Avril au potager

Au mois d’avril, le printemps s’installe tranquillement… et le jardinier s’installe dans son jardin.

On se met au travail…

Jardinier, au boulot  ! 

  • Si votre terre n’est pas encore suffisamment vivante (grâce à une couverture permanente), vous allez devoir l’ameublir (à la Grelinette) pour les semis et plantations à venir
  • Binez et sarclez les cultures en place (sur planches non paillées)
  • Incorporez du compost mûr
  • Aérez les châssis , arrosez fréquemment
  • Par beau temps, commencez à acclimater vos  premiers plants aux conditions extérieures
  • Protégez les légumes gélifs avec un voile d’hivernage en cas de gelée annoncée…

Que semer en pépinière en avril ?

Voici quelques semis pouvant être faits en pépinière au mois d’avril.

– en couche chaude ou en serre (éventuellement derrière une fenêtre bien éclairée), semez :

– en pépinière extérieure ou sous serre, vous pouvez semer : 

  • Choux verts d’été et d’automne
  • choux-fleurs
  • choux de Bruxelles
  • laitues
  • poireau

Que semer au potager en avril ?

Au mois d’avril, semez directement en place :

  • Arroche
  • blettes
  • betteraves
  • carottes
  • chicorées sauvages
  • ciboulette
  • épinards
  • fèves,
  • haricots (abri)
  • laitues à couper
  • maïs
  • navet
  • panais
  • persil
  • pissenlit
  • pois
  • radis
  • raifort
  • salsifis
  • scorsonère

Que planter au potager en avril ?

Voici les plantations à effectuer au potager au mois d’avril :

Vous pouvez également planter, plutôt sous serre ou au moins en prévoyant une protection contre le gel (pas forcément nécessaire dans les régions où il ne gèle pas à cette période de l’année) :

  • aubergines
  • poivrons et piments
  • tomates

 

Pied de tomate sous serre en avril
Pied de tomate sous serre en avril

 

Vous voulez réussir vos cultures cette année ? Bénéficiez d’un accompagnement individuel

 

Dernière minute : Nicolas Larzillière me signale que certains d’entre-vous (j’ai les noms !) n’ont pas encore commandé leur cahier de jardin!

 

Cet article vous a été utile ?

Votez (1 à 5 étoiles selon votre satisfaction)

Moyenne des votes : 4.4 / 5. Nombre de votes : 36

Encore aucun vote. Soyez le premier à voter

  • Bonjour,
    Hier 4 avril,j ai pu planter les pdt hatives a ma façon.Je fais un sillon,je dispose les plants tous les 10 centimetrs à 5/6 centimetrss de creux.Je mise sur le fait que le pritemps va s’installer rapidement et qu il n y aura plus que de mini gelée.

      • Le Shiso est une plante aromatique Japonaise son nom latin est Perilla frutescens son feuillage est pourpre et odorant je le cultive plus pour son joli feuillage que pour la consommation car son gout est fort.

          • Re;

            J’ai semé le basilic et le Shiso plus qu’a attendre la levé , pour l’article oui je veux bien suis pas très fortiche pour les articles mais je m’améliore . Alors a bientôt pour cela….

        • Bonjour, le Shiso existe aussi en vert, il est surtout employé en Asie pour faire les Uméboshis, une sorte de lacto fermentation de prune verte, très très bonne pour remonter/maintenir le système immunitaire en état. Pensez à lacto-fermenter quelques un de vos légumes plutôt que faire que des conserves, c’est vraiment un plus pour une nourriture vivante, un petit peu chaque jour dans un coin de l’assiette pour avoir des prébiotiques et des probiotiques à moindre coût et très complet. Bon jardinage à tous…

  • je dispose d’une bonne quantité de toile impermeable comme celle qu’utilisent les couvreurs pour proteger en cas depluie,couleur noire puis- je j’utiliser pour couvrir ma terre pendant tout l’hiver? merci!

  • Bonjour,
    Il me reste du purin d’ortie de l’été dernier, puis-je m’en servir pour arroser les semis de carottes, persil et salade que je viens de faire? Merci

  • Bonjour Gilles,
    Merci de vos conseils.
    N’ayant pas de jardin, mais seulement un balcon, je ne suis pas abonnée à votre site, mais je lis vos messages. Vous faites un superbe travail. J’ai besoin d’un conseil. J’ai un très beau camélia couvert de boutons mais qui piquent de la tête, ne s’ouvrent pas et tombent. Quelle est la cause et y a-t-il un remède?
    Merci de votre réponse.
    Bien à vous
    Jacqueline

    • Bonjour Jacqueline,
      Merci pour vos compliments !
      Il peut y avoir de multiples raisons à ce type de problème : un manque d’eau, un coup de froid (gel), une carence (en phosphore ou potasse peut-être), un volume de terreau insuffisant (un rempotage devrait alors être envisagé) ou tout simplement la fin de vie d’une plante (même les vivaces ne sont pas éternelles…).
      Ne disposant d’aucune information à ce propos, il m’est impossible de me prononcer sur la cause, et par conséquent de vous recommander un « remède » (sachant d’ailleurs que je privilégie toujours la recherche de la cause pour agir définitivement à ce niveau plutôt que par utilisations répétées d’un « remède »).
      Mais bon, je ne suis pas spécialiste des fleurs ornementales, et encore moins des cultures sur balcon (mais j’ai justement invité Valérie à rédiger un article sur le sujet il y a 2 semaines : https://www.un-jardin-bio.com/balcon-jardin-ecolo/). Je vous suggère de vous rendre sur son site (lien dans l’article cité) et de lui poser la question.
      Cordialement,
      Gilles

    • Bonjour Serge,
      Je recommande de laisser sécher les plants de poireaux pendant 48 h (à mi-ombre). La mouche du poireau aura plus de mal à pondre sur les plants ainsi endurcis.
      Sinon l’association avec les carottes perturbe l’odorat de la mouche; mais ce n’est pas toujours suffisant… La pose d’un filet anti-insectes en période de vol de la mouche (c’est à dire de la plantation jusqu’au mois d’octobre…) est alors la seule solution naturelle efficace pour protéger les poireaux du ver.
      Cordialement,
      Gilles

  • >