A faire en Septembre en Biodynamie

Jeantou nous donne ses conseils pour les travaux à effectuer au jardin en septembre en biodynamie

Le dicton du mois de septembre

« Sème tes pois à la Saint-Maurice (le 22), tu en auras à ton caprice »

Les préparations biodynamique en septembre

  • Pulvérisation de silice (501) pour parfaire la maturation des fruits et légumes en Lune montante
  • Pulvérisation de bouse de corne (500) ou de compost de bouse en Lune descendante, le soir après récolte
  • Pensez à protéger vos plantes au moment du périgée

Les gestes du mois de septembre en biodynamie

A semer en septembre

  • des engrais verts sur chaque parcelle qui se libère. Colza, moutarde, phacélie, seigle, trèfle incarnat, vesce ou épinard, mâche pour en profiter également à la cuisine ! Pensez aux futures familles de plantes qui se trouveront sur chaque plate-bande.
  • chou-fleur, côte de bette (pour le printemps), épinard, laitue, mâche, navet, oignon blanc, pois d’hiver, radis.
  • un nouveau gazon ou pelouse

Plantez en lune descendante

  • l’ail pour l’année prochaine
  • les fraisiers
  • les bulbes pour le printemps prochain : perce-neige, crocus, narcisse…
  • les vivaces à floraison printanière dès maintenant, la floraison sera plus généreuse dès les premiers redoux.
  • chrysanthème, aster, bruyère, cyclamen sans oublier les plantes persistante à feuillage décoratif.
  • une nouvelle haie ou les arbres à feuillage persistant

Multipliez en lune descendante

  • Divisez la rhubarbe
  • Bouturer fuchsia, géranium et petits fruits

Mais encore…

  • Etêter les choux de Bruxelles afin de stimuler leur croissance en lune descendante
  • Enfouir phacélie et moutarde en lune descendante
  • Tailler la sarriette, le thym et toutes les herbes aromatiques qui ont terminé leur floraison, afin éliminer les fleurs fanées
  • Déterrer les bulbes et oignons non résistants au froid, comme les glaïeuls ou dahlias, dès qu’ils sont défleuris et les mettre à l’abri du gel et au sec en lune descendante
  • Enlever les fruits pourris des fruitiers et soutenir les branches chargées de fruits pour éviter qu’elles ne cassent.
  • Pour récolter les noix, attendez qu’elles tombent car les noix vertes pourrissent facilement.
  • Aérer le compost et arrosez si nécessaire (avec du purin d’ortie pour le stimuler) en lune descendante
  • Pensez au bon vieux silo creusé dans le jardin pour la conservation des fruits et légumes de garde
  • Veillez à ne pas endommager les fruits et légumes que vous voulez conserver et à bien choisir le moment de récolte pour favoriser leur conservation.
  • Rentrer les plantes d’intérieur ayant passé l’été dehors dès que les températures nocturnes descendent en-dessous de 12°.

 

 

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
RIVIERE Marité
RIVIERE Marité
26 avril 2015 18 h 20 min

Bonjour Gilles,
J’ai planté un pied de rhubarbe il y maintenant 4 ou 5 ans, et j’ai l’impression qu’il s’est divisé seul, est-ce possible?
C’est la première année qu’il fleurit. Que dois-je faire pour optimiser ma production? Les fleurs risquent-elles de fatiguer la plante, comme j’ai pu le lire sur certains blogs? Serait-il possible de récupérer des graines si je laisse les fleurs arriver à maturité? Et si oui, comment?

Richou1
Richou1
13 septembre 2015 12 h 25 min
En réponse à  RIVIERE Marité

Bonjour Marité,
Effectivement vous pouvez soit replanter s’il est divisé en le sectionnant avec une bêche, soit laisser les graines et lorsqu’elles sont bien brunes, les ressemer dans des godets. Si vous voulez une belle production ensuite, il faudra couper systématiquement la hampe de graines pour ne pas affaiblir la plante.
Bonne culture …….. (expérience personnelle).

2
0
Participez aux discussions sur ce sujet !x
()
x