Classification des légumes par exigence en matière organique

J’ai la joie d’accueillir aujourd’hui  Jean-Toussaint Fattaccioli,, informaticien à la retraite et passionné de jardinage depuis son plus jeune âge.

Dès le début des années 70, deux livres sont à l’origine de sa prise de conscience des  graves problèmes générés par l’agriculture conventionnelle puis de son engagement écologique : « Printemps silencieux » (R carson) et « L’encerclement – problèmes de survie en milieu terrestre » (B Commoner ).

Il achète en 1975 l « ENCYCLOPEDIE PERMANENTE D AGRICULTURE BIOLOGIQUE » de Claude Aubert  puis commence alors à appliquer cette pratique dans ses jardins potagers.

A la retraite, il met à profit son temps disponible pour se former à la bio-dynamie en suivant les stages organisés par le MABD  en Bourgogne.

 

Jean-Toussaint partage également ses connaissances en biodynamie sur le site Jardinage et Arboriculture en Biodynamie.

Pour vivre en autarcie en matière de légumes, il cultive aujourd’hui ses jardins en Corse du Sud.

Mais, je laisse maintenant la parole à Jean-Toussaint…

Gilles

 

 

Tous les légumes du jardin potager n’ont pas le même besoin en terme de fumure.

Pour pouvoir organiser au mieux une rotation efficace, il faut certes connaître la classification par nature : racines, feuilles, fruits, fleurs, mais également les différents besoins en apports de matière organique ( compost, fumier, engrais verts ).

On distingue trois groupes en terme de besoins :

  1. Plantes et légumes exigeants
  2. Plantes et légumes moins exigeants
  3. Plantes et légumes d’exigence nulle

Besoins des légumes en matières organiques

Besoins en fumure des différents légumes

Plantes et légumes exigeants ( apport de plus de 3/Kg de compost au m2 )

  • artichaut ,aubergine, cardon , concombre, cornichon,
    fenouil, fraisier, maïs, melon, poireau,
    poivron, pomme de terre, potiron, tomate
  • courge et  courgette supportent du compost très peu mûr, voire du fumier frais

Plantes et légumes moins exigeants ( apport de moins  de 3/Kg de compost au m2, compost bien mûr de l’automne précédent )

  • choux brocolis, bette, persil, endive, aromates, asperge
  • épinard, laitue,choux pommé, choux fleur, choux rave, céleri,carotte, panais, betterave ( compost bien décomposé)

Plantes et légumes d’exigence  nulle

  • chou de bruxelles, ail,
    fève, échalote, mâche, navet, oignon, radis, haricot, pois

Remarque importante :

Tenir compte du fait que les légumineuses (haricot, pois, fève ) enrichissent le sol en azote dans la programmation de la rotation.

 

Rotation au jardin

En prenant en compte le besoin en fumure et la nature des légumes, on peut envisager un système de rotation qui prend en compte ces deux contraintes, soit :

ANNEE 1

Planche 1 : Légumes exigeants

  • Feuilles
  • Racines
  • Fruits
  • Fleurs

Planche 2 : Légumes moins exigeants

  • Feuilles
  • Racines
  • Fruits
  • Fleurs

Planche 3 : Légumes à exigence nulle

  • Feuilles
  • Racines
  • Fruits
  • Fleurs

 

ANNEE 2

Planche 1 : Légumes moins exigeants

  • Racines
  • Fruits
  • Fleurs
  • Feuilles

Planche 2 : Légumes à exigence nulle

  • Racines
  • Fruits
  • Fleurs
  • Feuilles

Planche 3 : Légumes exigeants

  • Racines
  • Fruits
  • Fleurs
  • Feuilles

 

ANNEE 3

Planche 1 : Légumes à exigence nulle

  • Fruits
  • Fleurs
  • Feuilles
  • Racines

Planche 2 : Légumes exigeants

  • Fruits
  • Fleurs
  • Feuilles
  • Racines

Planche 3 : Légumes moins exigeants

  • Fruits
  • Fleurs
  • Feuilles
  • Racines

 

ANNEE 4 

Planche 1 : Légumes exigeants

  • Fleurs
  • Feuilles
  • Racines
  • Fruits

Planche 2 : Légumes moins exigeants

  • Fleurs
  • Feuilles
  • Racines
  • Fruits

Planche 3 : Légumes à exigence nulle

  • Fleurs
  • Feuilles
  • Racines
  • Fruits

Et ainsi de suite en alternant par planche le besoin en fumure et la nature du légume

 

    Petit test pour les jardiniers :

    En quelle année va-t-on se retrouver avec la situation de l’année 1 ?

 

 

Pour une bonne organisation de votre potager, je vous recommande le cahier de jardin de Nicolas Larzillière.

  • super intéressant cet article! Mais difficile pour moi je ne cultive que les même légumes chaque année et ils sont de la même famille.

    pour le test on se retrouve en 4 année dans la même situation que la première.

    • Bonsoir Nancy,

      On a bien en année 9 la même configuration qu’en année 1 par rapport aux familles de légumes ( feuille, racine, fruit, fleur ) mais pas en matière de besoin de compost
      Chaque fois qu’on décale d’un rang le besoin en compost, on décale également d’un rang la famille
      Bonne recherche

    • Bonjour YOANN,
      Il faut effectivement 12 ans à partir de l’année 1 pour retrouver la même configuration en terme de besoin de fumure et de famille de légumes
      C’est donc en année 13 ( 1 + 12 ) que l’on a le même schema
      Je vais envoyer le fichier PDF qui reprend les rotations.
      On peut bien sûr se contenter d’une rotation basée uniquement sur la famille des légumes, soit Feuille -> Racine -> Fruit -> Fleur
      Comme les seuls légumes fleur sont véritablement les artichauts qui sont des vivaces, donc à ne pas inclure dans la rotation, on peut utiliser la planche Fleur pour des engrais verts propices aux cultures suivantes, ou des légumineuses qui enrichissent le terrain en azote (même remarque) .
      Le fait de gérer les besoins en fumure permettent quand même d’avoir un jardin uniformément enrichis dans le temps.
      Cordialement
      Jeantou

  • Le système en planche me laisse sceptique: il laisse entendre qu’on ne cultive qu’une plante au même endroit dans une année (et qu’il faut être bon en maths!! 🙂 ). hors je cultive plusieurs plantes d’affilé au même endroit. et je couvre le sol quasiment en permanence. j’estime donc que mon sol est riche quoi qu’il arrive, qu’il ne connait pas de baisse en matière organique…