum 20 kg en cas de carences ou de déséquilibres graves, ensuite, on se contentera si le besoin s’en fait sentir de doses comprises entre 3 et 5 kg par are.

      On peut commander le basalte chez
      biodynamieservices
      Très cordialement
      Jeantou

  • Bonjour,

    Nous pouvons rajouter dans cette famille la lithothamne . C’est une poudre qui provient d’une algue . Celle ci complète très bien avec la poudre de roche dans les proportion suivante 2/3 de poudre de roche et 1/3 de lithothamne . Ce melange améliore toute les terres .

  • Bonjour,
    Que pensez-vous de l’utilisation du patenkali sol sableux, légèrement acide avec léger déficit de potasse, n’y a-t-il pas un risque de provoquer un excès de soufre . Merci
    Cordialement

  • Bonjour,
    je cherche à acheter de la poudre de basalte…
    Nous avons un souci avec quelques arbres (un frêne et des lilas) qui ont subi une attaque, peut-être de désherbant ?! … et qui ne sont pas arrivés à mettre vraiment leurs feuilles…
    Une année grâce au conseil d’un ami bio-dynamiste j’avais un cyprès qui grillait sur place – ça y fait penser -. Avec de la poudre de basalte épandue à son pied et il a repris des forces et il est reparti…
    Alors je voudrais tenter de sauver ceux là…
    Où est-ce que je peux aller en chercher pour qu’elle ne coûte pas une petite fortune… comme dans les jardineries…

  • Les commentaires sont élogieux. Je voudrais acheter du basalte mais ne sais pas où en trouver.
    Pouvez-vous m’indiquer des revendeurs. Je me trouve en Charente.
    Bien cordialement
    J-M Savreux

  • Bonjour,
    Je suis très intéressée par cette poudre de basalte pour ma terre à tendance argileuse. Si je comprend bien, il serait préférable de prendre la granulométrie O/2 ? Et par ailleurs, peut-on mettre un paillis par dessus ou est-ce inutile ? Merci de votre attention…

  • >